Accueil Cabriolet Souvenirs, souvenirs : j’veux du soleil

Souvenirs, souvenirs : j’veux du soleil

115
12
PARTAGER

Dans une semaine, l’été ne sera plus qu’un souvenir. Le mercure dégringole déjà et les éclaircies se raréfient. Pour profiter des derniers rayons de soleil, rien ne vaut un cabriolet. Et comme c’est la crise, choisissons un cabriolet « popu »…Comme d’habitude, il est compliqué de cerner clairement le concept. D’ordinaire, les cabriolets sont sportifs ou exclusifs. Peugeot a une approche davantage orientée « grande série ». Les 204 et 304 sont parmi les premiers modèles à petit prix. Outre-manche, l’honneur revient plutôt à Triumph avec l’Herald, puis la Vitesse.

A la fin des années 70, les roadsters n’ont plus la cote. Les constructeurs généralistes sont bien content de les remplacer par des petits cabriolets : plus proches des berlines, ils demandent moins d’investissement. Des sociétés comme Karmann, Pininfarina, Baur ou ASC se font une spécialité du décapsulage. C’est la grande époque des « paniers de pique-nique ». Tout le monde s’engouffre dans la brèche, quitte à bâcler le produit. D’où des voitures mal rigidifiées -avec une tendance au croisement de ponts- ou trop lourdes.

Dans les années 90, il y a deux phénomènes. D’un côté, la gentrification des cabriolets. La 306 et la Megane se veulent plus cossues. Volkswagen emboîtera le pas avec la Beetle. De l’autre, suite à la MX-5, les roadsters reviennent en force. Fiat choisit d’avoir un roadster (la Barchetta) et un cabriolet (la Punto.) Ford, qui n’a jamais su « vendre » son Escort, renonce. Rover, qui se débat avec une gamme vieillissante, fait du cabriolet à tous les étages : Mini, 100 et 200 !

Au fil des années, les cabriolets compacts se veulent de plus en plus premium. Chez les citadines, Peugeot renouvelle le genre avec la 206 CC. Le toit rétractable impose des places symboliques. Symboliques, oui, mais avec un effet psychologique positif : les tentatives de pseudo-cabrios biplaces (Tigra, Wind…) sont autant d’échecs.

Aujourd’hui, il y a de moins en moins de citadines trois portes et seul Peugeot s’accroche encore au cabriolet de poche. La tendance semble plutôt à la découvrable (500C, DS3 cabriolet…) ou au premium (MINI, Coccinelle cabriolet…) En matière de citadines, les pays émergents ont souvent la main. Or, les rares tentatives de cabriolets (comme l’A-Star de 2012) ne sortent que rarement des salons de l’auto. Est-ce la fin des cabriolets « popu » ?

Souvenirs souvenirs (1) Peugeot 204 cabriolet 1965Souvenirs souvenirs (2) Triumph Vitesse 1970Souvenirs souvenirs (3) Peugeot 304 cabriolet 1973Souvenirs souvenirs (4) Opel Kadett Aero 1976Souvenirs souvenirs (5) Fiat Ritmo S85 CabrioBertone 1981-1982Souvenirs souvenirs (6) Citroën Visa CabrioletSouvenirs souvenirs (7) Renault Alliance 1986Souvenirs souvenirs (8) Peugeot 205 CJ 1987Souvenirs souvenirs (9) Suzuki SamuraiSouvenirs souvenirs (10) Ford Escort XR3i 1989Souvenirs souvenirs (11) Suzuki Swift cabriolet 1992Souvenirs souvenirs (12) Rover 114 cabriolet 1994

Crédits photos : Volkswagen (photo en une et photo 17 et 19), Peugeot (photos 1, 3, 8, 21 et 23), Opel (photos 4 et 20), Fiat (photos 5, 14 et 26), Citroën (photos 6 et 25), Renault (photo 7), Suzuki (photos 9 et 11), Ford (photo 12), Nissan (photos 15 et 22), Chevrolet (photo 18) et Toyota (photo 24.)

A lire également :
Souvenirs, souvenirs : 4 places au soleil
Souvenirs, souvenirs: gros jouets pour grands enfants
Souvenirs, souvenirs: la Miata m’a tuer

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Souvenirs, souvenirs : j’veux du soleil"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
ddo91
Invité

Bien dommage cette conclusion…
Moi j’ai une Daihatsu Copen et j’en suis ravi ! Mais il n’y a plus d’offre du tout dans ce segment.

Sdpmerz
Invité

Pas un mots sur labmw z3 roadster???

Raph
Invité

Et en quoi une Bmw Z3 c’est populaire???

T’a saisi le sens de l’article ???

John
Invité

Alors Raph, pour avoir regardé de près à l’époque les prix du Z3 puisque mon père souhaitait sauter le pas, l’entrée de gamme Z3 était popu’ puisque en 2002 elle démarrait sans option et en 4 cylindres à environ 16 ou 17000 euros (si on mets un 206 CC en face…)

De même la MGF puisqu’on cite la MX5 aurait pu être cité (Rover n’avait pas que Rover)

Raph
Invité

Tu m’excuses John mais je doute très fort que cette voiture fut si abordable. C’est quasiment impossible, si ca avait été le cas j’en aurait certainement prix une en première voiture.

John
Invité
Eh bien ce fut le cas Raph puisque mon petit Papa est propriétaire d’un très joli Z3 jaune 1.9 depuis 2003 (acheté lui en occasion récente 17000 euros puisqu’il avait un certain nombre d’option et 20000 kms). Le modèle d’expo à l’époque un poil moins optioné gris était proposé 18900 euros (j’ai retrouvé mes fiches de l’époque) et un 1.9 4 cylindres sièges tissu, vide (à l’allemande donc) était à 16500 euros la dernière année de production du 4 cylindres. Voilà 🙂 L’inflation chez BMW a eu lieu avec le Z4 (plus gros, 6 cylindres 2.5 et 3.0, moins d’option… Lire la suite >>
John
Invité

merci Joest, j’étais passé à côté de celui sur les roadster

rsi281
Invité

elle était belle l escort xr3i cab

rsi281
Invité

manque la Renault 19 cab et la talbot samba .

beniot9888
Invité

Je ne crois pas que ça ait pour but d’être une liste exhaustive.

Alpa
Invité

+
304 (j’adore!!)
205
206cc
Punto
Micra 2


Visa
Titmo
Lada Natacha…

wpDiscuz