Accueil Chevrolet SEMA 2013: Chevrolet Cheyenne Concept

SEMA 2013: Chevrolet Cheyenne Concept

122
9
PARTAGER

Ford s’est imposé sur le marché avec son Raptor, et Chevrolet, fort du succès de la Camaro, lorgne sur un pick-up sportif, misant avant tout sur l’allègement plus que sur l’augmentation de puissance…

Le Silverado Cheyenne entend illustrer ce que pourrait être une version orientée vers la performance du Silverado. Une réponse au Ford F150 Tremor qui va même un peu plus loin pour ressusciter l’esprit des Lightning et autres SRT-10.

Reprenant la base du Silverado le plus court possible (cabine standard et benne courte), il adopte le V8 6,2l de 420 ch, dans sa version de série. Le supplément de performance vient d’un gain de 200 livres (90 kg). Réduction de l’insonorisation, arbre de transmission en aluminium, lames de suspensions arrière en composite, ainsi que fibre de carbone pour les boucliers, la ridelle arrière ainsi que l’intérieur de la benne.

Pour agrémenter tout cela, le look tente d’évoquer la Camaro Z/28 : entrée d’air sur le capot, jantes de 19 pouces (avec les pneumatiques et les disques carbone / céramique)…

2013_Chevrolet-Silverado-Cheyenne-Concept_012013_Chevrolet-Silverado-Cheyenne-Concept_02

Source : Chevrolet

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "SEMA 2013: Chevrolet Cheyenne Concept"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Membre

Que dire de ce pick-up sportif !
Autant que je suis en admiration par les caractéristiques techniques qui donnent la chair de poule et j’imagine encore plus si l’on l’essaye.
Autant l’absurdité du véhicule me laisse dubitatif.
Maintenant quand l’on sait que les pick-up V8 essence se vend autant en proportion que les Clio en France, je pense qu’un retour à 147 $ (comme en juillet 2008)le baril ferait du bien aux américains pour les encourager à rouler un petit poil plus écolo.

François
Invité
Plusieurs vérités doivent être rétablies. – Tout d’abord la moyenne de consommation des autos vendues aux USA est de 9,5 l/100 km depuis le début de l’année 2013 contre 10 l/100 km l’année dernière, 10,45 litres il y a deux ans, 10,64 litres il y a trois ans, etc…(chiffres du University of Michigan Transportation Research Institute parus en septembre). Donc désolé les Américains achètent des autos de plus en plus sobres et j’ajoute que le pick-up V8 modèle 2014 est plus sobre que le pick-up V8 modèle 2008. – L’absurdité, chacun en a sa définition. Est-ce plus absurde d’acheter un… Lire la suite >>
Milton
Invité

@ François : merci d’avoir pris le temps d’écrire tout ceci. Ca lave la tête.

SGL
Membre

Bonnes réponses @ François
Mais juste une chose : le comportement de ces mêmes Américains (mode de consommation et achat de leur voiture) était fortement différent mi-2008 à 147$ le baril que début 2009 à moins de 35 $ le baril.
Donc « bizarrement » les américains son soudainement « intelligent » mi-2008 pour vivre et consommer, et ils deviennent instantanément gloutons dés le début 2009 , pourquoi !?
Sans vouloir mettre tous les Américains en Clio, il y a une marge énooooorme , non !?

François
Invité

« le comportement de ces mêmes Américains (mode de consommation et achat de leur voiture) était fortement différent mi-2008 à 147$ le baril que début 2009 à moins de 35 $ le baril. »
Vraiment? En moyenne, la consommation des autos achetées pour le millésime 2008 est de 11,3 l/100 km. Pour le millésime 2009, le chiffre « tombe » à 11,5 litres. Pour les années suivantes, voir ma première réponse.

J’aimerais donc qu’on m’explique d’où les Américains seraient subitement redevenus gourmands puisque les chiffres prouvent le contraire.

François
Invité

Mes excuses, la conso passe de 11,3 litres à 11,05 litres, j’avais oublié le zéro qui a son importance juste après la virgule. 😉

SGL
Membre
Et puis, en étant pragmatique si un gros pick-up est indispensable pour le mode Américain ; pourquoi donc qu’ aux USA ont roule sur des grandes distances avec ces véhicules lourds encombrants et avec un cx de boite à chaussures, à 95 % essence ! un mode de locomotion parfaitement adapté pour le DIESEL . Non ? alors qu’en Europe, paradoxale, avec des voitures beaucoup plus légères et moins encombrantes, donc parfaitement adapté a l’essence le tout sur des distances beaucoup plus courtes que nos amis nord-américains, et pourtant ont roule à plus de 60 % au diesel ! si… Lire la suite >>
François
Invité
Pourquoi le Français achète t-il en majorité des voitures turbo diesel? parce que c’est moins cher à la pompe. Pourquoi l’Américain achète t-il en majorité des voiture essence? parce que c’est moins cher à la pompe mais aussi à la signature du bon de commande, il a donc une justification supplémentaire à son comportement d’achat. Néanmoins le diesel pèse en gros une vente sur deux pour les pick-ups Heavy Duty car le couple devient un critère déterminant. Mais en revanche l’Américain est plus cohérent que le Français sur un point. S’il achète une bagnole à 100 K$, il se fout… Lire la suite >>
SGL
Membre
dont acte, il me semblait que le comportement des Américains avait été fortement impacter par l’augmentation du pétrole en 2008. Des articles en parlent : « L’étude se base sur l’augmentation du prix du pétrole à 200$ le baril. A ce prix là, les ménages les plus pauvres se sépareront petit à petit de leur « titine », au profit des transports en commun. Le nombre de voitures qui part à la casse, devrait ainsi passer de 12 millions en 2007 à 14 millions en 2011-2012. Plus qu’une solution : changer de mode de vie et imiter les européens, voire… Lire la suite >>
wpDiscuz