Accueil Actualités Entreprise Toyota City : le réseau Ha:mo se développe

Toyota City : le réseau Ha:mo se développe

96
2
PARTAGER

Le futur de la mobilité urbaine ? A Toyota City, le constructeur japonais annonce le développement de son réseau Ha:mo, un acronyme derrière lequel se cache le projet HArmonious MObility network. Initié en octobre 2012, il franchit une nouvelle étape au bout d’une année.

Cette évolution du réseau Ha:mo va concrètement s’articuler autour de différents pans. Primo, 45 COMS supplémentaires (des micro-citadines construites par Toyota Auto Body et pendant du Twizy) viendront élargir la flotte actuelle, une flotte devant ultérieurement être portée à cent unités.

Secundo, le concept de monoplace électrique Toyota i-Road sera intégré au début de l’année prochaine. Tertio, le nombre de stations d’autopartage verra également son nombre augmenter et passer alors de quatre à treize puis à vingt-et-un.

Ces stations seront implantées à des endroits jugés stratégiques comme à proximité des gares, des grands bâtiments publics ou établissement commerciaux. Chez le constructeur on entend alors faire progresser de manière très conséquente le nombre d’usagers pour atteindre le millier contre une centaine actuellement (par jour ? Par semaine ? Par mois ?).

A lire également. La Toyota i-Road dans les rues de Grenoble dès 2014 et Genève 2013 : Toyota i-Road.

Source : Toyota.

Crédit illustration : Toyota.

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Toyota City : le réseau Ha:mo se développe"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Lacomete
Invité

Une bonne chose, Renault ne sera donc plus seul à pousser ce concept.
Je trouve cela bizarre que Toyota ne l’ai pas en premier lancé au Japon.

Sinon bravo à Toyota et Renault

pat d pau
Invité

borne de recharge et VE vont ensemble. Une fois les bornes crées, la concurrence sera rude sur les VE.

wpDiscuz