Accueil Motorisation Toyota optimise le rendement de ses petits moteurs

Toyota optimise le rendement de ses petits moteurs

58
0
PARTAGER

L’heure du downsizing avec turbo et injection directe n’a pas encore réellement sonné chez Toyota, qui préfère peaufiner ses petits moteurs en maintenant leurs coûts à des niveaux plus bas. Le 1,3l et le 1,0l vont ainsi améliorer le rendement pour réduire leur consommation.

Le plus courant de ces nouveaux moteurs, car couvrant potentiellement une gamme plus large des petites voitures aux compactes, est un nouveau 1,3l, sur lequel Toyota étend son utilisation du cycle Atkinson. Traditionnellement utilisé sur les moteurs des véhicules hybrides de la marque, il permet un taux de compression plus élevé, ici 13.5:1. Un cycle associé à un nouveau dessin des soupapes d’admission créant un flux tourbillonnant, ou encore un nouveau système de calage des soupapes : VVT-iE (Variable Valve Timing – intelligent Electric). Ce moteur atteint un rendement thermique de 38% (plutôt aux alentours de 35% habituellement pour un moteur essence classique).

Le plus petit 3 cylindres 1,0l, développé conjointement avec Daihatsu, atteint de son côté 37% de rendement. Il ne fonctionne pas en cycle Atkinson en ne reçoit pas de VVT-iE, mais fait évoluer le dessin de ses soupapes d’admission et son système EGR.

Ces deux moteurs profitent d’un Stop&Start bien entendu, et Toyota prévoit d’introduire 15 variantes d’ici à fin 2015.

Mais les technologies turbo et injection directe arrivent aussi, mais plus haut en gamme, comme sur le nouveau Lexus NX200t.

Source : Toyota

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz