Accueil Lexus Tokyo 2013 Live : Lexus CT200h

Tokyo 2013 Live : Lexus CT200h

72
4
PARTAGER

Entre le salon de Guangzhou et celui de Tokyo, la Lexus CT200h reliftée se dédouble et fait coup double. Cette version s’offre quelques retouches et remises à niveau avant son arrivée programmée en Europe l’année prochaine et un début de commercialisation au printemps.

Compacte premium hybride assez discrète, la Lexus CT200h se repoudre le nez entre ultime déclinaison de la calandre trapézoïdale, nouvelles jantes alliage (16″ ou 17″) à dix branches, antenne de toit ou bouclier arrière au dessin revu. Pas de quoi révolutionner son style, un look qui pourra en revanche davantage se démarquer avec une nouvelle livrée rouge venant étoffer la palette connue.

A bord, on peut noter, comme sur les IS, un nouveau volant de 370 mm de diamètre, écran TFT central multimédia retouché et nouvelles fonctions pour les systèmes Media Display et Premium Navigation ou inserts, habillage, harmonies, sellerie (dont un inédit cuir marron topaze). Les émissions de CO2 sont aussi en recul. La version équipée de jantes de 16″ passe de 94 g/km à 88 g/km contre 82 g/km (anciennement 87 g/km) en jantes de 15″.

Enfin, Lexus avance une caisse à la rigidité augmentée, suspension revue, contrôle de la transmission hybride recalibré (« montée plus linéaire du régime moteur suit de plus près l’augmentation de la vitesse du véhicule ») et, question confort, des vibrations et stridence en baisse. A revoir à travers plus de détails à son lancement.

A lire également. Guangzhou 2013 : Lexus CT200h reliftée.

Source : Lexus.

Crédit illustrations : le blog auto.

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Tokyo 2013 Live : Lexus CT200h"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
heu
Invité

la 200d, c’est pour bientot ?
parce que nos voitures de fonction c’est diesel obligatoire…

Invité

Ou tu as vu ça, pas mal de taxi prenne des hybrides ainsi que de plus en plus de société.
Désoler pour toi il n’y aura plus de diésel sur une Lexus.

heu
Invité

ou ? eh ben chez nous.
pour 3 ans et 120.000km c’est gazole point barre.
domage, pas de IS alors…

Verslefutur
Invité

Sacrée calandre !
Lexus se lâche, marque qui aimait pourtant la discrétion.
Enfin du Premium qui attire l’oeil. Les Allemands vont finir par passer pour des mous 🙂

wpDiscuz