Accueil Cinéma La compromission du jour : The Anomaly

La compromission du jour : The Anomaly

84
3
PARTAGER

Dany Bahar voulait (re)donner une image à la fois glamour et mondiale à Lotus. Le cinéma hollywoodien était un vecteur idéal. D’où des apparitions d’Evora ici et là. La nouvelle équipe n’a plus les budgets pour des strapontins à Hollywood. Alors désormais, Lotus se contente de productions britannique. Après It’s a lot, voilà The Anomaly.

Le point commun avec It’s a lot, c’est que l’acteur principal s’est créé un « véhicule ». Noel Clarke est donc au scénario et devant la caméra. On l’avait notamment vu dans Doctor Who.
Dans The anomaly, il joue Ryan, un ancien soldat qui se retrouve projeté dans des endroits et des lieux différents. Chaque séquence dure 9 minutes. Quelqu’un contrôle où il va et ce qu’il fait. Comme souvent dans ce type d’actionner, Ryan se rebelle et se retrouve seul contre tous.

Le film sortira cet été. A priori, il ne traversera pas la Manche.

L’action se déroule dans un futur proche. Les policiers roulent en Evora (après tout, il y a déjà des Evora de police.) Un placement-produit plutôt original de la part du constructeur. Mais pas sûr qu’en devenant le sponsor attitré des films de genre britannique, Lotus gagne en notoriété. Du reste, dans The anomaly, on y voit aussi une 12C. Comme McLaren n’est pas partenaire, la voiture est sale.

Source :
Lotus

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "La compromission du jour : The Anomaly"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
sylver
Invité

« La nouvelle équipe n’a plus les budgets pour des strapontins à Hollywood » –> On a quand même vu l’Exige S dans RED2 l’année passée et l’Evora était apparue dans The Host (un navet…)

sylver
Invité

En cherchant dans les archives, il apparait que la rubrique « la compromission du jour… » soit quasiment exclusivement liée à Lotus… LBA aurait-il une dent contre le service marketing de la marque?

wpDiscuz