Accueil Toyota Toyota Avensis : sortie de route ?

Toyota Avensis : sortie de route ?

175
16
PARTAGER

Et si les jours de la Toyota Avensis étaient comptés ? La question est posée après que Didier Leroy, patron de Toyota Europe, a accordé quelques mots au média Automotive News. Et visiblement, le réponse serait assez claire.

La berline Toyota du segment D, actuellement sous ses attributs de troisième génération, approche-t-elle de sa fin de carrière ? Alors que Didier Leroy a confirmé qu’à l’horizon 2020 chaque modèle au catalogue aurait sa déclinaison hybride, il a répondu par la négative à cette option sur l’Avensis la condamnant déjà pratiquement.

Les ventes de la routière japonaise sont en berne et ne cessent de chuter. Comme le rappelle ce média,  l’actuelle Avensis avait culminé à 55 706 unités écoulées en 2010 et depuis peine à tutoyer les 40 000 unités sur une année plein (37 546 unités en 2013). Toyota ne devrait pas investir dans un nouveau modèle déjà dans l’oeil du cyclone et sans espoir de retomber sur ses pattes financièrement.

En complément Didier Leroy a aussi précisé que le constructeur ne devrait pas abandonner son  offre sur ce segment M2. Une Camry, déjà aussi proposée en version hybride, à vocation mondiale pourrait-elle remplacer à terme l’Avensis ? A voir. Pour mémoire, l’Avensis européenne est produite outre-Manche au sein des installations de Burnaston. Les décisions prises en hauts lieux seront suivies avec attention.

Source : Automotive News.

Crédit illustration : Toyota.

Poster un Commentaire

16 Commentaires sur "Toyota Avensis : sortie de route ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
gabriel
Invité

qui est Didier Leroy?

Thibaut Emme
Admin

Le patron de Toyota Europe. Nous avons rajouté la mention dans l’article pour plus de précision.

gabriel
Invité

j’ai la réponse dans le lien: « automaker’s Europe boss », responsable Europe, c’est ça?

SGL
Invité

C’est le résultat de la mort lente du segment D vis-à-vis du succès des SUV du segment C/D.
Seuls les prémiums Allemands font de la résistance grâce au goût conservateur des Allemands et surtout aux flottes d’entreprise.
A terme Peugeot remplacera sa 508 par le SUV 7008 et aussi, certainement, par un (faux) coupé 4 portes.

Verslefutur
Invité

Superbe voiture pleine de qualité qui malheureusement décline par le manque d’ambition de Toyota Europe.
Une version hybride dès le lancement de la 3ème Génération fin 2008 aurait pu soutenir les ventes.

J’ai du mal à comprendre le sur-place de Toyota qui a pourtant un atout majeur avec son hybride.
Pourquoi ne pas avoir conservé le Hiace en le lançant en hybride? Un utilitaire hybride a vraiment son utilité. Le Pro-Ace PSA est un non-sens.
Pourquoi ne pas muscler ses hybrides à la sauce Lexus. 136 ch, c’est un peu court pour certains client.
Pourquoi ne pas mettre la Camry au catalogue de l’Europe?

hero7
Invité
en terme de traction l’hybride repandu chez toyota à des limites qui font que le remorquage est deconseillé . Ce faisant il est logique que l’hiace n’a pas été décliné avec cette tech. Le turbo electronique/diesel est la reponse pour les pro à cour terme et VAG et le premier dans le bussness. Je pense que l’avensis est une forme de non sens chez toy certe adapté au segment europeen mais j’ai jamais adhéré ; l’avalon, la camry ou la crown sont bien plus attractifs; il serait logique de les proposé ici; Le niveau de finition de l’avalon ou la… Lire la suite >>
wpDiscuz