Accueil Historique Tokyo 2013 Live : Wolseley 1,5 ton

Tokyo 2013 Live : Wolseley 1,5 ton

70
1
PARTAGER

C’est désormais une tradition : à chaque salon de Tokyo, Isuzu restaure l’une de ses vieilles productions et l’expose. D’où la présence de ce camion Wolseley 1,5 ton. A l’époque, les routiers n’avaient pas peur des courants d’air…« Wolseley », cela évoque surtout des versions luxueuses des British Leyland, alors quel rapport avec Isuzu ?

Retour au début des années 20. La Tokyo Ishikawajima Shipbuilding & Engineering Co veut se diversifier dans la production d’automobiles et de camions. Pour obtenir rapidement du savoir-faire, il se tourne vers les industriels britanniques (partenaires traditionnels des Japonais), afin de décrocher une licence.
Au même moment, Wolseley traverse une séquence douloureuse. Pendant la première guerre mondiale, il produit des ambulances, des voitures d’officiers et des moteurs d’avions. A l’armistice, il dispose d’une montagnes de billets digne de Breaking bad. Malheureusement, les frères Vickers -propriétaires historiques- meurent. Un comité de direction est créé et il gère très mal les liquidités. Wolseley est donc bien content de voir débarquer Ishikawajima et de leur vendre la licence de production de son camion 1,5 ton. Ca ne l’empêchera pas de faire faillite en 1927 et de se faire racheter par Morris. A partir de là, les Wolseley ne seront plus que des Morris rebadgées.

Quant au futur Isuzu, il profite de la confusion pour arrêter de payer des royalties à Wolseley. Le 1,5 ton devient « Sumida » et exhibe son passeport japonais.
Le fait intéressant est qu’Ishikawajima est venu à l’automobile avec l’envie de répondre à des appel d’offres militaires. Objectif réussi avec le Wolseley, adopté pour le transport de troupes. Un marché en plein essort. Car bien avant la prise de pouvoirs par les militaires et l’invasion de la Mandchourie, l’archipel est déjà dans une politique de militarisation forcenée.

Tokyo_2013_Wolseley_CP-2554Tokyo_2013_Wolseley_CP-2548Tokyo_2013_Wolseley_CP-2557Tokyo_2013_Wolseley_CP-2550Tokyo_2013_Wolseley_CP-2549Tokyo_2013_Wolseley_CP-2553Tokyo_2013_Wolseley_CP-2559Tokyo_2013_Wolseley_CP-2558

Crédits photos : Le Blog Auto

A lire également :
Tokyo 2011 Live : Ishikawajima Sumida type M 1932

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Tokyo 2013 Live : Wolseley 1,5 ton"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thomas
Invité

Belle mécanique rutilante 😀

wpDiscuz