Accueil Audi Résultats et brèves des autres disciplines

Résultats et brèves des autres disciplines

92
2
PARTAGER

C’est la rentrée des classes en Europe, ce week-end ! La FR 2.0 ALPS démarre à Imola, tandis que sa cousine britannique, la Protyre, débute à Rockingham. En parallèle, les gentlemen-drivers de la F3 Cup s’expliquent à Snetterton.

Formula Renault 2.0 ALPS

Avec les disparitions successives de la F3 Italia, de la FR 2.0 Italia et de la Formula Abarth, la FR 2.0 ALPS est la dernière formule monoplace transalpine. Avec 40 engagés à Imola, elle rendrait jalouse pas mal de formules. Même si un petit tiers est là pour s’échauffer en vue de la FR 2.0 NEC ou la FR 2.0 Eurocup.
Hasard ou coïncidence, parmi les « 39 », on retrouve beaucoup de pilotes issus des championnats d’Asie-Pacifique. Andrew Tang (Prema), Bruno Bonifacio (Prema), Martin Kodric (Fortec), Martin Rump (Fortec), Nick Cassidy (China BRT by JCS) et Egor Orudhzev (Tech 1) sont tous issus de la TRS. Tech 1 fait confiance à l’Indonésien Philo Paz Patrick Armand et au Malaisen Akash Nandy (venu de la Formula Masters China.) S’y ajoutent les Chinois Sun Zheng (China BRT by JCS), Leo Yee (Koiranen), Kang Ling (Koiranen) et Yuan Bo (Koiranen) !
Du reste, Nick de Vries (Koiranen), Simon Gachet (Arta), Charles Leclerc (Fortec), Seb Morris (Fortec ; champion 2012 de FR BARC) et Alessio Rovera (CRAM ; champion 2013 de Formula Abarth) font figure de « clients ».

FR Alps 2

Aux essais libres, Tang et Bonifacio se battent pour le meilleur temps. Sun, 39e temps, disparait mystérieusement après le vendredi.
Pour les qualifications, il y a 2 groupes. De Vries, meilleur temps absolu et meilleur « groupe B » s’offre la pole. Bonifacio, le meilleur du « groupe A », se retrouve à ses côtés sur la premières ligne.

FR Alps 1

Le samedi, forcément, il y a des frictions au feu vert. Matteo Cairoli (GSK) ne dépasse pas le premier virage et le safety-car intervient.
Au restart, pas de souci pour De Vries et Bonifacio. En revanche, Jack Aitken (Fortec) est menacé par Gachet. Le tricolore dépasse le vétéran et s’offre ainsi le bronze. Ca ne bouge plus ensuite et De Vries de passer en premier devant le starter, suivi par Bonifacio et Gachet.

FR Alps 3

Pour la course 2, on retrouve les protagonistes du samedi. De Vries contrôle le peloton au feu vert. Bonifacio, 2e, s’offre une excursion hors-piste, qui profite à Gachet. Aitken, alors 4e, tente aussi sa chancien sur le Brésilien, en vain. Bonifacio se repend et repasse le Français. D’où un podium identique : De Vries victorieux devant Bonifacio et Gachet.

FR Alps 4

Protyre Formula Renault

Après le flop de l’Autumn Cup, on a bien cru que la Protyre Formula Renault allait disparaitre. Même si Renault Sport UK jurait que tout allait bien et nous promettait un passage aux châssis dernière génération. Finalement, il y a bien un championnat 2014, mais avec les vieilles Tatuus.
Les favoris du nouveau millésime sont Matteo Ferrer (MGR), Pietro Fittipaldi (MGR), Alex Gill (Fortec), Tarun Reddy (MGR) et Wolfgang Reip (Fortec ; vainqueur de la Playstation Academy 2012.) Ben Barnicoat (Fortec), vainqueur de l’Autumn Cup, s’offre une pige avant le début de la FR 2.0 NEC.

Il y a 15 jours, à Rockingham, lors de la présentation collective, Fittipaldi s’offrait le meilleur temps. La Protyre reste à Rockingham pour l’ouverture du championnat et Fittipaldi est là aussi en haut de la feuille.

Protyre FR 1

Le samedi, le petit-fils d’Emmo est impérial. Gill a beau souder, le Brésilien s’envole. Derrière, Piers Hickin (Scorpio) s’offre un beau départ et il se montre dans les rétros du 3e, Barnicoat. Hickin finit par dépasser le champion automnal. Ferrer profite de son coup de mou pour le passer lui aussi. L’Italien veut prouver qu’il mérite sa réputation : il lui faut un podium. Il rattrape Hickin, qui s’avère coriace à doubler. Gill roule sur un débris et est victime d’une crevaison lente. Voilà Hickin et Ferrer respectivement 2e et 3e, loin derrière Fittipaldi.

Protyre FR 2

Pour la course 2, c’est au tour de Ferrer d’être sur orbite au feu vert. Fittipaldi suit tant bien que mal, tandis que Gill se retrouve dans le peloton. Hickin, l’un de ceux qui a passé Gill, se met en chasse du Brésilien. Il le passe au 3e passage. Gill, remonte ses adversaires, malgré un aileron avant endommagé. Il double lui aussi Fittipaldi, puis s’offre Hickin après un concours de freinage.

