Accueil Historique Monte-Carlo Historique 2014: 5 R8 Gordini « usine » au départ

Monte-Carlo Historique 2014: 5 R8 Gordini « usine » au départ

225
18
PARTAGER

Participer au rallye Monte-Carlo historique commence à devenir une tradition chez Renault. Après les R5 Alpine de 2012 et les Alpine A110 de 2013, la firme au losange vient cette fois avec des R8 Gordini.La R8 Gordini 1100 a été lancée en 1964. Rappelons qu’auparavant, il y avait déjà eu une Dauphine Gordini et une Ondine Gordini. Quelques mois après sa présentation, Jean Vinatier impose une R8G au Tour de Corse. Ensuite, il y aura bien sûr la 1300 et la fameuse « Coupe », en 1966. Et c’est au volant d’une R8 Gordini que Jean-Pierre Nicolas fait ses premières armes en rallye. Nul doute que cette brique à roulettes avait tout d’une gagnante. Mais à la fin des années 60, Renault décide que c’est l’A110 qui portera ses couleurs en rallye.

R8 Gordini 1

C’est pour fêter le cinquantenaire de la « Gord » que Renault compte engager 5 voitures. Jean Ragnotti, qui se définie lui-même comme un éternel pilote Renault, est évidemment au départ. Il retrouvera sa voiture du Vaucluse 1967 et sera navigué par Michel Duvernay, vainqueur de la Coupe Renault Cross 1981. Alain Serpaggi, un autre membre du « canal historique » est également là. Michel Leclère, lauréat de la Coupe 1969, ne pouvait être absent. Thierry Chancel, un amateur, courra avec une R8 Gordini 1100. Enfin, Gilles Zaffini, concessionnaire Renault à Bron et passionné, complète le quintet.

Hélas, contrairement aux Alpine de 2013, il n’y a pas d’écho à l’actualité de Renault. La griffe Gordini, relancée avec fracas en 2009, a depuis discrètement disparue du catalogue.

R8 Gordini 2

Source :
Renault

Poster un Commentaire

18 Commentaires sur "Monte-Carlo Historique 2014: 5 R8 Gordini « usine » au départ"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Pat
Invité

« La griffe Gordini, relancée avec fracas en 2009, a depuis discrètement disparue du catalogue. »

Et bien sur, il n’y a aucun bruit de relance sur une Clio survitaminée qui courent sur la toile…

SGL
Membre

Chez Renault il y a des ingénieurs formidables capables de nous pondre des « châssis » et des moteurs remarquables avec un pédigrée fantastique à faire pâlir des marques premiums mêmes allemands.
Par contre au niveau stratégie commercial c’est parfois une catastrophe : avoir proposé des Twingo Gordini dCi est une ineptie sans bornes.
Twingo , pourquoi pas petite légère avec un bon châssis et populaire,
Mais franchement Diesel !
L’image de marque, cela s’entretient, et pas de cette façon.
J’espère que dans le futur proche , ce type de « grave » erreur ne se reproduise plus.

Pat
Invité

C’est vrai que la crédibilité c’est important.

Ne pas pondre des elucubrations sorties tous droit de son imaginaire, ou reprendre les bruits de couloir ou autres rumeurs, c’est surement comme ça qu »on construit une image de média serieux : https://www.leblogauto.com/2014/01/pekin-2014-volkswagen-golf-r-evo-dans-les-tuyaux.html

Thibaut Emme
Admin

Oui enfin c’est plus qu’une rumeur née de l’imagination d’un site…
Pour avoir interrogé plusieurs personnes chez Renault (dont l’ancien numéro 2 Carlos Tavarès) il y a bien eu (est-ce toujours le cas ?) la tentation d’une Clio RS Gordini basée sur la RS avec châssis Cup avec plus de puissance (le moteur en est capable sans toucher à la fiabilité) et moins de poids grâce à des baquets entre autres.

Maintenant ce genre de voiture est prévue chez Ford et Peugeot et on a l’impression qu’ils se regardent en chien de faïence pour savoir qui dégainera le premier.

T
Invité

Pour moi une ( GORDINI ) devrait même pas y avoir une banquette à l’arrière mais quand même quelle honte, exploiter son nom pour vendre des autos qui n’ont rien de sportives …

leelabradaauto
Invité

pour l’actualité, on attend du neuf avec la vraie twingo propulsion. Oui a partir de là on peut faire un clin d’oeil à la 8 G
ce Mte carlo historique fait ressortir les 8 G du musée. C’est une bonne opération et pour que  » les gamins » continuent de s’amuser . Vrai qu’on a qd même l’air moins « con » ds une r8 que ds une r5

Pat
Invité

Oui, enfin, ca depend de la R5 parce que ca ne me derangerait pas d’avoir l’air con dans une R5 Alpine, une R5 Turbo ou une R5 GT Turbo.

leelabradaauto
Invité
Oui, excuses ! faut offenser personne, la r5 était une auto pour Mme , petite traction utilitaire avec haillon vertical, comme tous les constructeurs ont décliné leurs modèles puis les ont vendus version gti s ts tx alpine rs etc… ça reste des tractions pour être utilitaires . C’est un cahier des charges constructeur(s). Tous s’observent se copient, et même avec appelation pompeuses vulues sportives. Pour qui aiment la voiture de sport, c’est une propulsion , la R8 était même la base pour apprendre à conduire. Pour le pilotage on préfère tjrs une propulsion, même si les tractions sont devenues… Lire la suite >>
Olivier
Invité

Aujourd’hui hui propulsion ou traction c’est pareil, il est interdit de glisser. Les voitures qui ont battu les 4×4 fin 1990 étaient bien des tractions il me semble (Panizzi, Bugalski).
Par contre les twingo et clio gordini ne sont pas mieux que les RS … Ils se sont moqués d’une légende.

Dcomdim
Invité

Moi aussi je veux bien avoir l’air con en R5 Alpine, Alpine Turbo ou GT Turbo!
Sinon après le Monte Carlo, si il y a un exemplaire en trop de ces R8 Gordini, je suis preneur!
Quant à une éventuelle re-renaissance de cette marque, par pitié ne faites pas n’importe quoi avec ce mythe.
Et tant que j’y suis, ne vous avisez pas de nous sortir une Alpine mazoutée. Non je dis ça, on ne sait jamais…

Pat
Invité

Tout à fait d’accord, laissons cela à Porsche.

wpDiscuz