Accueil F3 Résultats et brèves des autres disciplines

Résultats et brèves des autres disciplines

76
0
PARTAGER

Un week-end fou, fou, fou ! Jann Mardenborough est d’ordinaire un habitué des courses façon « Romain Grosjean en 2012 ». Or, à Levels, il est l’homme le plus régulier ! Felipe Guimarães, l’homme qui se faisait doubler par les « National » en British F3 ? Il domine sans partage le Brazil F3 Open d’Interlagos !

Toyota Racing Series

Pas le temps de chômer, en TRS ! Une semaine après Teretonga, la série débarque à Levels. Le méconnu Egor Orudzhev (M2), qui a frôlé le triplé, va-t-il confirmer ? Martin Rump (Giles), plus « attendu », va-t-il conserver la tête du classement ?

Aux essais, c’est un troisième larron qui émerge : James Munro (Neale.) Pur produit de la Toyota Academy locale, il décroche la pole à Levels.

TRS 02

Le samedi, Munro est au rendez-vous. Il contrôle Steijn Schothorst (M2) et Orudzhev au feu vert. Derrière, Matteo Ferrer (Giles), Macauley Jones (M2), Andrew Tang (Neale), Michael Scott (Victory), Martin Kodric (ETEC), Denis Korneev (ETEC) et Levin Amweg (M2) essayent de passer tous ensemble à la chicane. Forcément, il n’y a pas assez de place et c’est un carton collectif. Drapeau rouge.
Amweg est le seul rescapé de la bousculade. Munro reprend là où il en était. Orudzhev essaye de passer Schothorst. Du coup, le Néerlandais regarde dans ses rétros au lieu d’accélérer. Munro peut s’échapper et gagner dans un fauteuil. C’est la première victoire 2014 d’un « Kiwi » et toute la famille Munro est là pour fêter ça ! Schothorst est 2e et Orudzhev, 3e.

TRS 03

Les places pour la course 2 sont tirées au sort. Munro tire le « 8 ». En plus, il se fait chahuter au départ et doit changer son nez. Matt Rao (Giles) se retrouve en travers de la piste. Premier safety car.
Au restart, Ferrer se paye Alif Hamdan (Giles) et ils embarquent Scott. Deuxième safety car.
Lorsqu’enfin, le peloton est libéré, le « poleman » Jann Mardenborough (Giles) déroule. Il décroche ainsi sa toute première victoire en monoplace. Gag : son sponsor principal est Nismo. Rump est 2e et Schothorst, 3e. Mais le Néerlandais est pénalisé a posteriori pour départ volé. Orudzhev hérite du bronze.

TRS 05

Ferrer reçoit une exclusion pour l’ensemble de son œuvre.

La course 3 tourne à une bagarre entre le poleman Rump et Tang. Mardenborough et Munro, qui mènent le groupe de chasse, sont loin.

Rump passe devant le starter en premier, mais comme Schothorst dans la course 2, il est pénalisé pour départ volé. Tang est déclaré vainqueur, il devance Mardenborough et Munro.

TRS 01

Au classement, on retrouve le tiercé de Teretonga, mais dans le désordre ! Rump conserve la tête, à 329 points. Mardenborough, le plus régulier du week-end (!), est en embuscade à 321 points. Orudzhev descend au 3e rang, à 282 points.

Troisième manche la semaine prochaine, à Taupo.

TRS 04

Brazil F3 Open

Comme chaque année, Interlagos organise une course « internationale ».

Le cru 2012 faisait pâle figure avec une demi-douzaine d’engagés, presque tous chez Hitech. Cette année, ils sont 10. Felipe Guimarães (Hitech), vainqueur en titre, est de retour. En 2013, on l’a aussi vu en British F3 (1 victoire.) Pour l’anecdote, il est sponsorisé par l’église du renouveau, un mouvement quasi-sectaire qui soutenait Alex Dias Ribeiro. Autre « Européen » du peloton, Lukas Moraes (R&R), 4e de la Formula Abarth 2013. Le Russe « John » Simonyan (SMP) joue les « alibis internationaux ». Il courrait en FR ALPS. Roberto La Rocca, 2e l’an passé et Guilherme Silva, qui voulait s’échauffer en vue de la F3, brillent par leur absence.

