Accueil Bentley Les Bentley Boys de 2013

Les Bentley Boys de 2013

56
3
PARTAGER

On sait que la Bentley GT3 va débuter en décembre, aux 12 heures de d’Abu Dhabi. Reste à savoir avec qui… Adepte du dévoilement au compte-goutte, le constructeur donne enfin les noms de ses pilotes : Guy Smith, Steven Kane et Andy Meyrick.La tâche des RH de Bentley est ardue. Pas facile de trouver des pilotes disponibles en cette fin de saison qui soient rapides, fiables et qui acceptent de piloter une voiture « tombée de chandelles ».

Le plus connu, c’est Guy Smith, vainqueur des 24 heures du Mans 2003 avec Bentley. Il représente le « canal historique ». Pilote Audi après le défection de Bentley, Smith rêve de monoplace. Quelques courses d’Indycar plus tard, il revient en endurance via l’ALMS. Un peu oublié ces dernières saisons, il revient sous le feu des projecteurs.

Steven Kane évoque plutôt le BTCC. Le Nord-Irlandais y pilote en 2008 et 2010, décrochant un succès avec une BMW 320si privée. Depuis, il court en Blancpain Endurance Series et apporte donc l’expérience des GT3.

Andy Meyrick est le moins capé de la bande. Vu en Carrera Cup et au volant de la Deltawing, il court également en Blancpain Endurance Series. Signe particulier : il a grandi à un jet de pierre de Crewe, fief de Bentley.

Bentley Continental GT3 01Bentley Continental GT3 02Bentley Continental GT3 03Bentley Continental GT3 04Bentley Continental GT3 05Bentley Continental GT3 06 SmithBentley Continental GT3 07 KaneBentley Continental GT3 08 Meyrick

Source :
Bentley

A lire également :
12 heures 2013 : les débuts annoncés de la Bentley GT3
Goodwood 2013 live : Bentley Continental GT3

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Les Bentley Boys de 2013"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Carlos Ghost
Invité

J’espère qu’on la verra au Mans.

Plus il y aura de voitures comme ça et moins on verra de tanks à aileron de requin (je sais, je rêve, et cette merde pourrait bine envahir aussi les GT

Admin

Mon cher Carlos, les « tanks à aileron de requin » comme vous dites ne sont pas là pour faire joli, mais pour être les plus efficaces possibles. Sur ce sujet, écoutons le philosophe, Enzo Ferrari : « une voiture de course n’est ni belle ni laide. Elle devient belle quand elle gagne. ».

Quant à cette Bentley, elle n’ira pas au Mans en l’état, les GT3 n’étant pas admissibles.

Invité

Elle le sera peut être après l’unification des gte et gt3 dans quelques années

wpDiscuz