Accueil Lamborghini Lamborghini Veneno Roadster

Lamborghini Veneno Roadster

168
17
PARTAGER

Lamborghini continue son année de célébration de son demi-siècle avec une version découverte de la Veneno. 3,3 millions d’euros (HT) pour un maximum de 9 exemplaires.

On retrouve naturellement dans cette Veneno Roadster tous les ingrédients de la Veneno : fibre de carbone, performance, style exubérant, prix hors du commun et quantité très limitée… Comme le coupé, le découvrable fait appel à la fibre de carbone pour sa structure, sa carrosserie et l’habillage de l’essentiel de l’habitacle. Résultat, un poids de 1490 kg seulement. 40 kg de plus que le coupé, mais surtout 135 de moins qu’une Aventador Roadster. C’est plus qu’une P1 ou une LaFerrari, mais moins qu’une 918.

Dans cette peau en carbone bat un moteur bien italien, et Lamborghini n’a pas, au contraire de ses rivaux, fait le choix d’une hybridation, synonyme de poids supplémentaire. Le V12 6,5l développe 552 kW / 750 ch, ce qui est suffisant pour accomplir le 0 à 100 km/h en 2″9 et afficher une vitesse maximale de 355 km/h, identique à celle du coupé, pour un petit dixième de plus pour la mesure d’accélération. La boîte reste naturellement la boîte ISR à 7 rapports, une boîte robotisée fournie par Oerlikon Graziano et qui permet un changement de rapport en 50 millisecondes. La transmission intégrale fait désormais partie de l’ADN de la marque depuis les premières Diablo VT en 1995; elle est donc bien présente (Borg Warner).

Le style a été l’une des principales surprises de la Veneno, poussant à ses limites l’identité de la marque Lamborghini habituée aux design extrêmes depuis la Countach. C’est une marque de fabrique, que le Roadster ne renie bien entendu pas. L’ablation du toit s’accompagne d’un nouveau dessin de la partie arrière, tout en préservant l’arête centrale et son entrée d’air, ainsi que l’aileron réglable.

Le plaisir de conduire à ciel ouvert sera sans concession, comme le design. Vitres échancrées, et aucun système de protection, pas le moindre toit amovible, rétractable, ni même la moindre bâche en vue…

Le coupé a vu sa production limitée à 3 exemplaires, il y en aura 9 pour le roadster. Qui ne sera pas pour autant plus accessible : 10% plus cher à 3,3 millions d’euros hors-taxes. A ce niveau, Lamborghini a le bon goût de ne pas parler de consommation ou d’émissions de CO2, pourtant au cœur de la communication des autres supercars dévoilées cette année chez Porsche, Ferrari ou McLaren… Une façon supplémentaire de se singulariser.

2013_Lamborghini-Veneno-Roadster_012013_Lamborghini-Veneno-Roadster_022013_Lamborghini-Veneno-Roadster_042013_Lamborghini-Veneno-Roadster_062013_Lamborghini-Veneno-Roadster_072013_Lamborghini-Veneno-Roadster_08

Source : Lamborghini

Poster un Commentaire

17 Commentaires sur "Lamborghini Veneno Roadster"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Moss
Invité

Modéle qui était à anticiper… On ne va pas refaire le débat du design, Lamborghini aurait tord de se priver de telles rentrées d’argent. D’ailleurs ils le prouvent, 9 exemplaires au lieu de 3 pour le coupé. La logique aurait voulue que le Roadster soit plus exclusif! Enfin ce n’est que mon avis.

Thomas
Invité

Bruce ???? 😉

Bruce
Invité

Oui Thomas

Formidable lambo

J adore <3

Vraiment le,style batmobil lui va bien 🙂

Et puis le moteur est une merveille ..un vrai pur sang !! Une transalpine differante de ceux de modene 😉
Mais une sainte agate que j apprécie réellement depuis que je suis môme ..

Raph
Invité

Attend c’est le Fiatophile attarder qui plussoi sur une caisse de chez Vw???? Je lis bien????

Scudric
Invité

Elle est déjà plus digeste que l’ensileuse a Maïs qui s’appelle égoïsta!!! Remarquez Walter a vraiment puisez dans les racines (agricole) de L’ambo! Rire
Je sais c’est facile mais tellement vrai!!!

JiFa
Membre

Mdr, parfait rapprochement 😀

wpDiscuz