Brazil F3 1

Dés les essais, Guimarães donne le ton. Plus rapides des deux libres, il décroche un pole logique.

Brazil F3 2

Pour la première course qualificative, Guimarães effectue une traversée en solitaire. Victor Franzoni (Hitech) doit se contenter de le suivre. Raphael Raucci (R&R) passe devant le starter bien après les deux hommes.

Brazil F3 3

Le midi, pour la seconde course qualificative, Franzoni ne réagit pas au feu vert. Moraes et Simonyan en profitent pour passer. Quant à Guimarães, il prend évidemment le large. Moraes et Simonyan s’accrochent. Du coup, on obtient un podium identique à la première course qualificative : Guimarães, devant Franzoni et Raucci.

Brazil F3 4

Pour la pré-finale, c’est un festival Guimarães ! Simonyan effectue un départ canon, qui se termine dans la voiture de Raucci. Safety-car.
Le leader est accusé d’être reparti trop tôt et il écoppe d’un drive-through. A son retour en piste, Guimarães, survolté, repasse les voitures rescapées… Pour être finalement pénalisé pour un dépassement sous drapeau jaune. Franzoni et Victor Miranda (R&R) ayant abandonnés, c’est Leandro Florenzo (Capital) qui s’impose avec sa « Light ». Moraes et Arthur Fortunato (Cesario), un autre pilote de « Light », complètent le podium.

Brazil F3 5

Bien sûr, Florenzo ne fait guère illusion longtemps en finale. Guimarães le dépose au feu vert, puis il se place sur orbite. Franzoni et Simonyan passent à leur tour. Le Russe fait le forcing, mais Franzoni tient le coup.

Guimarães s’impose donc pour la 2e année de suite. Sachant qu’en British F3, il était plutôt en queue de peloton, sa domination à Interlagos donne une idée du niveau du plateau. Franzoni va s’envoler pour les Etats-Unis et l’US F2000, tandis que Simonyan ira en Euro F3 Open.

Brazil F3 6

Formule Ford

Pour l’instant, seules deux équipes comptent s’engager en FF : Falcon et Meridian. L’équipe JTR, multiple championne, hésite à « monter » en F3. Une autre écurie pourrait revenir : Myerscough College, qui avait quitté la partie lors du passage à l’Ecoboost. Comme son nom l’indique, Myerscough est avant tout une école et les mécanos sont des étudiants. Par contre, elle n’alignerait qu’une unique voiture.

Kenneth Thirlwall (GBR) Myerscough College Van Diemen LA06

Euro F3 Open

Wei Fung Thong semble disposer d’une belle cassette. Le Hong-kongais était convoité par plusieurs équipes de British F3. Il signe finalement chez West-Tec, pour l’Euro F3 Open (en catégorie « Copa ».)
« Shaun » est l’une des révélations chinoises de 2013. Jusque là, son palmarès est plutôt mince : une demi-saison de Clio Cup China, en 2011 (suffisant pour décrocher une 5e place) et une saison d’Asian Formula Renault (3e, avec une victoire.) En 2013, il court en Protyre Formula Renault, décrochant une 4e place et deux 5e place. On le voit grimper dans une Formule Ford, décrocher le 4e temps… Puis céder son baquet à un autre. Il rentre en Asie, effectuant quelques piges en R8 LMS Cup China, en Asian Le Mans Series (1 victoire) et en Formula Masters China (3e à Macao, hors-championnat.) Notez qu’au gré des épreuves, il est inscrit comme Hong-Kongais, comme Chinois et parfois, comme citoyen Britannique !

Thong

Crédits photos : F3 Brazil (photos 1 et 7 à 12), Toyota Racing Series (photos 2 à 6), Formule Ford (photo 13) et FMCS (photo 14)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz