Accueil Fun Le Blog Auto sur la Route 66 : Seligman – Needles (9/12)

Le Blog Auto sur la Route 66 : Seligman – Needles (9/12)

178
0
PARTAGER

Une fois passé Seligman, la Californie et «l’Eldorado» tant espéré ne sont plus très loin. C’est pourtant à partir de là que commençait, pour beaucoup, la partie la plus difficile de la Route 66, dans sa partie entre Kingman et le fleuve Colorado.

Entre Seligman et Kingman, impossible de ne pas faire arrêt à Holbrook, village microscopique dont le «General Store» n’est plus aujourd’hui qu’un magasin de souvenir. Une affaire bien rôdée et un passage obligé grâce à la décoration exceptionnelle du lieu faite de véhicules, de pompes à essence d’antan et de panneaux publicitaires défraîchis avec, en point d’orgue, une véritable Corvette C1 Rouge parquée sous le porche.

Si Kingman ne révèle que peu d’intérêt, la ville marque par contre l’entrée de la 66 dans les Black Mountains (qui doivent leur nom à la couleur de la pierre). Et qui dit montagne dit virages, épingles…et précipice. A l’époque, les conducteurs américains étaient peu habitués aux virages serrés. La faiblesse des freins et la lourdeur de la direction n’aidaient pas vraiment à rendre cette portion de route plus facile. Et si vous ajoutez l’éclairage d’alors qui n’était qu’anecdotique, vous comprendrez aisément pourquoi certains n’hésitaient pas à faire appel à des conducteurs locaux pour passer cette portion difficile.

Aujourd’hui encore, l’étroitesse de la route et la proximité du précipice peuvent donner quelques sueurs au moment de croiser le pick-up ou le mobilhome venant en sens inverse. Surtout qu’aucune rambarde ne viendrait empêcher notre chute !

Cette portion de route nous conduit à Oatman, ville rendue célèbre par sa mine d’or, fermée puis réouverte voilà quelques années ! Mais cette ville a surtout conservé son côté «Old West» et sans les véhicules qui parcourent désormais la rue principale, on pourrait facilement se croire dans un décor de western. Et pourtant, il s’agit bien d’une vraie ville habitée, avec un Saloon et un hôtel …qu’on dit hanté. On remarquera même le sapin de noël, toujours là, en plein mois de mai !

En redescendant, la route serpente toujours autant, et nous redoublons de vigilance puisque la nuit est tombée. Nous enjambons ensuite le Colorado par l’Interstate 40 et arrivons à Needles. Ca y est, nous sommes en Californie !

Ici encore, nous faisons escale dans un motel historique où à logé…le King. La chaleur est étouffante (39°C) en soirée, ce qui n’effraie par les habitants du coin, habitués : Needles est en effet la ville la plus chaude des Etats-Unis !

[zenphotopress album=15489 sort=random number=15]

Crédits photos : Nicolas Morlet/Le Blog Auto

Lire aussi :
Le Blog Auto vous emmène sur la Route 66 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz