Accueil Historique Une collection de muscle cars à vendre

Une collection de muscle cars à vendre

320
1
PARTAGER

Du sang pour des muscles, tel pouvait être le crédo de David Nicoll. En effet, cet Américain a financé sa collection de muscle cars en surfacturant des analyses biologiques (principalement sur des échantillons sanguins.) Au moins, ça change des escrocs en Lamborghini.

Le marché des analyses biologiques est simple. Un patient va voir son docteur qui lui fait un prélèvement sanguin. L’échantillon est envoyé à un laboratoire. Le laboratoire se paye en envoyant une facture à la mutuelle du patient. Donc, plus un laboratoire traite d’échantillons, plus il facture.
En 2007, David Nicoll prend la tête de Biodiagnostic Laboratory Services, dans le New Jersey. Pour se garantir un revenu régulier, il prospecte les médecins des environs, avec son frère Scott et un proche, Craig Nordman. Pour convaincre les médecins, il met la main au portefeuille. Le docteur Santangelo recevra ainsi 700 000$ (520 000€) de dessous de table. Chez un autre généraliste, il « loue » un labo 1200$ (900€) par mois. Un autre est rémunéré 1500$ (1100€) pour le remplissage d’un formulaire, etc. Et si vous n’aimez pas l’argent, Nicoll peut vous fournir de « l’accompagnement féminin ». Les médecins surprescrivent des analyses et Biodiagnostic Laboratory Services double son chiffre d’affaires. Nicoll peut mener un train de vie luxueux. Il offre une maison à sa femme et paye cash un appartement en plein New-York à sa maitresse. Au total, la combine lui rapporte personnellement 33 millions de dollars (24 millions d’euros.)
En 2014, le FBI entame une enquête sur ce laboratoire aux affaires si florissantes. Or, Nicoll n’est pas du genre discret. Il relance volontiers les médecins par SMS avec des messages explicites du type : « Pas d’échantillons, pas de fille. » Le 9 avril, les « fédéraux » en ont suffisamment pour le mettre au frais.

La suite est une négociation judiciaire habituelle outre-atlantique. Nicoll a eu la présence d’esprit de mettre plusieurs biens aux noms de sa femme et de sa maitresse. Lesquelles jurent qu’elles ne savaient pas d’où provenait les fonds (ce qui rend les biens insaisissables.)
Le reste est aujourd’hui à vendre aux enchères. La grande passion de Nicoll, c’est le foot US. Il possède 8 (!) pass annuels pour les Pittsburg Steelers, 4 pour les New York Jet, 3 pour les Philadelphia Eagles et 4 sièges en loge pour les New Jersey Devils (un club de hockey.) Mais surtout, il dépensait sans compter pour des muscle cars. Seules 6 de ses 15 voitures seront effectivement à vendre (ici.) La propriété des autres -dont des Corvette et des Ferrari- est disputée. Il possède une Chevelle, une Camaro et Nova préparées par Yenko. La Nova, équipée d’un moteur L72 de Corvette est particulièrement rare. Côté Ford, il y a une Mustang Boss et une exceptionnelle Shelby GT500. Enfin, une authentique Plymouth Superbird représente le clan Chrysler. En prime, le FBI vous offre les carnets d’entretiens et les factures !

Source :
Hemmings auto blogs

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Une collection de muscle cars à vendre"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Richard
Invité

Super article. Merci 🙂

wpDiscuz