Accueil Actualités Entreprise Caterham creuse son sillon aux USA

Caterham creuse son sillon aux USA

73
0
PARTAGER

Pour se développer, Caterham mise sur l’exportation. Pendant de longues années, il n’avait que de très rares officines hors de Grande-Bretagne (en France, en Suisse, au Japon…) Avec l’arrivée de Tony Fernandes, il s’installe un peu partout. Et depuis le début de l’année, il est présent aux Etats-Unis.

Les normes d’homologations US sont draconiennes… Sauf pour les kits. Caterham a donc fait un deal avec Superformance, un fabricant californien de répliques. L’artisan anglais expédie ses voitures sous forme de kits et Superformance les assemble.

Le premier modèle exporté était la 280, équipée d’un 1,6l Sigma 140ch (donc proche de la Roadsport 120.) Elle est rejointe par deux voitures équipées d’un 2,0l Duratec, la 360 (180ch) et la 480 (237ch.) Qui correspondent peu ou prou aux R300 et Seven 485. Prix : 44 900$ (33 500€) pour la 360 et 52 900 $ (39 500€) pour la 480. Sachant que la Seven 485 est à 52 200 €.

L’objectif n’est bien sûr pas d’envahir le marché US ou de faire des apparitions people. Même s’il y a un vaste marché potentiel. Pour l’instant, Superformance fait quasiment du porte-à-porte pour faire connaitre la marque. Elle a déjà trouvé un client de choix : Simon Cowell, présentateur de X-Factor (et invité régulier de Top Gear.) Le but ultime étant de préparer le terrain pour l’AeroSeven…

Source :
Caterham

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz