Accueil Mercedes Mercedes Classe B : le million

Mercedes Classe B : le million

84
2
PARTAGER

C’est en 2005 que le constructeur à l’étoile venait à lancer la Classe B, chaînon manquant au sein de la gamme s’intercalant entre les Classe A et C. Deux générations plus tard, le monospace compact étoilé vient d’atteindre un volume tout rond.

Le constructeur allemand annonce en effet que la Mercedes Classe B vient d’atteindre le volume tout rond d’un million d’exemplaires entre ses débuts en 2005 et ces dernières heures. Un million de véhicules livrés et eux marchés phares que sont son territoire domestique puis le marché chinois précise Mercedes sans livrer davantage de chiffres.

Pour mémoire, la Classe B est produite dans les usines de Rastatt en Allemagne et Kecskemét en Hongrie . La première génération aura connu une carrière de six années avant que la deuxième n’arrive au catalogue en 2011, une auto notamment vue dans les allées du salon de Francfort.

Sa carrière est appelée à continuer. Sa gamme à s’étoffer : l’année prochaine en Europe via une version GNV mais aussi de l’autre côté de l’Atlantique (2014 toujours) à travers l’introduction d’une version zéro émission. A signaler que cette même version électrique ED sera également lancée en Europe ce à la fin de l’année prochaine.

Quant à son style, il évoluera prochainement via un petit restylage de mi-parcours lui permettant de disposer des nouveaux codes de la marque sauce A et GLA. Le monospace compact devra aussi faire face à une nouvelle menace avec un inédit adversaire en provenance d’un certain constructeur à l’hélice.

B 220 4MATIC, Jupiterrrot, (W246), 2013

Source : Mercedes.

Crédit illustrations : Mercedes.

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Mercedes Classe B : le million"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
pierre
Invité

la rançon d’un succès mérité !
ce B redonne des lettres d’esthétisme et de qualités à la longue série des monospaces fades et tristes (sans compter les motorisations bien + puissantes que chez les concurrents).
BMW arrive dans le creneau ,c e qui est aussi un atout pour dynamiser ce type de véhicules.

SGL
Membre

Succès à relativiser et pour cause :
Un million pour un monospace compact , somme toute assez conventionnel en prestation ,avec l’écusson d’un premium !
Dérivé de la 2eme Classe A avec un empattement allongé de 20 cm, elle-même dérivait de la 1er Classe A qui a frôlé la catastrophe industrielle malgré les prés de 1.200 million d’exemplaires produits.
Heureusement que la B 2eme génération « W 246 » fait table rase de la 1er « T 245 » tant qu’elle était ratée dans le compromis confort / comportement routier par rapport à la concurrence généraliste.

wpDiscuz