Accueil Historique Mazda et Mazda, homonymie volontaire ?

Mazda et Mazda, homonymie volontaire ?

179
3
PARTAGER

Si on vous dit « Mazda« , vous répondez « voiture ». Les plus vieux répondront « ampoules ». Car il y a eu une entreprise appelée « Lampes Mazda ». Les deux entreprises n’ont rien à voir, quoique…

Mazda Edison

Au début du XXe siècle, il n’y avait aucune norme dans les ampoules. Chaque fabricant fabricait des ampoules de diamètre et d’intensité différents. General Electric décida de mettre de l’ordre dans tout cela. En 1909, il créa une lampe à filament en tungstène, baptisée « Mazda ». Le nom est empruntée à une déesse dans la mythologie zoroastrienne. L’Amérique est alors en pleine fièvre orientalisante. Grâce à l’archéologue US Theodore Davis (et ses exploits plus ou moins imaginaires), tout ce qui touche de près ou de (très) loin l’Egypte a le vent en poupe. C’est pour ça qu’à la même époque, R.J. Reynolds décide de mettre un chameau sur ses cigarettes…

Mazda-ad

La grande nouveauté, c’est que GE laissa ses concurrents copier son ampoule. De quoi créer une certaine standardisation dans l’éclairage. Par contre, il se réserva le nom « Mazda ». Il vendit des licences de fabrications, notamment au français CGE ou au japonais Tokyo Denki (qui fusionnera avec Shibaura Engineering Works pour former Toshiba.) A l’époque, l’alphabet latin est peu usité au Japon et Tokyo Denki doit transcrire le nom en phonétique (マツダ.) Dans les années 20, GE organisa de grosses campagnes publicitaire afin d’imposer sa marque dans l’éclairage pour voitures.

mazda-lamp_00011

Toyo Kogyo

En 1920, Jujiro Matsuda fonda l’entreprise de machine-outils Toyo Kogyo, à Hiroshima. En 1931, il se diversifia dans les triporteurs, avec le Mazda-Go. Là aussi, « Mazda » faisait référence à la déesse zoroastrienne et au nom du patron (Mazda se prononce « Matsuda » en japonais.)
Voilà pour la version officielle. Le fait qu’un PDG japonais s’intéresse à la perse antique est assez curieux. La mode était alors plutôt aux histoires de samourai et de ninja (pour mieux galvaniser le nationalisme japonais.) Toshiba commercialisait des lampes Mazda dont il vantait la qualité « américaine ». De là à croire que Matsuda ait voulu en capter l’aura… A l’époque, « Mazda » était le nom du modèle, puis de la gamme de triporteurs et non celui de la marque. L’autre astuce, c’est qu’il déposa le nom en caractères latins, alors que Toshiba s’était contenté d’enregistrer マツダ.

mazda_logo_1936

Mazda Lampes

En 1945, GE décida d’abandonner les lampes à filament au tungstène. Il abandonna également le nom de Mazda. En France, CGE vendit sa division « ampoules » à Thomson-CSF. Mazda (France) commercialisait des lampes de différentes technologies, y compris des néons. Les Français furent les derniers à utiliser cette marque dans l’éclairage.
Situé loin de l’épicentre de la bombe, le bâtiment de Toyo Kyogo était l’un des seuls debout à Hiroshima après l’explosion. Il fut réquisitionné jusqu’en 1948. A cette date, il reprit la fabrication de triporteurs. La nouveauté, c’est qu’il utilisait alors Mazda comme marque (profitant de l’abandon du dépôt par GE ?). Il passa à l’automobile en 1960, avec la R360.

Mazda 360

En 1983, lors d’une énième réorganisation, Thomson-CSF vendit Mazda à Philips. Le fabricant possèdait une bonne notoriété dans l’hexagone… Au point d’y gêner l’implantation du constructeur (« un fabricant d’ampoules qui se lance dans l’automobile ? Tss… ») Par contre, à l’étranger, c’est l’inverse : Mazda est synonyme de voitures, pas de lampes. Et donc, en 2007, Philips sacrifia « l’autre Mazda ».

Mazda lampes

D’après Hemmings Auto Blogs

Crédits photos : Mazda (photos 1, 4 et 5), GE (photo 2), Toshiba (photo 3) et Philips (photo 6)

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Mazda et Mazda, homonymie volontaire ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Membre

Article historiquement très intéressant et même amusant !
Bravo et Merci @ Joest Jonathan Ouaknine
Cela nous sort du train-train habituel.

RMax
Invité

Ahura Mazda est un dieu, et non une déesse

bcbg
Invité

beaucoup de plaisir à vous lire! Je decouvre également cette mazda R 360 et son look si sympa (On peut y voir un peu de panhard, un peu d ami 6, la touche japonaise avec les clignotants et le retro)
Merci!

wpDiscuz