Accueil Endurance Endurance : Ligier de retour !

Endurance : Ligier de retour !

228
8
PARTAGER

Certes le retour de cette marque mythique du sport français avait déjà commencé depuis plusieurs mois mais aujourd’hui Ligier et OAK Racing annoncent que la marque sera de retour dans plusieurs catégories dont le LM P2 dès l’an prochain et prévoient même la LM P1. A quand un truel entre Alpine, Ligier et Peugeot Talbot Sport ?

Jacques Nicolet, patron de OAK Racing est un amateur de course, amateur au sens noble du terme qui n’hésite pas à payer de sa personne (et de sa confortable fortune) pour courir, aider les amis en difficulté (il a par exemple racheté le matériel de Pescarolo vendu aux enchères avant de lui céder pour rien pour que Henri puisse repartir). Bref, un bonhomme. Il y a 7 ans il rencontre Guy Ligier, une légende (avec ses bons et ses mauvais cotés) du sport automobile français et mondial. De là part l’aventure qui se continue aujourd’hui avec cette annonce.

« J’ai rencontré Guy la première fois en 2006 : j’étais le premier acheteur de la JS 49. J’ai été emporté par sa passion du sport auto. Est née de cette rencontre une vraie filiation au niveau de cette passion. La marque Ligier a connu le succès en F1 et de nombreux podiums aux 24 Heures du Mans et elle dégage une véritable aura. C’est un symbole dans le cœur des passionnés et c’est une grande fierté pour moi de m’associer à ce nom » déclare Nicolet.

nicolet_ligier

Onroak Automotive, le département compétition client devenu entité à part entière

Confiés à Onroak Automotive, ex-département constructeur de l’écurie et désormais entité à part entière, le développement et la construction de protos de course devrait exploser chez OAK. Concrètement la JS 53 connait depuis la fin de cette année une évolution baptisée JS 53 EVO. Cette barquette est éligible à la catégorie CN avec sa coque et crash box en carbone et son moteur Honda de 2 litres et 255 chevaux. Cette voiture d’entrée de gamme dans l’endurance devrait connaitre une descendance en catégorie LM P3 dès que les règlements techniques de l’ACO seront publiés en 2014.

Mais la nouveauté est l’arrivée d’un prototype fermé dans la catégorie LM P2. Déjà constructeur d’un proto Morgan LM P2 ouvert (avec lequel l’écurie à remporté cette année les deux premières places LM P2 du mythe des 24 heures du Mans ainsi que le championnat LM P2) OAK Racing va donc proposer l’an prochain un proto fermé baptisé pour le moment LIGIER LM P2 (mais qui devrait comme de coutume recevoir son appellation JS par la suite). Ce proto fermé est destiné selon OAK Racing au marché américain mais pourrait tout de même faire son apparition dans la Sarthe. Les premiers tours de roues sont attendus pour le début 2014.

Bientôt la catégorie reine, le LM P1

Enfin Onroak Automotive continue son programme LM P1 et devrait « prochainement » proposer à ses clients un prototype faisant la synthèse de toute l’expérience accumulées par l’écurie au travers de ses différentes participations aux courses d’endurance. Et si en 2015 on voyait un duel au sommet entre les « anciennes gloires » du sport auto français ? Les bleu et orange d’Alpine aux prises avec les noir et rose de Ligier/Oak dans un duel arbitré par les blanc bleu/jaune/rouge de Peugeot Talbot Sport ?

Guy Ligier déclare : « Cette association avec Onroak Automotive est très importante pour mon entreprise et en particulier pour son ouverture sur l’Asie qui est un marché d’avenir. De plus notre rapprochement va donner naissance à une gamme complète de voitures de course. Je fais entièrement confiance à Jacques Nicolet, avec qui je suis lié d’une longue amitié, pour reconduire la marque Ligier au plus haut niveau de l’Endurance. Je suis heureux de pouvoir ainsi poursuivre le développement de la marque, en m’appuyant sur l’expérience de ses équipes ».

Le responsable d’Onroak Automotive n’est pas un inconnu puisqu’il s’agit d’Olivier Quesnel, ancien patron de Peugeot Sport « L’ambition d’Onroak Automotive est de développer une véritable gamme de modèles destinés à l’endurance et d’être reconnu comme une référence dans ce secteur. Onroak Automotive est désormais en mesure de proposer différents types de prototypes, la Morgan LM P2 ouverte, la Ligier LM P2 fermée, le Ligier CN, une LM P1, tous promis, j’en suis sûr, à un bel avenir ».

Source : OAK Racing, photo : 1-Brian Snelson/Wikimedia, 2-OAK Racing (Nicolet et Ligier en tête à tête à MagnyCours)

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Endurance : Ligier de retour !"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
klm
Invité

a quand le gt ?

gigi4lm
Invité

J’aime bien ces deux personnages, parce que ce sont de vrais personnages, mais là j’ai l’impression que Guy est un simple prête nom … comme Morgan.

Admin
Il est certain que le nom de Ligier par lui-même a une valeur non négligeable, mais je ne pense pas que Jacques Nicolet veuille se priver de l’expertise de Ligier dans les petits protos. Ligier est un vrai constructeur de châssis de course, a déjà une activité commerciale avec les JS51 et JS53 (et JS53 Evo), et il semble naturel que la future LM P3 soit issue de cette activité. Il faudra voir si la P2 badgée Ligier est conçue chez OnRoak, chez Ligier Automobiles ou par une équipe issue des deux mais, en tout cas sur le papier les… Lire la suite >>
gigi4lm
Invité

Je suis d’accord avec ta dernière phrase. Pour le reste, quoique je ne soit pas dans le secret des dieux (et des deux), l’intelligence de Nicolet me fait penser qu’il voudra avoir la main mise sur la « Ligier » LMP2 et en laisser l’expertise à OnRoak.

Carlos Ghost
Invité

Je remets un commentaire qui a disparu (normal, c’est… bon, je mets pas le nom du truc, pour me faire encore charcler !)

Retour sympa. Dommage que ce soit à une époque où les protos sont bien laids

gigi4lm
Invité

… et même avant, les Porsche 962 avaient une ligne superbe. Aujourd’hui, l’aileron de requin est peut être sécuritaire mais il pique les yeux.

wpDiscuz