Accueil F3 Résultats et brèves des autres disciplines

Résultats et brèves des autres disciplines

62
0
PARTAGER

Les vacances d’hiver sont déjà loin. Toutes les disciplines du week-end attaquent leur 2e, voir leur 3e, meeting. Surtout, on roule sur de beaux circuit : la F3 Australienne, à Bathurst, l’Auto GP, au Ricard et la Carrera Cup Asia, à Shanghai.Australian F3

C’est déjà le 3e meeting de l’année pour le championnat australien de F3. Bathurst, c’est le Nürburgring australien. La plupart des pilotes se sentent honorés de rouler sur le mythique tracé de Mount Panorama. Et comme le ‘Ring, le circuit est plein de pièges. Ricky Capo (Modena) le découvre à ses dépends… Notez qu’après avoir violemment tapé, il continue sur 3 roues, comme qui rigole. « This but a scratch, mate ! »

Aux essais, Simon Hodge (BRM) place sa Mygale en pole.

Aus F3 2

Dans la course 1, Chris Anthony (BRM) déboite d’emblée le poleman. Il aligne ensuite les tours de qualifications (battant le record « F3 » du tracé.) Derrière, ça se bagarre entre Arrie Maree (Harvest), Chelsea Angelo (Angelo) et Ben Gersekowski pour la 3e place. Ce dernier réussit à s’immiscer. Puis il revient sur Hodge. C’est chaud entre les deux pilotes, en lutte au championnat. Gersekowski trouve une solution.

Anthony remporte facilement sa première victoire en F3. Gersekowski est 2e, Hodge, 3e.

Aus F3 3

Le dimanche, c’est bis repetita. Anthony mène de bout en bout. Gersekowski est littéralement dans ses roues (0,1″ d’écart à l’arrivée), mais impossible de le dépasser. Quant à Hodge, qui a des soucis de vitesse de pointe, il se contente du 3e rang.

Anthony est d’autant plus ému de son doublé qu’il finance sa carrière en faisant du porte-à-porte dans sa ville, Cooma. Il doit renouveler son contrat avec BRM à chaque course. Espérons qu’après ce succès, il aura moins de mal à trouver des sponsors.

Aus F3 4

Au classement, Gersekowski est le nouveau leader, à 106 points. Hodge reste en embuscade à 105 points. Quant à Anthony, le héros de Bathurst, il est désormais 3e à 91 points. Notez que chacun d’eux a dominé l’intégralité d’un meeting.

Prochaine étape : Darwin, mi-juin. Verra-t-on un 4e homme s’imposer ?

Aus F3 5

Auto GP

L’Auto GP enchaine les manches de Marrakech et du Paul Ricard. Yoshitaka Kuroda a eu le temps de quitter EuroNova pour Zele Racing. Niccolò Schirò, champion 2012 d’Euro F3 Open, débute avec Ibiza Racing Team. Signalons aussi l’arrivée de l’improbable Riccardo Teixeira chez Super Nova.

Aux essais, Kevin Giovesi (Eurotech), déjà en pole au Maroc, récidive au Paul Ricard.

Auto GP 1

Le samedi, Schirò est forfait, suite à un pépin mécanique. Il y a 11 voitures sur la grille. Kimi Sato (Euronova) cale lors du tour de formation et il doit partir dernier. Au feu vert, Giovesi conserve l’avantage. Il devance Markus Pommer (Super Nova), Tamal Pal Kiss (Zele) et… Sato, qui a traversé le peloton tel un boulet de canon. Lors des arrêts aux stands, Kiss gagne un rang. Giovesi, lui, est victime d’une roue mal serrée et il doit retourner aux stands. Voilà Kiss en tête devant les vainqueurs de Marrakech, Pommer et Sato. Ca ne bougera plus jusqu’à l’arrivée. C’est la première victoire de l’ancien pilote de GP3, sans volant fixe en 2013.

Auto GP 2

Le dimanche, il y a un léger crachin et les voitures partent en « pluie » (une première cette année.) Giovesi est pour une fois épargné par les ennuis. Kiss et Sato s’accrochent lors du premier tour, le Japonais cassant son aileron. Derrière, Pommer tente une remontée, mais le temps de dépasser Michaela Cerruti (Super Nova) et le peloton est déjà bien loin.

