Accueil Concept car Moscou 2014 : Lada Vesta

Moscou 2014 : Lada Vesta

92
4
PARTAGER

Le constructeur russe est à la peine sur son marché intérieur mais continue sa petite révolution sous la houlette de ses nouveaux propriétaires Renault-Nissan. Lada présentera au salon de Moscou le « concept » de sa future Vesta.

Une première image a été dévoilée en petit comité la semaine passée par Bo Andersson, le Président de Lada, en compagnie de Rustam Minnikhanov, Président du Tatarstan – plus grand marché de Lada en Russie. Ce dernier, amateur de mécaniques a d’ailleurs pu essayer en avant-première la voiture qui ne doit arriver sur le marché qu’en septembre 2015 (!). Il est évidemment dithyrambique :

« Aujourd’hui les voitures russes n’ont rien à envier aux modèles étrangers. Je suis vraiment fier qu’un tel nouveau modèle arrive sur le marché. Il n’y a pas de bruit, les vitesses s’enclenchent proprement. Bonne suspension, bonne tenue de route. Le modèle a un prix raisonnable ».

Pour faire patienter jusqu’à l’an prochain le public avide de voir ce terrible modèle révolutionnaire de Lada (cela signifie qu’actuellement les voitures ne sont pas top ?), Lada présentera le 27 août prochain au Salon de Moscou, un concept de la Vesta. Ce concept s’inspirera du Lada XRAY de 2012 qui avait étonné son monde. Le « papa » de la Vesta est toujours Steve Mattin, un ancien de la maison Volvo passé aussi par Mercedes.

La face avant devrait reprendre l’esprit de la large ouverture noire encadrée par les feux et des joncs chromés. Pour le reste il faudra patienter encore un mois. Le concept Vesta devrait être nettement plus proche de la production que ne l’était le XRAY« La voiture débutera à 400 000 roubles (environ 8 600 euros). Avec un tel prix, nous serons compétitifs. La voiture est développée par les experts d’AvtoVAZ sur une toute nouvelle plateforme (la plateforme Lada B NDLA). Ce véhicule répondra totalement aux standards européens de sécurité. Il aura des moteurs VAZ et Renault. L’intérieur sera le meilleur de sa catégorie et le meilleur rapport qualité prix » déclare le Président Bo Andersson.

Avec la Granta, Lada pensait qu’il lui suffisait de faire une automobile un poil moderne mais toujours à très bas prix. Le public boude la Granta, se tourne vers des modèles ayant une meilleure image et la concurrence sur les véhicules d’entrée de gamme (pour ne pas dire à bas coûts) devient féroce, même au sein de l’Alliance. Le challenge de cette Vesta sera important : redorer le blason Lada et l’amener un cran (au moins) au-dessus en terme de qualité et d’image de marque. Pour rappel la Granta débute à 289 000 roubles.

Pour assurer la promotion de sa nouvelle Vesta, celle-ci devrait remplacer la Granta en championnat WTCC dès l’an prochain. Le concept de Moscou devrait d’ailleurs être typé WTCC.

Source et illustration  : Lada

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Moscou 2014 : Lada Vesta"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Allegra
Invité
Le public boude la Granta, vous rigolez ? o_O Ses chiffres de vente montrent justement le contraire, c’est la voiture la plus vendue en Russie et un des rares modèles de Lada dont les ventes restent bonnes… Pour en revenir à la Vesta, c’est un élément important pour le redressement de Lada parce que concrètement ça sera la première voiture 100% nouvelle du constructeur depuis … la Kalina I en 2004. Jusqu’à présent le constructeur s’était contenté de moderniser en profondeur ses anciens modèles, maintenant ils attaquent les modèles vraiment nouveaux et ils ont du boulot pour se remettre dans… Lire la suite >>
Allegra
Invité
Il est clair que les chiffres actuels concernant ne sont pas à la hauteur de ce que Lada avait prévu, à savoir jusqu’à 300 000 exemplaires par an, même si ces chiffres comprennent la déclinaison 5 portes qui vient à peine d’arriver en concession. A voir ce que ça donnera sur la durée. La part du low cost sur le marché automobile russe ne cesse de décliner, d’où l’intention de Lada de changer son positionnement avec la Vesta pour commencer et avec les XRAY et XRAY Cross en 2016, des modèles positionnés entre la Kalina II et le duo Vesta/Priora,… Lire la suite >>
Allegra
Invité
Il est clair que les chiffres actuels concernant ne sont pas à la hauteur de ce que Lada avait prévu, à savoir jusqu’à 300 000 exemplaires par an, même si ces chiffres comprennent la déclinaison 5 portes qui vient à peine d’arriver en concession. A voir ce que ça donnera sur la durée. La part du low cost sur le marché automobile russe ne cesse de décliner, d’où l’intention de Lada de changer son positionnement avec la Vesta pour commencer et avec les XRAY et XRAY Cross en 2016, des modèles positionnés entre la Kalina II et le duo Vesta/Priora,… Lire la suite >>
wpDiscuz