Accueil Peugeot Goodwood 2014 : Peugeot 208 GTi 30th

Goodwood 2014 : Peugeot 208 GTi 30th

195
17
PARTAGER

On l’attendait, elle avait été annoncée et la voilà dans sa livrée flashy. Peugeot lève le voile sur la 208 GTi 30th. Une série bien moins sage et discrète que la 208 GTi.

Si la Peugeot 208 GTi n’a évidemment pas trente printemps au compteur, la 205 GTi pourrait afficher cet âge en 2014. En découle ainsi, pour inscrire la nouvelle citadine dans  la lignée de sa devancière, la 208 GTi 30th, version présentée par le constructeur comme « la plus radicale des GTi signée Peugeot Sport« .

Radicale, elle l’est déjà par son style affirmé. Trop rétorqueront certains. A l’instar d’un certain concept 308R, la 208 GTi 30th se dévoile en finition extérieure bi-tons, combinaison entre noir texturé et rouge vernis. De quoi attirer les regards, c’est une certitude.

« La 208 GTi 30th sera également disponible avec la teinte haut de gamme Blanc Perle Nacré et le Rouge Ruby, couleurs historiques de GTi« , complète Peugeot. Le style de cette version laisse aussi découvrir des éléments ton noir mat qui remplacent les éléments chromés de la 208 GTi, des étriers de freins ton rouge qui s’accordent avec des jantes noires ou le logo 208 GTi 30th au niveau de l’enjoliveur de custode. Une double sortie d’échappement chromée est également intégrée.

Plus radicale par son look mais aussi plus radicale et pointue pour son comportement annonce Peugeot. Bichonnée et réglée par les équipes de Peugeot Sport, la citadine bicolore bénéficie de différentes spécificités. Sous son capot, elle cache le 1.6 THP, Euro6,  porté à 208 ch et un couple culminant à 300 Nm (200 ch et 275 Nm sur la 208 GTi). Performances ? 6,5 s pour passer de 0 à 100 km/h (trois dixièmes de mieux que la 208 GTi) ou le mille mètres départ arrêté en 26,5 s.

Ce moteur est associé à une boîte manuelle à 6 rapports à l’étagement spécifique (partagée avec la RCZ R), un différentiel à glissement limité Torsen (également partagé avec la RCZ R) et des liaisons au sol spécifiques. « Son assiette abaissée de 10 mm, ses voies élargies de 22mm à l’avant et de 16mm à l’arrière », souligne encore Peugeot détaillant aussi « une géométrie des trains redéfinie (voies, carrossage, pince, jantes plus larges de 0,5’’) et des pneumatiques Michelin Pilot Super Sport 205/40 ZR 18« . A signaler aussi un ESP recalibré ou des disques de 323 mm de diamètre et 28 mm d’épaisseur à l’avant pincés par des étriers Brembo fixes à quatre pistons.

L’habitacle enfin, non illustré par Peugeot, offre sièges baquets développés par Peugeot Sport, plaque numérotée, etc. Exposée en première mondiale à Goodwood, cette 208 GTi 30th sera ensuite mise en vedette sur le stand Peugeot au Mondial de l’Automobile de Paris. Sa commercialisation débutera en novembre. Le tarif reste à la discrétion de Peugeot. Quant aux clients d’une version plus puissamment gréée, il leur faudra encore patienter la possible 208 R.

25

Source : Peugeot.

Crédit illustrations : Peugeot.

Poster un Commentaire

17 Commentaires sur "Goodwood 2014 : Peugeot 208 GTi 30th"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Membre

Jolie voiture !
Et belle finition, surtout pour une généraliste
« Euro6, porté à 208 ch et un couple culminant à 300 Nm » belles prestations !

Nico
Invité

Bizarre de reprendre la même livrée de la 308 R pour une série « GTI ».

JiFa
Invité

ne pas oublier que la 308R n’est qu’un concept et n’instaure rien de définitif ni aucune référence 😉

Perso
Invité

Bonjour, si PSA lancait une 208 plus puissante (type rcz-R 270 CV), il faudrait mieux l’appeler T16 à mon avis, plutôt que 208 R. Ca rappelerait la 208 T16 Pikes Peak (qui n’était pas vraiment 16s d’aiileurs…) ainsi que les anciennes sportives de la marque)

pedro
Invité

Chut.

to
Invité

T16 ça semble sûr que non, GTI a une grosse image du passé ou R pour la cohérence avec la 308 comme ça a été remarqué. Apparemment ils ont pas choisi la rupture et il y a un petit melange des genres. A moins qu’ils aient dans les cartons une R encore plus puissante mais on peut douter

To
Invité

même si ça lui va très bien, le bi-ton est un peu osé à mon gout

Franck
Invité

J’adore la 208Gti, mon seul regret c’est que Peugeot n’ont pas fait un pare-choc plus sportif et qui se démarque d’une 208 d’entrèe de gamme. Sinon jai hâte de voir ses perf surtout par rapport à la Corsa OPC Nurb la réfèrence actuelle des ptites sportive. Toute façon la clio 4rs est battue par la 208 GTI reste plus qu’à attendre une montée en puissance de toutes. Ca promet du beau spectacle.

wpDiscuz