Giovesi s’offre ainsi son premier succès en Auto GP. Il est le 4e vainqueur en 4 courses. Kiss et Sato complètent le podium.

Auto GP 3

Au classement, Sato, le seul a être monté 4 fois sur le podium, fait le trou avec 56 points. On ne sait pas s’il viendra au Hungaroring, début mai. Pommer, lui, y sera et il reste 2e, à 44 points. Kiss est 3e avec 37 points. Nul doute qu’il aura envie de briller à domicile.

Auto GP 4

Porsche Carrera Cup Asia

La Carrera Cup Asia suit la F1 lors de sa tournée en extrême-orient. La voici donc à Shanghai.Le promoteur décide au dernier moment de doubler le meeting.

Les nombreux pilotes Chinois ont envie de briller à domicile… Porsche, très impliqué en Chine, espère également un succès chinois. Ca sera mieux pour le diner du samedi soir, en présence de cadres locaux.

PCCA 1

Aux essais, comme d’habitude, Earl Bamber est au-dessus du lot.

Le samedi, les conditions sont difficile. Bamber, moniteur de pilotage entre deux épreuves, donne un cours au peloton. Il mène de bout en bout, devant Martin Ragginger et Alexander Imperatori. Ho-Pin Tung, déjà 4e à Sepang, termine une nouvelle fois au pied du podium.

Coup de théâtre. Lors des vérifications, la voiture de Bamber est déclarée non-conforme. Le Néo-zélandais garde sa victoire, mais il perd ses points.

PCCA 2

Le dimanche, Imperatori s’impose. Ragginger est 2e et Bamber, 3e. C’est son plus mauvais résultat depuis l’été dernier !

Bamber reste en tête du classement, à 56 points, mais Imperatori a désormais 54 unités. Tung est 3e, à 42 points.

PCCA 3

Thruxton Easter Revival

Thruxton fête pâques avec un meeting d’anciennes. Non seulement le plateau est très beau, mais il y a aussi des pilotes connus. En Super Touring Car Championship, John Cleland et Patrick Watts ont ressorti leurs voitures de BTCC (Vauxhall Vectra et Peugeot 406.) Comme à la belle époque, il y a eu des coups de portières. Les deux Honda Accord, en tête au départ, ont fini dans le décor. Au terme d’une belle lutte, Cleland s’impose devant Watts.

Thruxton Easter Revival meeting

En FF historique, Tiff Needell est au départ, avec une Lotus (NDLA : Tiffany et le promoteur ne sont pas d’accord sur le modèle.) Le présentateur de Fifth Gear s’impose. Il est d’autant plus ému que c’est à Thruxton, en 1972, en FF, qu’il a remporté sa toute première victoire en sport auto. Signalons d’ailleurs que la future équipe de Mémoires des stands était là.

Thruxton Easter Revival meeting

Formel 3 ATS

Le championnat allemand s’est offert des essais de pré-saison à Oschersleben. Pour l’instant, seuls une poignée de pilotes se sont engagés et il y a pas mal de baquets de libre. Sam MacLeod, ex-futur pilote Carlin en British F3, est sous l’auvent de Van Amersfoort. Nabil Jeffri, invisible en 2013, redouble chez Motopark (ci-dessous.) Il y a retrouvera Markus Pommer (absent pour cause d’Auto GP.)

Quant au Suisse francophone Ralph Boschung, il sera aussi chez Motopark, mais en Formel Masters.

F3 ATS

Indy Lights

Emerson Newton-John est un gentleman-driver (et accessoirement, le neveu d’Olivia Newton-John.) En 2012, il avait disputé 2 manches d’Indy Lights. Le principal intéressé était alors persuadé que c’était le point final de sa « carrière ». Mais qui va-t-on revoir en Indy Lights, en prologue des 500 miles d’Indianapolis ? Newton-John ! A bientôt 40 ans, il est le premier surpris par cette annonce !

Indy Lights

Crédits photos : Auto GP (photos 1 et 6 à 9), Australian F3 (photos 2 à 5), Porsche Carrera Cup Asia (photos 10 à 12), BARC (photos 13 et 14), F3 ATS (photo 15) et Emerson Newton-John (photo 16)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz