Accueil Actualités Entreprise Bilan 2013 : Peugeot

Bilan 2013 : Peugeot

111
14
PARTAGER

La difficile année 2013 s’est conclue pour Peugeot par un recul de 8,7% de ses ventes mondiales. Un recul presque totalement imputable à l’Iran car la progression en Chine ou en Amérique latine compense le recul en Europe.

L’Europe reste un marché difficile pour Peugeot, qui malgré ses lancements récents affiche une baisse plus prononcée que le marché : un recul de 6,1% avec 897.000 ventes, soit une part de marché de 6,5% en retrait de trois dixièmes. Mais la situation semble peu à peu s’améliorer, car si le recul a été prononcé au début d’année, Peugeot a achevé l’année sur une progression plus forte que celle du marché.

Une baisse que l’on ne retrouve pas en Europe de l’Est où la marque progresse. Sauf sur l’important marché Russe avec un fort recul de 23,8% avec 57.500 véhicules vendus.

En Amérique latine, traditionnellement important pour Peugeot, les tendances sont diverses. Une hausse de 21,6% en Argentine (98.300), de 33,1% au Chili (12.000) ou de 33,4% au Mexique (6.900) compensent une baisse de 20,2% au Brésil (57.500). Au final cette région est à la hausse : +4,6% sur un périmètre lui-même en hausse de 2,9%.

La Chine vient sauver l’ensemble de la situation avec une hausse des ventes supérieure à celle du marché : + 25,8% avec 272.000 unités un un dixième de point de part de marché en plus (1,8%).

Au bilan de l’année, la marque au lion a donc immatriculé 1.553.000 véhicules. Ce qui représente une baisse de 8,7% par rapport à 2012. Une baisse en fait totalement imputable à l’arrêt des livraisons de kits en Iran, qui fait perdre 144.000 véhicules à la marque. Peugeot a vendu 43% de ses véhicules hors d’Europe, contre 39% en 2012.

Une situation difficile malgré de récents lancements. La 208 continue toutefois à alimenter une bonne part des ventes de Peugeot en Europe (3ème du segment en Europe derrière Fiesta et Clio), mais aussi maintenant en Argentine. Elle est confortée par le 2008 qui a trouvé 82.000 acheteurs en Europe et qui s’apprête à faire son entrée en Chine. Quant à la 308, elle a enregistré 35.000 commandes durant les trois derniers mois de l’année. La 301 enfin a été écoulée à 65.000 exemplaires, mais devrait doubler ce nombre l’année prochaine avec le début de sa production en Chine.

Source : Peugeot

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "Bilan 2013 : Peugeot"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
jr
Invité

je pense que les Peugeots sont de bonnes voitures mais je pense surtout que la baisse de leurs ventes en Europe est plus dus a une politique après vente désastreuse dont beaucoup de gens fans pourtant de la marque ce sont lassé

jifa
Invité

Je suis entièrement d’accord, la fidélité et donc l’image et donc les chiffres de ventes découlent en grande partie de là.
Des coûts de maintenance horaire au niveau des allemands, un traitement client « vient débile je vais te raconter des grosses conneries et t’enfler de plusieurs 100aines d’euros » sont les plaies ouvertes de ce groupe.
C’est pas la conception, ni la prod’, c’est bien tout ce qui agit après qu’il faut revoir!

SGL
Membre

Ce qui est terrible dans l’histoire récente de PSA, c’est que cette société ne souffre pas du désamour de ses modèles mais beaucoup plus pour des considérations politiques et d’implantation mondiale.
On le voit , dès qu’il s’implante sur un nouveau marché, c’est le succès.
PSA est trop Européen trop petit et trop seul.

SGL
Membre

La Russie reste un accident de parcours 301 et C-Elysée devraient remettre rapidement les pendules à l’heure.
En Europe les 2008, 308, démarrent bien. Elles devraient rattraper largement la déflation de la 308 mk1 et le succès de 3008,5008 devraient repartir comme en 14.

mamy8
Invité
La 208 est en train de plomber Peugeot… Même pas 240k unités en Europe alors que les prévisions tablaient sur 400k. Elle n’est pas 3eme mais 5eme derrière les Fiesta, Clio, Corsa et Polo sur 2013 suivant les chiffres de Jato. Quand on pense que la 207 était n°1 en Europe lors de sa 1er année… Pour la 308 je suis vraiment étonné du niveau faible de commandes. Ils voulaient être dans le Top 3 en Europe sur le segment C, mais avec 35k en 3 mois elle est derrière les Golf, Astra, Focus, A3 et peut être même Serie… Lire la suite >>
SGL
Membre
@mamy8 Pour la 208, il me semble que c’est un peu plus compliqué que ça. Renault a proportionnellement le même problème que Peugeot avec sa Clio4 VS Clio3, il me semble que la raison est qu’à force de « cartonner » avec des SUV segment B 2008/Captur ils ne peuvent être gagnants sur les 2 tableaux. De plus les versions dites « locomotives » ne sont sortie pour la 208 qu’en cours d’années comme les XY / GTI et les ventes des 308 mk1 ce sont effondrés bien avant de la sortie de la 308 mk2. Ont verrat bien pour… Lire la suite >>
pao
Invité

Pour la 308 le soucis vient du fait qu’elle n’est pas encore dispo sur tous les marchés.
Après que ce soit Peugeot ou Citroën leur soucis viennent aussi d’une gamme incomplète (modèles et motorisations), là ou les Allemands agrandissent leur gamme chez PSA on a l’impression que ça stagne, par exemple ils remplacent la 208SW par la 2008 alors qu’ils auraient pu faire les 2 (idem pour C2/DS3).

wpDiscuz