Accueil BMW Points de suspension sur la gamme BMW i

Points de suspension sur la gamme BMW i

56
1
PARTAGER

La gamme verte « i » du constructeur à l’hélice ne s’étoffera pas à court terme. C’est l’une des annonces qui vient d’être faite par Harald Krueger, responsable de la production chez BMW.

Si BMW a récemment déposé et protégé l’utilisation des noms i2, i3, i4, i5, i6, i7,ou i9, rien ne dit que, à terme, la gamme verte du constructeur s’articulera autour d’autant de membres. Pour l’heure, on connaît la citadine i3 commercialisée et qui totalise 11 000 commandes et, à venir au printemps, la sportive i8.

Alors que BMW a consenti un investissement global dont le montant oscillerait entre 2 milliards d’euros et 2,7 milliards d’euros, il serait trop tôt pour envisager un élargissement. La i5, objet de rumeurs récurrentes, ne semble pas prioritaire.

Plus simplement encore chez BMW on a choisi de mettre en parenthèse les autres projets de la gamme i attendant de voir si la greffe prend (quid de la i8 Spyder pourtant récemment approuvée par la direction ?). « Nous avons besoin de voir comment la demande va évoluer« , a ainsi commenté Harald Krueger. En filigrane, si la demande évolue positivement, on passera la vitesse supérieure enclenchant la troisième. Si elle stagne ou n’atteint pas les ambitions fixées, a contrario…

Source : Automotive News.

Crédit illustration : BMW.

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Points de suspension sur la gamme BMW i"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Kaizer Sauzée
Invité

Une façon de dire que les vente d’I3 ne sont pas telles qu’espérées ?
Ils ont raison d’attendre, l’hydrogène arrive (Toyota, Honda), avec beaucoup plus de promesses d’avenir que le tout électrique.

wpDiscuz