Accueil Constructeurs chinois JAC se lance en rallye-raid

JAC se lance en rallye-raid

125
0
PARTAGER

Cela fait maintenant une quinzaine d’années qu’il y a des compétitions en Chine. Pour autant, les marques « pures » les ont longtemps boudé ; ils sont là pour construire des voitures, point. Depuis quelques années,  les constructeurs songent enfin à bâtir leur image de marque. Le sport auto est un des outils et ils s’y lancent peu à peu. La première nouveauté 2014, c’est l’arrivée de JAC en rallye-raid.

Le Mohe rallye ouvre traditionnellement la saison. Mohe est une ville à l’extrême-nord du pays et elle est donc encore enneigée en mars. A l’origine, le Mohe Rally était une épreuve de CRC. Mais les autres épreuves du championnat chinois ont lieu à l’été. Du coup, les grandes équipes la boudaient. Depuis 2012, Mohe s’est reconverti dans le rallye-raid, avec des épreuves « indoor » (slalom et trial.)

Et donc, JAC débarque avec des Rein S5. Les 4 voitures sont construites par Fujian Oriental Motor Sports Club. Néanmoins, ils ont l’air proche de la série. De toute façon, à Mohe, il n’y a pas de grosses épreuves de franchissement.

JAC S5 1

JAC, généraliste d’Anhui, était l’archétype du constructeur qui ne faisait aucun effort. Il propose des véhicules au style passe-partout, avec des solutions techniques éprouvées. Mais dans un contexte où le marché national devient plus mature et où la concurrence est accrue, il faut sortir du bois.

D’où cette arrivée en rallye-raid, qui permet de mettre en valeur son SUV. Pour l’instant, les équipages veulent simplement voir l’arrivée. On ne sait même pas si JAC participera à d’autres épreuves.

JAC S5 2

Notez que comme tous les autres constructeurs, JAC fait la tournée des campagnes avec une équipe de cascadeurs. Ces derniers font le show sur la place principale, avec dérapages contrôlés et roulage sur deux roues.

Dans l’équipe, il y avait une fille, Hua TingTing. Hua est devenue une célébrité en participant à You are the one. Cette émission de JSTV est l’un des nombreux programme de rencontre. Il est destiné à marier des gens plus ou moins riches et plus ou moins célèbres.

Hua TingTing

Dans une Chine encore machiste, pas facile d’être indépendante. Hua est repartie aussi célibataire qu’à l’aller. Notez qu’une membre du Beauty Racing a connu le même insuccès lors d’une émission similaire.

Au moins, ça lui a ouvert des portes. Le jour de la diffusion, le patron de l’équipe Naveco est devant son poste. Le Mohe Rally débute le jour de la journée internationale de la femme et il y a un coup médiatique à faire ! Il recrute Hua.
Comme d’habitude, la chaine de TV a bidonné son CV : elle n’a jamais participé à la moindre épreuve chronométrée. Pas grave, elle se retrouve quand même au volant d’un Daily préparé T4. Rappelons que Naveco vise le Dakar. Vera-t-on Hua au départ ? Ce serait un drôle de parcours !

Iveco 1 Iveco 2

Crédits photos : FASC, sauf photo 4 (JSTV.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz