Accueil Citroën PSA : Louis Gallois nouveau Président du Conseil de Surveillance

PSA : Louis Gallois nouveau Président du Conseil de Surveillance

60
2
PARTAGER

Cette décision demande encore à être officialisée le 29 avril prochain avec le nouveau Conseil de Surveillance, mais cela ne devrait être qu’une formalité.

L’actuel Président du Conseil de Surveillance, Thierry Peugeot doit donc abandonner son poste. Il paie sans doute là son hostilité affichée au rapprochement avec le constructeur chinois Dongfeng. C’est une source proche du dossier (selon la formule consacrée) qui a confié à l’AFP que la candidature retenue « à l’unanimité » était celle du favoris Louis Gallois.

Ancien patron de la SNCF et d’EADS où il avait été apprécié aussi par les partenaires sociaux, Louis Gallois avait pour seul opposant Gérard Hauser, le « candidat de la famille Peugeot ». C’est donc un nouveau recul d’influence pour les Peugeot qui voient leur groupe un peu plus leur échapper.

Source : AFP

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "PSA : Louis Gallois nouveau Président du Conseil de Surveillance"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Bobo
Invité

Hmmm, Gallois est sûrement doué mais là on a un peu l’impression qu’il a été le candidat du système imposé par l’État pour des raisons avant tout politiques… Je suis assez inquiet pour l’avenir de PSA. Difficile de voir comment vont pouvoir se prendre des décisions ambitieuses qui satisferont à la fois l’État (« surtout ne fermons aucune usine en France ! »), Dongfeng (« merci d’investir en Chine et de nous transférer vos technologies ! ») et la famille Peugeot (« ne changeons rien ! »). Espérons que ça ne finisse pas en drame industriel à la française comme Alcatel ou Thomson…

SONIC
Invité

Quand on constate la bonne santé du groupe Renault, il ne faut pas salarmer de la presence de l’Etat surtout que celle ci ne permet pas d’empecher les delocalisations non plus.
Louis Gallois a ete reconnu comme un homme competent et efficace a la tete d’un enorme groupe comme EADS ou ila pu experimenté deja la difficulté de travailler en partenariat avec les Etats europeens et avec succes.
C’est incontestablement l’homme de la situation vu la nouvelle configuration de PSA

wpDiscuz