Accueil F3 Résultats et brèves des autres disciplines

Résultats et brèves des autres disciplines

82
0
PARTAGER

Encore un week-end chargé ! En Florida Winter Series, Antonio Fuoco s’affirme comme le « patron » du peloton. En FG 1000, Saeed Bintouq n’a pas dit son dernier mot face à l’impétueux Tom Bale. Et en MRF 2000, la saison est achevée sans qu’on ne sache qui est titré !

Florida Winter Series

La Formula Abarth sauce Ferrari revient à Homestead (lieu des premiers essais.) Luis Sa Silva, Jules Bianchi et Simona de Silvestro brillent par leurs absences. Faute d’invités, il n’y a donc que 11 voitures en piste.

Aux essais, comme d’habitude, Antonio Fuoco s’offre la première pole et Max Verstappen, la seconde.

FWS 2

Alex Bosak, surprenant 2e sur la grille, ne fait pas illusion. Harponné par Lance Stroll, il renonce. Raffaelle Marciello et Verstappen se retrouvent 2e et 3e. En vue de l’arrivée, Dennis Van de Laar sort. Safety-car. Le classement est gelé.

Fuoco devient ainsi le seul à gagner sur les 3 circuits de la Florida Winter Series. Marciello est 2e et Verstappen, 3e.

FWS 1

Dans la course 2, Bosak se retrouve en pole, aux côtés de Stroll. L’Américain le dépasse et prend le large. Nicholas Latifi et Ed Jones partent à l’assaut du Polonais. Le Canadien le double et revient sur Stroll. Jones met plus de temps à se débarrasser de Bosak. Devant, Latifi s’offre le scalp de Stroll et devient nouveau leader.

C’est donc une victoire de Latifi, devant Stroll et Jones.

FWS 4

Fuoco prend un départ canon pour la finale. Il laisse sur place le poleman Verstappen et Latifi. Le Néerlandais laisse également passer Latifi. Le reste de la course est plutôt ennuyeux.

Fuoco s’offre une nouvelle victoire incontestable, devant Latifi et Verstappen.

FWS 3

FG 1000

15 jours après le bide de Yas Marina (3 voitures), la Formula Gulf se rend à Dubaï. C’est l’antépénultième rendez-vous.
Keverne McShine est rappelé, Abdullah Kabbani a fini ses examens et Joel Young (un ancien pilote de FF) débarque. On a donc cette fois, 6 RFR sur la grille.

Saeed Bintouq décroche la pole.

FG 1000 1

Comme d’habitude, c’est une bagarre entre Bintouq et Tom Bale. Cette fois, à l’avantage du poleman. McShine les surveille à distance. En vue de l’arrivée, le Gallois passe à l’action et dépasse Bintouq. Ce dernier se dédouble, puis il y a contact. Aileron sous le nez, Bale zigzague sur la piste. McShine cherche à l’éviter. Young et Kabbani en profitent pour passer les deux voitures. Kabbani s’offre ensuite l’ancien pilote de FF et s’assure l’argent.

Ainsi, Bintouq gagne la course 1 devant Kabbani et Young.

FG 1000 2

Exceptionnellement, la course 2 a lieu le dimanche. Bale démarrant au fond, Bintouq peut rouler tranquille. Kabbani est bien incapable de le suivre. Derrière, Young et McShine se battent âprement. Trop âprement : il y a contact et Young reste sur le carreau. Pendant ce temps, Bale remonte le mince peloton. Il se débarrasse de Kabbani (ci-dessous) et se retrouve 3e. Il enchaine les tours de qualification, mais Bintouq est trop loin.

Bintouq s’offre donc un doublé. Bale doit se contenter de l’argent et Kabbani complète le podium.

FG 1000 3

MRF 2000

Drôle de compétition que la MRF 2000. Elle se vante de recruter des mercenaires du volant. La saison 2013 aurait du se limiter à 3 rendez-vous à l’automne. Finalement, une 4e épreuve est rajoutée en 2014, à Chennai.

C’était prévisible : Pic, guère motivé, est absent. Un comble pour l’un des postulants au titre ! A la place, on voit apparaitre Oscar King (ancien de la FR 2.0 UK) et Max Marshall (vu l’an dernier en FF.) Néanmoins, il y a deux guest stars : Narain Karthikeyan (parrain de la MRF 2000) et le rallyman Gaurav Gil (dont la Škoda Fabia est sponsorisée par MRF.)

MRF 2000 5

Chennai est historiquement un circuit de motards. Les bikers locaux s’y offrent une parade.

