Accueil Actualités Entreprise Toyota : production interrompue au Venezuela, faute de devises pour les pièces détachées

Toyota : production interrompue au Venezuela, faute de devises pour les pièces détachées

241
0
PARTAGER

La production délocalisée n’est pas toujours de tout repos. Toyota en fait l’expérience au Venezuela. Confrontée à une pénurie de pièces détachées, l’usine d’assemblage du constructeur automobile japonais  située à Cumana se verra contrainte d’interrompre sa production à compter du 13 février prochain. C’est en effet ce qu’ont annoncé ses dirigeants vendredi dans un courrier adressé au personnel.

Les activités administratives seront également réduites au strict minimum. Ce manque de pièces détachés est lui-même la conséquence du contrôle de changes draconien mis en place depuis 2003 dans le pays. Ce dernier contraint en effet les entreprises à passer par un organisme gouvernemental pour acheter des dollars au taux officiel de 6,30 bolivares pour un dollar, les cours étant 6 à 10 fois plus élevés sur les marchés parallèles. Pour limiter la fuite de devises, l’organisme a récemment franchi un nouveau pas en réduisant ses dotations en dollars, conduisant nombre de compagnies importatrices à faire face à de fréquentes pénuries.

Or, alors que 70 % des pièces détachées sont importées, Toyota doit lui aussi s’approvisionner hors du Venezuela, devenant ainsi tributaire du contrôle des changes.  Le constructeur se voit ainsi obligé de fermer le site durant une période indéfinie, annonçant d’ores et déjà interrompre dans un premier temps la production pour une période de 45 jours, espérant que d’ici là les devises nécessaires à l’importation de pièces détachées lui soient octroyées.

Sources : AFP, Courrier International

Crédit Photo : Toyota

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz