Accueil Champ Car Indycar 2014 : les dernières nouvelles

Indycar 2014 : les dernières nouvelles

65
2
PARTAGER

Il reste moins d’un mois jusqu’à St Petersburg, manche d’ouverture de l’Indycar 2014. Pourtant, il y a encore pas mal de « TBA » (principalement en milieu de grille.)

Saavedra et Grenier chez KV

En 2013, Sébastien Bourdais et Sebastian Saavedra faisaient équipe chez Dragon Racing. En 2014, les deux « Seb » se retrouveront chez KV. Le Colombien prend le baquet de Simona de Silvestro, partie comme chacun le sait chez Sauber. En creux, on devine la fin de Dragon Racing.

De plus, KV vient d’annoncer le recrutement de Mikael Grenier, comme pilote de réserve. Un rôle très symbolique. De toute façon, le Canadien n’a connu que des mi-temps depuis ses débuts en 2008. L’an dernier, il s’était contenté de louer une Indy Lights chez Moore pour une course.

Saavedra

Kurt Busch à Indianapolis ?

Après Jacques Villeneuve, voilà un autre pilote annoncé à « Indy » : Kurt Busch. Le pilote de Nascar veut disputer de front les 500 miles d’Indianapolis et les Charlotte 600 (qui tombent le même jour.) Par le passé, John Andretti, Robby Gordon et Tony Stewart (deux fois) ont réalisé cet exploit.

Busch piloterait pour Andretti. Il n’a jamais piloté de monoplaces en course. Néanmoins, en tant que pilote Haas en Nascar, il a figuré sur la « shopping list » d’US F1 GPE.

Reste qu’à Indianapolis, rien n’est joué jusqu’aux essais officiels. Il faut donc se méfier des effets d’annonce.

Busch

Jack Hawksworth chez… Bryan Herta

C’est le point final du feuilleton hivernal de Jack Hawsworth. Vainqueur de la Pro Mazda 2012 et 4e de l’Indy Lights 2013, il est testé par Rahal. En fait, Bobby Rahal se sert de lui pour forcer son compatriote James Jakes à rempiler. Lassé d’attendre, Hawksworth testa une GP3. Puis on le retrouva aux essais collectifs de la Road to Indy, alors qu’il comptait redoubler en Indy Lights. Quelques semaines plus tard, il retrouva une Indycar, mais c’était celle de Dale Coyne. Et donc, le voici chez Bryan Herta, censé pourtant engager J.R. Hildebrand ou Luca Filippi !

Hawksworth

Oriol Servia à mi-temps

Finalement, Jakes a quitté Rahal. Pour épauler Graham Rahal, le fiston, Bobby embauche Servia. Le contrat ne porte que sur Long Beach, Barber Park, Indianapolis (sur le « routier ») et les 500 miles d’Indianapolis. Pour le Catalan, c’est déjà pas mal.

L’ex-futur pilote Prost GP est un véritable culbuto humain ! Après la faillite de Newman-Haas, fin 2011, il trouve refuge chez Dreyer & Renbold. L’écurie sombre à l’été 2013 et il se recase chez Panther. Cette dernière, engluée dans la perte litigieuse d’un sponsor (les gardes-côtes US) semble condamnée. Mais grâce à Rahal, le vice-champion 2005 peut poursuivre. Pour autant, à la place de Bobby R., j’aurais des craintes, vu le destin des ex-employeurs de Servia…

Servia

Crédits photos : Indycar, sauf photo 1 (Honda) et photo 3 (GM)

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Indycar 2014 : les dernières nouvelles"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
4aplat
Invité

Pour une série qui se veut majeure, j’ai quand meme l’impression qu’à part quelques écuries, ça frise l’amateurisme …
Bref, la série vivote, c’est le principal !!

wpDiscuz