MRF 2000 1

La course 1 est une bagarre entre les deux prétendants au titre, Rupert Svendsen-Cook et Tio Ellinas. Le premier prend l’avantage. Derrière, King et Harry Tincknell se battent pour le bronze. Karthikeyan se mêle à eux et met tout le monde d’accord : c’est lui le 3e !Ainsi, Svendsen-Cook s’impose devant Ellinas et Karthikeyan.

MRF 2000 8

On retrouve Svendsen-Cook dans la course 2, mais cette fois, c’est face à Tincknell et Sam Dejonghe. Le Belge s’impose finalement, devant le futur pilote d’ELMS et Svendsen-Cook.

MRF 2000 6

Ben Anderson, journaliste d’Autosport et pigiste en Florida Winter Series, part en pole pour la course 3. Mais il sera pénalisé pour départ anticipé. Dylan Young hérite du leadership. Puis Svendsen-Cook et Tincknell le dépassent. Et Svendsen-Cook de s’offrir une 2e victoire à Chennai, devant Tincknell et Young.

Dans la course 4, Svendsen-Cook et Ellinas sont à couteau-tirés. Karthikeyan, en grande forme, double les deux leaders et s’impose. Il est d’ailleurs le premier Indien vainqueur en MRF 2000. C’est l’effervescence à Chennai !

MRF 2000 4

Puis c’est la 5e (!) et dernière manche. Ellinas et Svendsen-Cook sont à égalité de points. C’est la panique au départ. Dejonghe sort en tête du chaos. Svendsen-Cook visite les bacs à sable et revient sous le nez d’Ellinas. Le tiercé ne bougera plus ensuite avec Dejonghe, vainqueur devant Svendsen-Cook et Ellinas.
Le Britannique est pénalisé a posteriori pour « conduite dangereuse ». Mais il semble avoir gagné en appel.

MRF 2000 7

Grâce à cette 2e place, Rupert Svendsen-Cook remporte le 2ème titre de la MRF 2000. Le forfait de Pic lui ouvrait un boulevard à Chennai. « RSC » n’a tout de même pas démérité. Après tout, il n’avait plus piloté à temps plein depuis 2011.

MRF 2000 2

Désormais, Svendsen-Cook sera davantage coach/manager de pilotes. Son protégé Tarun Reddy vient de dominer les courses de MRF 1600 (en prologue de la MRF 2000.) De bon augure pour la Protyre Formula Renault, où il courra prochainement.

MRF 2000 3

Euroformula Open

Ne l’appelez plus Euro F3 Open ! Le championnat aux origines espagnoles change de nom. Cette saison, point de Winter Series, juste des tests collectifs à Jerez. Seuls 12 pilotes sont présents.

Yarin Stern (West-Tec), qui triple, fait figure de favori. C’est d’ailleurs le plus rapide à Jerez. Il devra faire face à Tanart Sathienthiraku (West-Tec), qui compte faire aussi bien que son compatriote Sandy Stuvik (vice-champion 2013.) Cameron Twynham (West-Tec) « monte » en championnat après une saison en « Copa ». Enfin, l’invitée de dernière minute est Beitske Visser (Emilio de Vilotta.) L’ex-membre de Red Bull Junior pointe en haut des feuilles des temps.

En bas de classement, c’est une lutte sino-chinoise : sur les deux seuls « Copa »  Thong Wei Fung (West-Tec) fait face à Chang Wing Chung (West-Tec.)

Euroformula

F3 ATS

Le championnat allemand devrait conserver le nom de « F3 ». Jusqu’ici, les seules annonces 2014 concernaient la catégorie « Trophy ». Weiron Tan est le premier pilote à s’engager en « A ». Le Malaisien est un « historique » de la Caterham Academy. Succédant à Nabil Jeffri comme « alibi malaisien », il débute en Malaysian Super Series avec une Lotus Exige. En 2012, il passe à la monoplace avec la JK Racing Asia (ex-Formula BMW Pacific.) Mais faute de budget, il renonce vite. Il effectue un tiers de saison de FG 1000 (4 victoires en 6 courses), puis il s’exile en Europe. Bien qu’il découvre tout (la voiture, les circuits, l’équipe…), il joue le titre jusqu’au bout en FR Protyre, terminant vice-champion. Pour 2014, il passe en Allemagne, avec Van Amersfoort. L’an dernier, Jeffri s’est cassé les dents en F3 ATS. Tan fera-t-il mieux ?

Weiron Tan

Crédits photos : Florida Winter Series (photos 1 à 5), Gulfsport (photo 6 à 8), MRF (photos 9 à 16), Euroformula (photo 17) et Renault Sport UK (photo 18.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz