Accueil General Motors « We’re here to stay », le bide de la communication Holden

« We’re here to stay », le bide de la communication Holden

93
8
PARTAGER

L’année n’est pas terminée et il peut encore se passer des choses dans la planète automobile. L’Australien Holden le prouve avec une grossière erreur de communication.Pour rappel, Holden, filiale de GM, doit fermer ses usines en 2017. A cette date, le constructeur se contentera d’importer (et de rebadger) des modèles fabriqués par des usines GM hors de l’ile-continent. Une trahison pour les Australiens. D’une part, Holden fait parti du paysage. En plus, les circonstances sont troubles. Contrairement à Ford Australia, le constructeur ne va pas si mal que ça. L’état australien et la région ont été généreux en subventions et en prime, le conseil d’administration vient de s’octroyer une augmentation sur les jetons de présence. C’est donc surtout l’œuvre du nouveau PDG de GM, Mary Barra, qui veut mettre sa « patte ». En attendant, 2 900 emplois directs sont menacés.

Communiquer dans un tel contexte est hasardeux. Holden débarque avec une nouvelle campagne de pub baptisée « on est là et pour longtemps ». Sans surprise, les Australiens n’apprécient pas trop. Ils n’ont plus confiance ni en Holden, ni en GM. Ils sont persuadés qu’après-demain, les concessionnaires Holden deviendront des concessionnaires Chevrolet ou que GM arrêtera carrément de vendre des voitures en Australie. Et bien sur, pour les tenants du « made in Australia », acheter une Holden fabriquée à l’étranger est inconcevable.

Cédits photos : Holden

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "« We’re here to stay », le bide de la communication Holden"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
np59
Invité

je ne vois pas pourquoi GM veut supprimer Holden il n’y a que le logo et le nom qui existe toutes la gamme est basé sur la gamme chevrolet

de la spark au captiva en passant par la malibu et la cruze donc je vois pas ou Gm perd de l’argent

et je suis d’accord avec les Australiens

xxx
Invité

Ils ont beau les vendre la structure coute cher, ca coute beaucoup moins cher de rien rebadger, vendre sous chevrolet, et se debarasser de holden, plus de marketing tout ca a payer ..

Etienne000
Invité

Cela veut dire quoi ‘pas si mal que ça’ ?

Etienne000
Invité

Je suis navré, mais cela ne veut strictement rien dire. Ce n’est pas parce que ces deux véhicules se vendent bien que l’entreprise se porte bien.

Pour preuve, une perte de 152.000.000$ en 2012.

Source : http://holdenhq.com.au/holdens-2012-financial-results-behind-the-numbers/

D’ailleurs, la Cruze dont tu parles ne se vend pas si bien que cela

« a decline in sales of our Australian made Cruze in the ultra-competitive small car segment »

Par conséquent, la décision de GM est peut-être précipitée, mais pas illogique. Il est compréhensible que GM Australie ne veuille pas devenir un PSA bis.

Etienne000
Invité

Sinon, la pub se fout clairement des Australiens 😀

Vincenzo213
Invité

De plus en plus brillante la nouvelle politique de GM

François
Invité
« C’est donc surtout l’œuvre du nouveau PDG de GM, Mary Barra, qui veut mettre sa « patte ». » J’y vois surtout la patte de Dan Akerson qui fait le ménage dans la maison GM car sauf erreur de ma part, Barra ne sera CEO que le 15 janvier prochain. Pour le reste, et au risque d’être cruel, une entreprise ne fait pas de l’humanitaire mais du business. Maintenir une production à coup de subventions n’a aucun sens et ne peut de toute façon n’être qu’éphémère. GM prend acte, comme Ford il y a quelques mois, de la situation. L’Australie est… Lire la suite >>
wpDiscuz