Accueil Le Mans Don Panoz interpelle Nissan dans les journaux américains

Don Panoz interpelle Nissan dans les journaux américains

93
4
PARTAGER

Don Panoz ne lâche pas l’affaire. Toujours ulcéré que Nissan ait fait cavalier seul après l’aventure commune Deltawing aux 24 heures du Mans 2012, l’homme d’affaires américain est en guerre ouverte, et, devant l’absence de réaction de Nissan jusqu’à présent, a décidé d’interpeller très publiquement Carlos Ghosn au moment où la ZEOD RC est en piste au Mans.

Panoz s’est offert hier une demi-page dans les journaux quotidiens desservant Nashville, là où est situé le siège américain de Nissan. où il s’adresse directement au président du constructeur japonais au-dessus d’un montage juxtaposant la Deltawing coupé qui court aux Etats-Unis et la ZEOD RC décrite sous un lapidaire « Nissan copy ». Le message est le suivant « Auriez-vous poussé le concept d' »ingéniérie frugale » un peu trop loin ? Au point  de voler les idées des autres sans compensation. » Le texte cite ensuite les conclusions préliminaires, plutôt favorables au camp Deltawing, des poursuites engagés par Panoz contre Nissan, et se termine sur une proposition de négociation.

Il est peu probable que cette tentative de faire honte à Carlos Ghosn devant ses employés américains change quoi que ce soit à la situation et au fait que Nissan, qui rappelons le a embauché le père de la Deltawing Ben Bowlby, continue d’ignorer complètement les imprécations de l’homme d’affaires américain, d’autant que l’aventure ZEOD RC s’arrêtera sous sa forme actuelle dimanche à 15 heures avant de laisser la place au projet LMP1.

Sans prendre partie d’un côté ou de l’autre, reconnaissons tout de même à Don Panoz une belle ténacité.

Via Jalopnik

Panoz_pub_2

 

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Don Panoz interpelle Nissan dans les journaux américains"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
seb
Invité

 » d’autant que l’aventure ZEOD RC s’arrêtera sous sa forme actuelle dimanche à 15 heures avant de laisser la place au projet LMP1. »

On ne connait qu’une silhouette bâchée de cette future LMP1, Nissan peut très bien réutiliser ce qu’ils ont appris de la ZEOD RC pour ne pas avoir besoin d’aileron et tourner avec un petit L4 2.0l hybride de plus de 500 ch. Elle ne ressemblera pas à la Deltawing mais elle peut en avoir certain avantage, l’expérience acquise n’est pas négligeable.

Thibaut Emme
Admin

Non.
autant sur le moteur c’est possible, autant sur le physique c’est impossible vu le règlement de l’ACO. C’est pour cela que les 4 LMP1 (H ou L) se ressemblent assez dans leur forme globale.

Pour Panoz, le souci est que la DeltaWing appartient à Ben Bowlby et que ce dernier rêvait d’une voiture « open source ». Certains détails de la Deltawing de Panoz ne peuvent être « copyrightés ». Reste que Panoz a en travers de la gorge le fait que Nissan se soit désengagé du projet pour faire le sien.

Thomas
Invité

A mon avis la Nissan électrique n’ira pas loin au 24H dés ce samedi après-midi 🙄

beniot9888
Invité

Bof. Au final, il veut que tout le monde s’assoie autour d’une table et négocie. Ou en d’autres termes, il a beau faire le type blessé dans son honneur, ce qu’il veut, c’est du pognon. Ce n’est pas pour l’honneur et le principe qu’il y se bat. Et pas non plus pour ça qu’il essaie « de faire honte » à Nissan.

wpDiscuz