Accueil Ecologie Bolloré gagne la gestion du réseau de bornes électriques de Londres

Bolloré gagne la gestion du réseau de bornes électriques de Londres

138
22
PARTAGER

Petit à petit l’oiseau fait son nid, ou plutôt le Breton tisse sa toile. Après Paris, Lyon, Bordeaux et avant Indianapolis ainsi que des villes d’Asie, le groupe Bolloré va prendre la gestion du réseau de bornes électriques de la capitale anglaise. En point de mire, placer ses Bluecar.

Le réseau actuel de Londres est de 1 400 bornes dont la gestion est, de façon disparate, confiée à plusieurs acteurs. Résultat, le réseau est morcelé en différentes parties pas forcément compatibles entre elles. Pour aborder au mieux la deuxième étape du développement du réseau et aller vers les 6 000 bornes au total, Transport For London (TfL) a décidé de confier la gestion à un seul groupe et a donc choisi celui qui a fait ses preuves avec la gestion du réseau Autolib’ en Ile de France.

Pour le groupe Bolloré cette gestion est l’opportunité rêvée pour démontrer dans une deuxième capitale européenne son savoir faire en matière d’optimisation de flux de biens. « L’attribution de ce contrat est une bonne nouvelle pour l’avenir des véhicules électriques à Londres, non seulement en protégeant les acquis de « Source London » mais aussi en permettant d’assurer le développement du programme » déclare Nick Fairhome, Directeur de TfL. « Nous avons toute confiance en IER (filiale de Bolloré NDLA) pour amener « Source London » à un niveau supérieur de développement, en s’appuyant sur les fondations solides que tous les partenaires du projet ont participé à développer ».

Vincent Bolloré, PDG du groupe familial éponyme déclare pour sa part : « Nous sommes très heureux d’avoir été choisi par TfL pour gérer  « Source London ». TfL et le Groupe Bolloré partagent la même ambition de créer un meilleur environnement pour les Londoniens, en facilitant l’usage des véhicules électriques. (…) Notre objectif est de devenir un leader mondial dans le stockage de l’énergie propre, les réseaux intelligents et les solutions d’E-mobilité ».

Une des premières étapes importantes pour IER sera de préparer et effectuer la transition pour les abonnés des différents services vers son service unique. Par ailleurs Bolloré a confirmé que l’accord avec Renault serait signé avant la fin de l’année. Cet accord prévoit l’assemblage à terme dans l’usine de Dieppe des Bluecar, une coopération dans la commercialisation de solution d’auto-partage et un véhicule 3 places électrique autour d’une batterie Lithium métal – polymère Bolloré. Sera-t-il sur base du concept T25/T27 de Gordon Murray ?

Source : Bolloré, AFP, illustration : Mairie de Londres (le Maire Boris Johnson, une G-Wiz en charge)

Poster un Commentaire

22 Commentaires sur "Bolloré gagne la gestion du réseau de bornes électriques de Londres"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Membre

Le système Bolloré pour la gestion de ses bornes semble être une réussite incontestable, maintenant en ce qui concerne la Bluecar et sa batterie lithium-métal-polymère …

wizz
Invité
Dans nos smartphones, nos appareils mobiles ultra plat, c’est très souvent, voire toujours des batteries lithium polymère. L’autonomie dure une semaine sans soucis. Et les millions d’utilisateurs de smartphones, de tablette, de pc portable ultra mobile n’ont pas eu de soucis particulier… L’avantage d’une batterie polymère, c’est que ça résiste bien à la température. Son soucis, c’est aussi la température. A température ambiante, elle n’est pas capable de délivrer une forte puissance. On se retrouve avec un veau au démarrage en attendant que la batterie monte en température peu à peu (perte effet d’ohm) Or, dans une voiture en libre… Lire la suite >>
pat d pau
Invité

Bollore dans le VE c’est comme la democratie.. on peut critiquer mais on a pas encore fait mieux !

christophe
Invité
L’arnaque de la batterie Bolloré, et donc de la bluecar, c’est que cette batterie doit toujours être a 70 degrés : la voiture consomme donc de l’électricité en permanence, meme lorsque la batterie est chargée et la voiture branchée : imaginez cette consommation l’hiver : par températures négatives, les autolib branchée au secteur consomment en permanence pour garder la batterie à 70 degrés !!! Non la bluecar et la batterie Bolloré ne sont pas une bonne solution ! Il est plus intéressant de se pencher sur le constructeur Mia français Mia électrique dont la voiture ( la moins chère du… Lire la suite >>
wizz
Membre
Que faut il faire alors? Option 1: batterie lithium sans refroidissement liquide Avantage: pleine puissance immédiatement Inconvénient: craint la chaleur, limite la puissance maximale sur une longue durée, limite la puissance de recharge (attendre jusqu’à 8h entre 2 clients, le temps de recharger la batterie) Option 2: batterie lithium avec refroidissement liquide Avantage: pleine puissance immédiatement. Pleine puissance pendant de longue durée. Recharge ultra rapide Inconvénient: ça alourdi la voiture, pénalise le rendement énergétique à cause du poids supérieur, coute plus cher (insignifiant pour une caisse qui vaut 100000$, mais pas pour ce genre de voiture populaire). Et risque de… Lire la suite >>
wizz
Membre
Bref, c’est tellement facile de critiquer sans comprendre le parcours des problèmes pour en arriver là, à faire un cahier des charges, à inclure les cas de soucis, à inclure les modes de défaillance, à inclure le fonctionnement en mode dégradé, etc…. Alors disons que demain, youpi, vous êtres promu chef de projet. Votre employeur veut se lancer dans la voiture électrique en libre service. Alors montrez moi votre cahier des charges, qu’on rigole un peu… Dites nous sur tel ou tel choix, en expliquant les avantages et les inconvénients de chaque choix. Montrez que vous avez inclu les divers… Lire la suite >>
SGL
Membre

@wizz,
Pourquoi pas plusieurs auto-partage en concurrence ?
Un avec 100% Mia ; un autre avec 50%Zoe & 50% Leaf ; et encore un e-up ! ou Smart ED .
Vive la concurrence ,Et que le meilleur gagne !

christophe
Invité
La bluecar est en vente : j’etais parti pour en acheter une ! Jamais il n’est fait allusion au fait que la voiture doit être branchée systématiquement ! Le problème c’est que par exemple je dois partir en train pour un séjour d’une semaine ou plus : je vais a la gare avec ma bluecar, et je la laisse stationnée le temps de mes vacances : je reviens de vacances et la , oh surprise : je n’ai plus de batterie ! Pendant mon séjour, ma bluecar a utilisé l’énergie de la batterie pour la garder à 70 degrés :… Lire la suite >>
christophe
Invité
@ Thibaut Emme : Peut être que c’est indiqué sur la brochure, mais nulle part ailleurs : s’il faut acheter la voiture pour se rendre compte en lisant la brochure fournie avec, que la batterie se décharge toute seule en 2 j, c’est embêtant… je dis ça car j’etais vraiment sur le point d’acheter la bluecar et que cette perspective d’autodecharge m’a fait choisir la Mia. Et rien que sur le plan économique : laisser une bluecar branchée chez soit fera exploser la facture d’électricité ! surtout l’hiver. Avec la Mia il n’y a pas ces problèmes, et en plus… Lire la suite >>
wpDiscuz