Accueil F3 BTCC 2013 à Brands Hatch : Jordan au finish

BTCC 2013 à Brands Hatch : Jordan au finish

77
1
PARTAGER

Comme prévu, Andrew Jordan (Honda Civic) devient champion 2013 de BTCC. Néanmoins, les autres prétendants se sont battu jusqu’au bout du bout. En particulier Jason Plato (MG6), aux fraises avant B’Hatch et finalement 3e. Et sur un circuit bien détrempé, avec des pilotes chauds bouillants, les tôliers-carrossiers ont beaucoup de boulot !Formule Ford

C’est aussi la finale de la FF. Pour rappel, le titre est attribué depuis longtemps à Dan Cammish (JTR), lequel a depuis prêté sa voiture à Max Marshall.

Il pleut lors des essais. Sam Brabham (JTR) démontre son talent d’équilibriste.

Dans la course 1, Juan Rosso (Jamun) n’a besoin que de quelques virages pour se débarrasser du poleman James Abbott (Radical.) Derrière Harisson Scott (Falcon) effectue une belle remontée. Parti 5e, il passe d’emblée Jayde Kruger (Kruger), puis il double le débutant Simon Rudd (Falcon.) En vue de l’arrivée, il rattrape Abbott et réussit à le passer.

C’est la première victoire de Rosso, qui devance Scott et Abbott (dont c’est le premier podium.) Notez que ce dernier est le fils du créateur de la Radical.

Dans la course 2, Rosso se présente de nouveau en tête à la chicane. Au détriment cette fois de Rudd. Kruger essaye vainement de suivre le rythme de l’Argentin. Derrière, Abbott et Scott se battent pour le bronze. Le vice-champion part dans l’herbe, mais une fois de retour en piste, il double Abbott.

Le dimanche, malgré une piste détrempée, Rosso s’offre un triplé. Andy Richardson (Richardson) essaye de l’en empêcher, mais il se console avec son premier podium en FF. Abbott est 3e.

Ainsi, le rideau tombe sur la Formule Ford 2013. Cammish reste donc à 739 points. Bien qu’ayant disputé deux meetings en plus, Scott n’a que 635 points.  La seule bataille de Brands Hatch concernait la 3e place. Elle échoit à Rosso, avec 589 points.

Prochaine étape, le Formula Ford Festival, les 26 et 27 octobre.

BTCC

Jake Hill (aucun lien avec Graham, Damon et Josh ou Phil et Derek) effectue ses débuts en BTCC. Il prend le volant de l’Audi A4 de Will Bratt, qui prend les couleurs du « Team Exocet ».

Qui dit « manche de BTCC », dit « nouveau pilote chez HARD ». Ainsi, Tom Barley hérite du volant d’une des Insignia.

Aux essais libres, Aron Smith sort violemment. Le pilote n’a rien, mais sa Focus est un peu chiffonnée :

En théorie, ils sont 5 à pouvoir être titré : Andrew Jordan (Honda Civic), Matt Neal (Honda Civic), Gordon Shedden (Honda Civic), Colin Turkington (BMW 125i M) et Jason Plato (MG6.) En pratique, Turkington et Plato sont trop loin. Ils auraient besoin de faire un week-end parfait et que tous leurs adversaires trébuchent. Quant à Neal, blessé à la main, il sort d’une opération. Il reçoit in extremis un feu vert pour rouler.

Mais aux essais, mal à l’aise, le vétéran perd le contrôle et tape. Drapeau rouge et retour à l’infirmerie pour Neal. Après bien des incertitudes, il est autorisé à courir.

Plato, alors en tête, est donc poleman, devant Sam Tordoff (MG6.)

Les espoirs de Colin Turkington s’envolent dés le premier tour de la course 1. Car Chez West Surrey Racing, on ne se fait pas de cadeau. Rob Collard (BMW 125i M) ferme la porte au Nord-irlandais, qui effectue un 180. Nick Foster (BMW 125i M) ne peut rien faire et il se paye son équipier.

La course 1 a lieu dans des conditions dantesques. Rob Austin (Audi A4) part à la faute et déclenche un safety-car. Son nouveau protégé, Hill, se fait pousser un peu plus loin par Ollie Jackson (Toyota Avensis.)

En tête, Shedden a d’emblée dépassé Tordoff. L’Ecossais harcèle Plato, mais ce dernier tient bon. Tordoff se contente d’admirer la lutte à distance. Jordan termine 5e et remporte le classement « indépendants ». Il devance le courageux Neal.

Dans la course 2, Plato et Tordoff prennent les commandes et les MG6 sont comme à la parade.
Plato aurait besoin d’un coup du sort pour rester dans la course au titre. Le sort est avec lui : c’est l’hécatombe chez les rivaux. Au 1er tour, Jordan, Neal et Mat Jackson (Focus) essayent de passer à trois de front. Ce dernier prend prend l’avantage sur les deux autres. Shedden part à la faute sous le nez du peloton. Miraculeusement, il traverse la piste sans être percuté, mais il repart très loin. Au 2e tour, Neal et Jordan essayent cette fois de rouler à deux de front. La Honda privée reste sur le carreau. Le vétéran n’a guère plus de chance : dans le dernier tour, sa voiture prend feu !
Plato et Torrdoff décrochent ainsi un nouveau doublé, devant Jackson.

Shedden est en pole pour la course 3. Comme Plato dans les courses 1 et 2, il se montre intraitable. Jack Goff (Vauxhall Insignia) et Jackson essayent vainement de lui mettre la pression. Plato tente de se battre pour le podium (pour maintenir ses chances), mais à mi-course, il a du mal à tenir le rythme. Jackson part bon dernier (suite à son excursion dans la course 2.) Il remonte une à une les voitures et se retrouve 9e. Sa radio lui prévient alors que c’est bon, il est mathématiquement titré.
Devant, Shedden remporte la dernière course de 2013, devant Goff et Jackson.

Ainsi, Jordan est sacré champion 2013 de BTCC, avec 397 points. Sa voiture est une ex-Shedden, lequel est vice-champion avec 390 points. Quant à Plato, 5e avant Brands Hatch, il termine 3e avec 380 points.

Ce que l’on retiendra du BTCC 2013, c’est que la domination des « usines » est mise à mal par Jordan, mais aussi les Focus de Motorbase et les 125i M de West Surrey Racing. Chez MG, on note les bons débuts de Tordoff, même s’il n’est pas encore au niveau de Plato (le tandem Neal-Shedden étant beaucoup plus homogène.) Par rapport à Andy Neate, il n’y a pas photo… L’autre « top », c’est le retour de Turkington, qu’on devrait « revoir » en 2014.
Le « flop », c’est les S2000. Même les structures modestes préfèrent construire des NGTC, plutôt que de rouler avec de vieilles S2000. D’ailleurs, l’an prochain, on attend des Megane et des Classe A. Enfin, il y a le bide du Team HARD, qui s’est dispersé dans un double programme (Insignia + Passat CC) avec 4 voitures.  Du coup, Tom Onslow-Cole claque la porte et HARD de faire de la location de voitures auprès de 3e couteaux…

Crédits photos : BTCC (photos 1, 7 à 14 et 16), Formula Ford (photos 2 à 6) et Honda (photo 15.)

A lire également :
BTCC 2013 à Silverstone : MG, MG et… Honda

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "BTCC 2013 à Brands Hatch : Jordan au finish"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
leelabradaauto
Invité

est-ce que les 2 autos vont être mises en pièces à vendre sur ebay ? belle image !

wpDiscuz