Accueil Actualités Entreprise La prochaine C3 produite en Slovaquie, inquiétude à Poissy

La prochaine C3 produite en Slovaquie, inquiétude à Poissy

180
71
PARTAGER

La réorganisation des capacités de production de PSA est en route, et le groupe appliquera à son tour une stratégie de production de ses petits véhicules hors de France. La C3 prendra donc la route de la Slovaquie.

Actuellement produite à Poissy la Citroën C3 déménagera lors de son prochain renouvellement à l’horizon 2016, pour s’installer à Trnava en Slovaquie. Une usine qui assemble déjà la C3 Picasso et la 208. PSA compte ainsi organiser sa production en conservant en France la production des véhicules les plus chers, segment C et D.

Le principe de ce déménagement a été confirmé hier par Carlos Tavares en visite à Poissy. Mais avant la C3, ce sont certaines versions de la 208 qui quitteront elles aussi les chaînes de la plus grande usine installée en région parisienne. Poissy continuera à produire les versions hautes. Ce qui se traduira dès l’année prochaine par le démontage de l’une des deux lignes d’assemblage de l’usine.

Le nouveau patron du groupe a donc confirmé, et s’est refusé à donner des garanties sur l’emploi, ni sur de nouveaux modèles. Il s’est contenté d’indiquer que la fermeture de l’usine n’était pas à l’ordre du jour. Du côté syndical, on craint bien entendu un plan de réduction des effectifs. L’usine compte aujourd’hui 5.800 personnes en CDI.

La prochaine génération de DS3 devrait pour sa part rester à Poissy.

Source : Reuters

Poster un Commentaire

71 Commentaires sur "La prochaine C3 produite en Slovaquie, inquiétude à Poissy"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Pierre
Invité

On s’aperçoit de la médiocrité de la rentabilité de PSA. dùe essentiellement à un vieil outil de travail (usines anciennes dépassées) et des erreurs de gestion qui ont mis le groupe au fond du gouffre (l’ère Varin/famille Paugeot scandaleusement incompétents, exportations symboliques hors d’Europe… ),
au contraire des allemands (Smart-Daimler) ou japonais (Toyota) qui produisent en France avec les salaires français des petites voitures, gagnent de l’argent ….c’est là qu’on se rend compte des vrais « professionnels » de la construction automobile.

Tagada Jones
Invité

Ca c’est de l’analyse économique !
Pierre = futur prix Nobel !!!

SGL
Membre

Ah oui !
Smart gagne de l’argent.
1. Smart ForTwo 1 – (1997-2007)
La ForTwo de première génération s’est avérée être un gouffre financier pour Smart et le groupe Daimler. A raison d’une perte moyenne de 4.470 € par véhicule pour 749.000 exemplaires produits, elle aura fait perdre 3,35 milliards d’euros au groupe allemand.

wizz
Membre
C’est toujours « évident » lorsqu’on ne voit que l’apparence externe. PSA, c’est aussi des décisions de l’Etat, qui avait imposé des reprises à Peugeot, à des moments où ça n’arrangeait pas cette famille. PSA, c’est en France, avec des organisations syndicales très très très partenaires pour construire l’avenir d’une entreprise. Au début des années 2000, les Allemands avaient préféré garder une partie du blé pour semer afin d’avoir quelque chose à récolter plus tard. En France, on a préféré tout bouffer, avant de s’étonner que le champ est vide l’année suivante. Combien de citoyens français se sont opposés au 35h??? Les… Lire la suite >>
Prométhée
Invité

C’est facile de critiquer Varin, c’est à la mode; mais la plateforme EMP2, la 2008 et la 308 II ont été développées sous quelle présidence, de même que la marque DS?
Le soupçon d’embellie chez PSA vient bien des décisions de Varin.

