Accueil Ecologie Mia Electric : coupure de courant définitive

Mia Electric : coupure de courant définitive

88
7
PARTAGER

C’est la fin de l’aventure Mia Electric puisque le tribunal de commerce de Niort a rejeté définitivement les 4 offres de reprises d’actif qui avaient été formulées suite au premier rejets des offres de reprise de l’activité.

Du coté des salariés, c’est le énième rebondissement d’une chute qui n’a que trop durée. La décision « est très symbolique: la marque Mia est morteMais du point de vue social, c’était joué bien avant » déclare Alfredo Dias Couto, représentant CFDT. Désormais la prochaine étape sera la vente aux enchères des actifs de la société.

Mais là encore, plusieurs scénarios sont possibles. Soit une dispersion des actifs entre plusieurs enchérisseurs, ce qui signifierait la fin totale de l’entreprise, soit un seul enchérisseur principal qui rachète la majorité des actifs et tente de relancer la petite auto électrique. Dans tous les cas, les salariés de Mia eux ont déjà été licenciés en mars avec la liquidation de l’entreprise. Il serait malheureusement étonnant de voir un enchérisseur conserver l’implantation de Cerizay.

Pour le cadavre de l’ex-Heuliez c’est une nouvelle mort et un coup dur porté à Ségolène Royal qui a massivement investi dans l’entreprise quand elle était Présidente de la région Poitou-Charentes. La vente aux enchères devrait se tenir en septembre prochain.

Source : AFP, image : Mia Electric

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Mia Electric : coupure de courant définitive"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
fredditfre
Invité

Triste fin…. Quels comptes mme royal doit elle rendre au contribuable de la région endettés malgré eux dans ce projet sans fond et moche qui plus est ! Aucun ! Bravo l ENA !!

Designer
Invité

C’est la faute au designer et au manque de culture graphique
des responsables économiques impliqués dans ce fiasco.
Un petit coupé contemporain et sexy de 2 places se serait vendu,
pas un minibus (style Fiat 600 Multipla des années 60).
Incapable de mettre les bonnes personnes sur ce type de projet
(Moi par exemple)… Je ne demande que 500 Euros par jour pour plancher
sur la maquette …

Pierre
Invité

Tu mélanges Design et Concept. Avant de faire un beau dessin, de belles proportions, de belles lignes et de belles surfaces, il faut savoir à qui l’on s’adresse. La solution pour que ça marche n’est pas toujours un coupé sexy.

Manchu
Invité

Voilà le problème des designers. Rien à faire du marché, rien à faire des besoins réels des usagers, rien à faire de la fonctionnalité, on veut faire du coupé sexy. Hum.
Il n’y aura qu’à voir le succès de la C-Zen pour voir si Mia s’est réellement planté de design.

lolo
Invité

Encore de l’argent public gaspillé et distribué aveuglément à des incapables, mème si ils étaient volontaires !

SGL
Membre

Au moment où Nissan et Mitsubishi réfléchissent à une petite voiture électrique à bas prix !
L’histoire automobile et ces paradoxes.
Mia avait peut-être eux Raison trop tôt !?
Quoiqu’il en soit la finition désastreuse et le coût non négligeable de l’engin empêchaient toute chance de succès.
Bon vent au projet Nissan/ Mitsubishi !

Didier
Invité

Il y avait derrière tout cela un savoir-faire indéniable et des employés compétents.
Sans doute, aussi le développement des modèles concurrents de chez Renault, et d’autres constructeurs n’ont pas facilité le processus de redressement. Espérons qu’en coulisse ces derniers n’ont pas trop influencer la décision des acteurs.

wpDiscuz