Accueil Droit routier 31 radars incendiés en Bretagne en 10 jours, l’écotaxe a-t-elle été le...

31 radars incendiés en Bretagne en 10 jours, l’écotaxe a-t-elle été le déclencheur ?

210
46
PARTAGER

La gronde contre l’écotaxe est venue de Bretagne et commence à gagner d’autres régions. Mais désormais en Bretagne un autre phénomène inquiète les autorités, des dizaines de radars sont incendiés et deviennent inopérants. L’écotaxe a-t-elle été la goutte d’eau qui a fait débordé le vase ?

L’écotaxe a été suspendue et les négociations ouvertes par le gouvernement suite aux différentes manifestations que ce soit à Quimper ou ailleurs. Face à la gronde des « bonnets rouges » bretons les autorités pourraient retravailler leur copie sur une taxe qui voulait à la base « faire payer les pollueurs » et « financer les transports alternatifs » mais qui a été galvaudée depuis (1). Mais en même temps que les portiques ou les bornes, les radars automatiques ont été et sont toujours la cible d’incendies qui les rendent quasiment à coup sur inopérants au moins pour quelques jours.

31 radars ont été touchés à date depuis le début du mois (3 par jour) et le mouvement commence à faire tâche d’huile puisque portiques comme radars se font désormais incendier un peu partout en France. Des actes de sabotage ont toujours été enregistrés sur les radars depuis leur lancement il y a 10 ans mais le mouvement s’amplifie ces derniers jours. Deux courants s’opposent désormais en Bretagne : ceux qui considèrent que la fronde anti-écotaxe et anti-radar fait partie du même ras-le-bol fiscale, et les autres qui considèrent que les actions sur les radars sont opportunistes et jettent le discrédit sur le mouvement anti-écotaxe.

Avec ce quart des radars bretons mis hors d’usage les autorités sont sur les dents et les patrouilles se multiplient autour des appareils flasheurs. La dégradation d’un radar (assimilé à un bien public) est passible selon l’article 322-2 du codé pénal de 3 ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende. Si vous êtes pris à plusieurs alors le chef pénal devient « destruction, détérioration et dégradation d’un bien public en bande organisée » et l’amende monte à 75 000 euros et la peine encourue est de 5 ans de prison.

(1) Le produit de l’écotaxe devait à la base alimenter le développement du ferroutage et du transport fluviale en plus de la dotation habituelle de l’Etat. Dans sa version actuelle, le produit de l’écotaxe vient en déduction de la dotation habituelle et par conséquent le développement des transports alternatifs n’auront pas plus d’argent pour se développer, la différence partant dans la poche de l’Etat.

Lire également : Politique – l’écotaxe suspendue par le Premier Ministre

 Photo : Wikimedia

Poster un Commentaire

46 Commentaires sur "31 radars incendiés en Bretagne en 10 jours, l’écotaxe a-t-elle été le déclencheur ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
xxx
Invité

(1) Le produit de l’écotaxe devait à la base alimenter le développement du ferroutage et du transport fluviale en plus de la dotation habituelle de l’Etat.

Ahaha, elle est bonne celle la, ca fait surement parti de la liste de promesse annoncée avec les premiers radars fixes installés, et qu’est ce qui a vraiment profité de ces profits ??

Pat
Invité

Non, pas comme ailleurs.

Les Alsaciens et les Lorrains attendent l’écotaxe avec impatience.

D’ailleurs, je ne suis pas sur que les 15000 manifestants représentent vraiment les bretons. Le patronat breton peut-être, et encore.

np
Invité

en même temps on se demande si l’alsace et la lorraine font vraiment parti de le france ils font tous différament

JiFa
Membre

Et un denier dans la boite à clichés…..

fab
Invité

On ne peut que trouver qu’il est dommage d’en arriver la dans notre France mais les français (moi le premier) sont excédés, je pense qu’on est arrivé au moment ou on dit stop parce que c’est allé trop loin.
Quand je repense a cette France dont je suis fier d’appartenir qui a subit deux guerres de plein fouet au siecle dernier et ou on en est maintenant avec toutes ces libertés balayées je toruve ca triste.

Nico
Invité

Allez on brule tout on casse tout de toute façon on risque rien ! Et après on viendra se plaindre qu’il n’y a pas d’argent pour les aides, bah ouais faudra bien réparer tout ce que ces sauvages auront cassé…

np
Invité

ils ont bien raison il faudrait même tous les detruire et changer un peu le comportement de ce gouvernement qui ne veut rien entendre et qui fait que taxer les gens

Pat
Invité

Ouaih, faisont plutôt de la dette comme avant…. pour payer les réparations, faudra bien ça.

nithael70
Invité

tu as raison, mais l’ecotaxe a été votée par le gouvernement précédent et dans la précipitation…

leelabradaauto
Invité
C’est la chienlit ! un peu plus tard……. Reconnaissons que depuis qu’un socialiste ( Georges Sarre) avait promis de mettre les automobilistes au pas, les radars se sont multipliés jusqu’à exaspérer des gens dans le désespoir pas même tous contre les excès de vitesses mais en sédition contre « la taxe » qui va jusqu’à empêcher de vivre… point de jugement pour moi qui ne suis pas acteur, juste contribuable de ce panier percé des multiples budgets de la dépense publique, elle même fortement engagée avec les marchés spéculateurs de la finance, sans jugement, ni sentiment non plus. Un gouvernement qui succédera… Lire la suite >>
wpDiscuz