Ferrer s’impose donc devant Gill et Hickin.

Protyre FR 3

Dans la course 3, on retrouve le quatuor Ferrer-Fittipaldi-Gill-Hickin. L’Italien zigzague pour gêner le Brésilien. Gill en profite pour doubler Fittipaldi, puis il règle son compte au leader. Hickin passe également le Brésilien et il met Ferrer sous pression.

Néanmoins, ça tient jusqu’au bout et Gill de s’imposer devant Ferrer et Hickin.

Protyre FR 4

Rockingham restera le week-end des « premières » : premier meeting de 2014, premières victoires pour Fittipaldi, Ferrer et Gill et premiers podiums pour Hickin.
Ferrer, après une quasi-année sabbatique en 2013, mène le classement avec 89 points. Le méconnu -jusqu’ici- Hickin est 2e à 78 points et Fittipaldi, 3e à 76 points.

Protyre FR 5

F3 Cup

Le British F3 lance une « Cooper Cup » (pendant de la « Kumho Cup » de l’Australian F3) pour les vieux châssis. De quoi marcher sur les plates-bandes de la F3 Cup. Cette dernière est toujours au poste et la saison 2014 de débuter à Snetterton.

Toby Sowery est l’unique espoir de la F3 Cup. Recruté par Lanan, l’équipe championne, il pilotera la voiture du lauréat Alex Craven (aujourd’hui en endurance.)

A Snetterton, Sowery démarre en fanfare, en décrochant la pole.

F3 Cup 1

Le samedi, Tristan Cliffe (Omicron) prend un meilleur départ. Sowery s’accroche et après plusieurs passe d’arme, il prend le dessus. Oliver Rae (Enigma) se contente de suivre le duo. Derrière lui, Stuart Wiltshire (Gale), Henry Chart (Enigma) et le débutant Lee Morgan (Grays) essayent de rouler de front. D’où un inévitable accrochage, qui laisse Chart et Morgan sur le carreau.

Sowery s’impose donc devant Cliffe et Rae. Mais ce dernier est déclassé pour non-conformité et Wiltshire d’hériter du 3e rang.

F3 Cup 2

Le dimanche, c’est Cliffe qui prend un mauvais départ. Il patine au feu vert. Louis Hamilton-Smith (Jigsaw), Rae et Tony Bishop (Chris Dittman) ne l’attendent pas. Quant à Sowery, il s’envole alors vers un 2e succès. Cliffe repasse ses adversaires un par un, puis il rattrape le leader. Néanmoins, le débutant tient bon et il s’offre le doublé. Cliffe est 2e et Hamilton-Smith, 3e.

F3 Cup 3

Audi R8 LMS Cup

L’unique coupe monotype d’Audi (depuis l’Audi 50 Cup, dans les années 70) attaque sa troisième saison. Pour 2014, les R8 LMS disposeront d’un push-to-pass.

Parmi les nouveaux venus, 2 pilotes de la Formula Masters China (qui se court en prologue de la R8 LMS Cup) : Matthew Salomon (qui va redoubler) et Aidan Wright (qui doit annonce « quelque chose » [en monoplace].)
Du reste, il devrait y avoir pas mal de mouvements. Certains animateurs (Adderly Fong, Cheng Cong Fu, Sun Zheng…) sont partis en Europe. Quant à Alex Yoong, il semble être de retour en grâce chez Caterham F1 (dont il avait coaché la filière, au temps de Lotus Racing…)

Audi R8 LMS Cup

CTCC

Le championnat chinois suit son bonhomme de chemin. En Production (1600 atmo), DongFeng-Nissan est de retour. Il y a quelques années, le constructeur alignait des voitures préparées par 778. L’équipe faisait confiance à des novices comme William Lin, Sun Zheng ou Xie Xinzhe, devenus célèbres par la suite. 778 s’est ensuite associé à DongFeng-Yueda-Kia. En 2013, une équipe privé a aligné des Tiida ex-usine. Pour 2014, ils disposeront de nouvelles voitures, avec l’imprimatur du constructeur.

CTCC

En Superproduction, la catégorie-reine, ChangAn-Ford réduit ses effectifs. L’équipe gérée par FRD passe de 4 à 3 voitures. Rainey He (champion en titre), Andy Yan et Xie seront chargé de défendre le titre constructeur. Ainsi, Jiang Tengyi, un « historique » de l’équipe, est viré.

C’est une bonne nouvelle pour la discipline. Jusque là, les Focus se relayaient sur les podiums, d’une course à une autre, au gré des lests. Sans oublier les courses en formation, avec un lièvre et une ou deux voitures pour ralentir le peloton. Si le rival 333-SAIC-VW passe lui aussi à 3 voitures, cela signifie qu’on aura davantage de chances de voir un troisième larron sur l’estrade…

CTCC 2

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Résultats et brèves des autres disciplines"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Toto
Invité

Sympa les news, mais pas tellement à jour… ChangAn Ford aura bien 4 voitures puisque c’est Darryl O’Young qui remplace Jiang Tengyi !

pedro
Invité

Mais comment a -t-on pu en arriver la??? Ouvrez les yeux!

wpDiscuz