Accueil Droit routier Sécurité Routière : le CNSR veut s’en prendre aux vitres teintées

Sécurité Routière : le CNSR veut s’en prendre aux vitres teintées

251
40
PARTAGER

La Conseil National pour la Sécurité Routière rend régulièrement des avis sur différents sujets de la Sécurité Routière depuis qu’il a été réactivé par Manuel Valls. Cette fois-ci ce sont les vitres teintées et sur-teintées qui sont dans le collimateur.

Cela gène les contrôles de ceinture ou de portable

Le CNSR part d’un constat simple (simpliste ?) pour appuyer sa demande : de plus en plus de voitures sont équipées (en après-vente ou non) de films pour sur-teinter les vitres latérales et les rendre pratiquement opaques. Les forces de l’ordre et le CNSR s’émeuvent de la possibilité alors offerte aux malfrats de se dissimuler plus facilement en vue d’un mauvais coup.

Mais Frédéric Péchenard, va plus loin et révèle sans doute la vraie raison de cet avis d’interdiction. « Les forces de l’ordre doivent pouvoir exercer correctement leur mission de contrôle et s’assurer notamment que les ceintures de sécurité sont mises à l’avant comme à l’arrière » déclare-t-il.

Protection contre le vol et le soleil

Du coté des partisans et des professionnels du vitrage automobile, les films apposés sur les vitres ont bien des vertus qui doivent être prises en compte. Outre un aspect esthétique que chacun jugera, ces films permettent de retarder les effractions et de cacher les objets de valeurs de la vue des potentiels voleurs. « Avec l’augmentation des attaques à la portière, de nombreux conducteurs veulent dissimuler leurs effets posés sur les banquettes » explique le Président de l’Association sécurité et filtration des films pour vitrage.

Mieux, ces films peuvent également par temps ensoleillé protéger l’habitacle et les occupants des rayons solaires et ainsi éviter (ou limiter) l’usage de la climatisation.

Vers une limitation de l’opacité à l’avant ?

L’ASFFV propose de limiter sur les vitres avant l’opacité légale à une TLV (transmission de lumière visible) supérieure à 35% mais de ne rien interdire pour les vitres arrières. Et de rappeler que le secteur emploie environ 1 200 personnes. A voir ce que cela donnera lors de la prochaine séance du CNSR qui devrait se tenir courant novembre.

On rappellera juste, à toute fin utile que des rideaux de protection sont de série ou en seconde monte sur bon nombre de véhicules à l’arrière. Les forces de l’ordre seraient-ils aussi opposés à ce genre d’équipement pour mieux voir les ceintures de sécurité ?

Source : Le Figaro, ASFFV, photo : ASFFV

Poster un Commentaire

40 Commentaires sur "Sécurité Routière : le CNSR veut s’en prendre aux vitres teintées"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Luc
Invité

Rendez-vous au législatives…

Membre

Quel rapport ?

leelabradaauto
Invité
Bon alors, on peut s’exprimer sur le sujet : la liberté ? il faut remettre tous les usagers dans des aquariums ? on évoque le travail des forces de l’ordre qui doivent verbaliser les ceintures, les téléphones à l’oreille. ça on a tous capté. mais en matière de sécurité, puisqu’il est évident que le pays regorge de « malfrats » ou drôles de pistolets; quand un citoyen des beaux quartiers ( et chacun peut mettre des parenthèses ou il veut ) va se balader dans des quartiers où il risque l’effraction, le car jacking , de quel côté faut-il entendre  » être… Lire la suite >>
Manchu
Invité

N-ième preuve que leur trip, c’est d’emmer*** le monde sous couvert d’une pseudo-bonne idée. M’enfin, on est plus à ça prêt.

Moi je dis, le gouvernement conçoit une voiture selon ses propres critères et rend illégal toutes les autres. Tout le monde achète la même, pas d’option, 1 choix de couleur, comme ça plus de discrimination, plus de criminalité sur les bagnoles. J’crois que ça s’est déjà fait en plus et ça a bien marché.

beniot9888
Invité
Quel argumentaire uniquement à charge ! Vous savez, dans les bouchons, l’anticipation permet de fluidifier le trafic, d’éviter des accidents et au final d’économiser du carburant. Sauf que quand la voiture devant vous a des vitres surteintées, vous ne voyez pas à travers. Donc impossible d’anticiper si le trafic redémarre, freine, bloque… Quoi un argument à décharge ! Quelle honte ! Vite, rappelons qu’il y a 1200 peronnes qui travaillent dans ce secteur et que pour ces personnes, c’est imédiatement la ruine, la déchéance et la honte sociale qui se profile à l’horison ! Tout ça pour mieux nous fliquer… Lire la suite >>
beniot9888
Invité

Bref, j’ai eu l’impression de lire Le Figaro, qui applique la logique « Ca vient du gouvernement -> C’es nul »

beniot9888
Invité

C’est nul

np
Invité

et derriere un semi ou un fourgon tu fait comment

JiFa
Membre
Personnellement j’ai un peu la même réaction que Benito en mettant en avant l’anticipation génée. En région parisienne, j’évite de rester derrière une fourgonnette sans vitre arrière, c’est simplement suicidaire sur des routes où tu peux passer de 80 à 0 km/h en 3s…. sans raison apparente en plus! Après le contre argument des emplois, c’est vraiment de la foutaise là. Par contre le fait de pas pouvoir améliorer la sécurité intérieure de son véhicule est vraiment très domageable pour les libertés individuelles. Bientôt on va vous interdire de porter des moufles en hiver de façon à vérifier ce que… Lire la suite >>
cestmoi
Invité
Bien sur qu’il faut y mettre de l’ordre, l’argument des UVs c’est à mourir de rire. Pour la filtration des IR il y a mieux. Pour la question de la sécurité contre le vol, c’est d’un coté plus pratique pour les voleurs. Et pour la sécurité de la conduite, c’est en effet un problème. Après pourquoi pas teindre un peu plus les vitres latérale arrières. Ils pourront toujours proposer des films de protection, anti UVs, anti-IR, protection bruis de verre avec des films à 90% transparent. Mais est ce qu’ils en vendront autant, donc bref les professionnels du vitrage automobile… Lire la suite >>
chris
Invité

cest moi,as tu déjà eu des vitres teintees,non,alors tais toi s\’il te plait.

wpDiscuz