Accueil Alfa Romeo Les concepts Bertone : Alfa Romeo Montreal (1967)

Les concepts Bertone : Alfa Romeo Montreal (1967)

409
7
PARTAGER

En cette fin des années 60, Alfa Romeo envisage de faire son entrée sur le marché américain. Le prototype créé par Bertone pour l’Exposition Universelle de Montréal doit donner naissance à un modèle capable de porter l’image de la marque.

Entre 1967 et 2014, il est aisé de faire un parallèle dans l’histoire d’Alfa Romeo. Pour donner corps à ses ambitions américaines, la marque italienne compte rehausser son image avec un coupé sportif. Le cahier des charges est assez clair : il faut montrer « la plus haute aspiration de l’homme en matière d’automobile »…

Au studio Bertone, c’est Marcello Gandini qui officie et qui donne naissance à un dessin intemporel qui porte indéniablement sa griffe au même titre que des Lamborghini Miura ou Espada. A la fois élancée et élégante, la Montreal n’a en réalité à l’époque pas de nom, mais conservera finalement le nom de son lieu de présentation lors de son lancement en 1971.

Le prototype reprend comme base le coupé Giulia Sprint Bertone, y compris le moteur 4 cylindres 1,6l à l’avant. La mise en production entraînera d’importants changements de proportions, qui conserveront néanmoins l’essentiel des lignes. En cause, l’adoption du V8 2,0l de la Tipo 33.

Un V8 né pour la compétition et qui conservera sur la Montréal sa lubrification à carter sec, tout en voyant sa cylindrée grimper à 2,6l. La puissance passe dans le même temps de 450 à 200 ch. L’alimentation est opérée par deux pompes à essence, l’injection est mécanique et l’allumage électronique. Les roues arrière sont entraînées via une boîte manuelle à 5 rapports fournie par ZF.

Les deux prototypes qui sont toujours propriété d’Alfa Romeo seront suivis de 3925 exemplaires de série de 1971 à 1977. La Montréal est aujourd’hui l’une des Alfa les plus prisées en collection.

Crédit photos : Bertone

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Les concepts Bertone : Alfa Romeo Montreal (1967)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
panama
Invité

Ah la belle Alfa… hélas largement chahutée par les alfistes, qui ne lui pardonnent d’avoir précipité Alfa Romeo dans la banqueroute.

Comme la SM de Citroën remarquez. Sauf qu’une SM, c’est quand même autre chose.

Bruce
Invité

Magifiiiiiique <3

SAM
Invité

A force de nous montrer toutes les belles Alfa on va commencer à vouloir que Alfa soit racheter par VW AG! Mais quel passé… Pour quel présent ou quel avenir. Alfa Roméo bien géré et se sera la seule marque prémium à pouvoir dégager une croissance à deux chiffres! Le potentiel pour cette marque est immense, VW AG le sait, Fiat-Chrysler devra en avoir conscience!

Invité
non pas vw ag pas, bus ce qui ont de seat et bugatty qui stagne avec veyron, mais alfa, comme lancia ou mm fiat, on un passé digne de ce nom, mm mieux que certaine gr marque actuel…Marchionne degage bon dieux part de la ….holalala les alfa 33-2 mugello, guilia tz2, 1900c zagato, 6c supergioiello, fiat abarth 1000, fiat abarth 205 vignal, fiat 850, lancia dilambda, augusta, astura 233c mouai augourd hui c est 500 a toute les sauces, lancia se meut (‘qui risque de finnir comme innocenti ou autoianchi) et alfa essaie de remonter la pente de 90° qui… Lire la suite >>
J-philippe
Invité
Le sujet étant la Montréal , on s’égare avec la sm ou ww… alfa sont les seuls à avoir réalisé une aussi belle prouesse esthétique et mécanique pour séduire les ricains ,il n’y a pas d’autres voitures qui marient aussi bien la fameuse ligne italienne ( la plus réussie ) et un bon gros v8 . Exit Ferrari et lambo qui eux créent un modele unique pour le marché mondial, facile… En bon joueur je trouve que les anglais se débrouillent quand même plutôt bien avec l’aston martin dbs , la jaune de Roger Moore . Bien tenté mais pas… Lire la suite >>
Enzo Montserrat
Invité
A l’espoir qu’Alfa nous ressortent de telles œuvres d’art… car perso je trouve que c’est la voiture la plus représentative de l’esprit Alfa…je dirais même l’emblème ! La classe à l’italienne, une ligne pulpeuse, avec du bon muscle US. C’est peut-être pour ça qu’on l’aime après tous hein ! Serais-ce la caisse parfaite hein ?! Car les plus belle les plus travaillés, sont les Italiennes…et les plus puissantes sont les US…les deux se complète (comme les S et les L mdr). Breeef ! Pour conclure je dirais que la Montréal le bébé d’une belle italienne, et d’un gros dur Américain… Lire la suite >>
wpDiscuz