SGL
Membre

Cela dit , il y a du vrai dans ce qu’il dit @pierre
Les usines PSA sont beaucoup plus performantes en Chine, car ultramoderne, les DS fabriqué en Chine sont de meilleure qualité que celle fabriqués en France.
A cela on rajoute Coût de travail en France mais ce n’a AUCUN rapport avec la compétence des constructeur Français.
Au contraire cette décision est sage et «professionnelle».

leelabradaauto
Invité
A une heure où ttes les corporations sont sous perfusion des subventions, oui ils sont des choix qu’on peut , qu’on va regretter. A cette heure précise, comme demain soir on va nous confirmer qu’on regarde plus midi à sa porte. Quand on installe une usine dans un pays européen, le constructeur attend des retours bénéfiques: production à moindres coûts et profit du champs de distribution (l’Europe est vaste mais encore trop petite aussi) Ce n’est pas d’hier que psa joue la stratégie des appuis politiques dans ses choix d’investissements. ça a tjrs marché jusqu’à aujourd’hui, mais que sera demain?si… Lire la suite >>
Nithael1970
Invité

Wizz, ton laïus sur les 35h m’as fait sourire. Combien de patrons se battent contre les 35H ? Réponse: aucun; à moins de passer les ouvriers à 39H payées 35h.

wizz
Membre

tous, parce qu’en face, les partenaires sociaux (lorsque ce fut possible, c’est à dire dans des « grandes boites ») refusaient de bosser 35h payés 35h

Nithael1970
Invité
Et non, tu te trompes, car seul les contrats qui étaient en place lors du passage à 35h ont eu leur rémunération maintenue, tous les autres nouveaux contrats sont des 35h payés 35h. De plus, puisqu’il s’agit de le métallurgie, tu apprendras que les salaires de base sont garantis par les conventions collectives par rapport au coefficient de l’employé. Ces montants de rémunération font l’objet de négociations avec les institutions patronales. Revenir aux 39h impliquerait de pertes de compensations pour les entreprises telles l’annualisation du temps de travail, entré en vigueur parallèlement aux 35 heures, qui leur a permis d’adapter… Lire la suite >>
seb92
Invité

Demain votez contre l’euro et on relocalise tout.
Même Pierre Peugeot l’a déclaré dans les echos il y a 1 semaine.
Rapelez vous, avant l’euro renault était premier en europe et psa était bien placé.
L’euro défavorise tous le monde au profit des seules allemand.
Faite vos recherche sur internet et renseigné vous, vous verrez.

SGL
Membre

C’est les Chinois et les Américains qui vont être contents de notre désunion !
L’Europe fonctionne mal, certes, mais ne faudrait-il pas l’améliorer les institutions et créer un Europe industrielle saine pour contraintes les USA et les Chinois à faire des échanges économiques équilibrés.

seb92
Invité

La croissance de la chine s’est faite grasse aux entreprises européenne qui ont délocalisé la bas après la création de l’euro. Un retour en arrière serait bénéfuque.

wizz
Membre

donc tu penses qu’avec le franc, on n’aurait pas eu les délocalisations hors de France???

http://www.lesechos.fr/25/05/1993/LesEchos/16397-060-ECH_hoover-ferme-definitivement-son-usine-d-aspirateurs-de-dijon.htm

wizz
Membre
un rapport du Sénat de l’époque le résumé est simple le premier dégaine les autres peuvent soit se laisser crever, soit faire « mieux » à cela, aucune monnaie ne peut combattre. De combien faudrait il dévaluer le franc pour qu’un slip fabriqué en France ne coute pas plus cher que le même fabriqué à une Chinoise payé 100$ par mois? http://www.senat.fr/rap/r04-416-1/r04-416-11.html « c) La transmission du processus : la logique de l’engrenage Votre commission des finances expliquait l’accélération des délocalisations par une logique d’engrenage, le processus, une fois amorcé, se diffusant dans tous les secteurs de l’économie. Selon le rapport d’information précité,… Lire la suite >>
seb92
Invité

Wizz, tes sources son pro euro.

wizz
Membre

on attend tes sources, s’il y en a, afin de voir si c’est neutre ou pas, si c’est concret ou pas, si c’est appuyé, argumenté ou si c’est du populisme pour se faire élire

seb92
Invité

Mes sources? Pierre peugeot c’est déjà pas mal non?
Après sur internet tu enlèves tf1, leparisien et les echos de tes favoris et tu verras que les vrai info te parviendrons lol 😉

wpDiscuz