Accueil F3 Résultats et brèves des autres disciplines

Résultats et brèves des autres disciplines

93
0
PARTAGER

Ce week-end de course est plutôt méridional ! L’Auto GP nous emmène à Marrakech et la FR 2.0 NEC, à Monza. Avec à chaque fois, une prime au redoublant : les redoublants Kimi Sato (Euronova; Auto GP) et Louis Delétraz (Josef Kaufmann; FR 2.0 NEC) ont chacun terminé 1er de la course 1 et 2e de la course 2!

Auto GP

L’Auto GP entre dans 2014 par la petite porte. La grille a mis du temps à se remplir : certains pilotes présents aux essais collectifs ayant préféré signer ailleurs. Ils ne sont que 14 à Marrakech, dont 4 (Kimi Sato, Yoshitaka Kuroda, Sam Dejonghe et Richard Gonda) ne seront a priori présents que là (car ils ont d’autres programmes.) Pour une fois, Michaela Cerruti (Super Nova) préfère la monoplace à la Blancpain Endurance Series (où elle est inscrite avec une BMW Z4.) Quant à Markus Pommer (Super Nova), ex-futur pilote Russian Times en GP3, il paraphe un contrat in extremis.

Aux essais, c’est le redoublant Kevin Giovesi (Eurotech) qui décroche la pole.

Auto GP 1

La course 1 est un délire complet. Pomer cale au départ, laissant Giovesi s’envoler. Tamal Pal Kiss (Zele Racing), Sergio Campana (Zele Racing) et Sato partent à ses trousses (dans cet ordre.) Andrea Roda (Virtuosi) et Pommer suivent. Kiss rattrape le leader, qui lui ferme la porte. Il y a collision et le safety-car sort.
Au restart, c’est l’heure des arrêts aux stands. Sato ressort devant Roda et Pommer. Quant à Campana, il cale. En voulant surconduire pour jouer le podium, il sort. Pommer frotte un mur, ce que sa Lola n’apprécie pas. Sato, désormais solide leader, part jardiner. Roda y voit une ouverture, il fait le forcing… Et c’est lui qui commet une faute irrémédiable.

Sato s’impose dans un fauteuil. Le peloton étant décimé, les gentlemen-drivers Michele La Rosa (MLR 71 by Euronova) et Giuseppe Cipriani (Ibiza Racing Team) s’offrent leurs premiers podiums ! Cerruti est 4e.

Auto GP 2

Décidément, l’Auto GP fait le bonheur des tôliers-carrossiers ! Loris Spinelli (Eurotech), le seul en « tendres », termine d’emblée dans le bac à sable. Giovesi, parti dernier, se paye Gonda (Virtuosi.) Campana casse sa boite de vitesse. Enfin, en vue de l’arrivée, La Rosa et Dejonghe (Virtuosi), alors 4e et 5e, valsent. Ce qui permet à Cerruti de décrocher une nouvelle 4e place. Avec tous ces abandons, le poleman Pommer et Sato prennent le large. Kiss reste le grand bénéficiaire du chaos : parti 12e, il réussit à remonter au 3e rang.

Pommer décroche son 1er succès en Auto GP. Une belle histoire pour cet ancien de la F2, qui n’a ensuite fait qu’une demi-saison de Supercup et qu’on pensait perdu pour la monoplace après l’implosion de Russian Times.

Auto GP 3

Sato part de Marrakech en leader, avec 40 points au compteur. On ne sait pas si on le reverra. Pommer est 2e avec 26 points. La Rosa, qui a pu se trainer jusqu’à l’arrivée de la course 2, boucle le podium provisoire, avec 24 points. Cerruti, décidément abonnée aux 4e places, possède 20 points au compteur.

Auto GP 4

Formula Renault 2.0 NEC

Après les championnats méditerranéen et britannique de FR 2.0, la semaine dernière, c’est au tour de celui d’Europe du Nord. La FR 2.0 NEC roule en prologue de la Blancpain Endurance Series. Ainsi, le coup d’envoi est à Monza (pas vraiment l’Europe du Nord…)
Seb Morris (Fortec) et Martin Kodric (Fortec) se sont échauffés en FR 2.0 ALPS, tandis que Ben Barnicoat (Fortec) s’est lui offert une pige en Protyre FR. Côté têtes connus, il faut noter Aurélien Panis (ART Junior Team, ex-membre de la Caterham Academy), Louis Delétraz (Josef Kaufmann), Matthew Graham (AV Formula ; champion de F4 BRDC 2013), Andrea Pizzitola (Manor MP ; recalé au volant Porsche Junior Deutschland), Stejn Schothorst (AV Formula) et Jorge Cevallos (Fortec)

Aux essais, Delétraz met tout le monde d’accord. Kevin Jörg (Josef Kaufmann) décroche la pole dominicale.

FR 2 0 NEC 1

Au feu vert, le fils du pilote de F1 prend le large. 2 virages plus loin, Panis et Roy Geerts (AV Formula) ouvrant la liste des abandons 2014. Ukyo Sasahara (Euronova), invisible en 2013, mène un peloton de chasse composé de Pizzitola, Levin Amweg (ART Junior Team) et Schothorst. Amweg passe l’ex-futur Porschiste, qui se dédouble. Schothorst profite de ce moment de flottement pour doubler lui aussi Amweg… Qui se dédouble lui aussi. Sasahara et Pizzitola saisissent l’opportunité pour faire le trou.

Ainsi, Delétraz s’impose devant Sasahara (premier podium en automobile) et Pizzitola.

FR 2 0 NEC 2

Le dimanche, pas de souci pour les 3 premiers, Jörg, Delétraz et Schothorst, qui restent dans cet ordre à la chicane. Alex Albon (KTR) vole le départ et il se retrouve dans les roues de Sasahara, 4e. C’est une bagarre entre 2 vétérans Asiatiques ! Il y a contact et le Japonais est out. Quant au Thaïlandais, il est puni d’un drive-through pour départ anticipé. Barnicoat est survolté. Le champion automnale de Protyre FR remonte jusqu’au 4e rang, mais Schothorst est hors d’atteinte.

Ainsi, les 3 premiers sur la grille, Jörg, Deletraz et Schothorst, sont les 3 premiers sous le damier.

FR 2 0 NEC 3

Au championnat, Delétraz est donc le premier leader.

FR 2 0 NEC 4

Formule Ford

L’an dernier, dés le 2e meeting, la moitié du peloton de FF s’était évaporé. Cette saison, à peu près tous les pilotes de Brands Hatch seront à Donington. Seul Jack Barlow (Jamun) est incertain, suite à une grosse sortie lors d’essais privés à Thruxton. Il y aura également un petit nouveau : Ovie Iroro (Richardson.) Non seulement ce sera les débuts en monoplace de cet étudiant en école d’ingénieur. Mais, sauf erreur, il sera le premier Nigérian jamais inscrit à une épreuve professionnelle.

FF 1

Crédits photos : Auto GP (photos 2 à 5), FR NEC (photos 6 à 9) et Formula Ford (photo 10.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz