Accueil Alternatives Renault et Bolloré s’allient dans le véhicule électrique

Renault et Bolloré s’allient dans le véhicule électrique

165
25
PARTAGER

L’information a été sortie par Le Figaro puis confirmée ce matin même par Arnaud Montebourg, Ministre du redressement productif, au micro d’Europe1. Le groupe Bolloré et le groupe Renault s’associent dans les véhicules électriques.

La réussite de la batterie Lithium Métal Polymère

Le Breton Vincent Bolloré, héritier d’un empire familial – les papiers OCB NDLA – qu’il a su transformer pour en faire l’un des plus beaux fleurons de l’industrie française, a décidé de se lancer dans la voiture électrique avec l’idée de l’auto-partage pour rentabiliser plus vite les investissements et une technologie de batterie différente de celle communément choisie par les constructeurs. Au lieu de la « traditionnelle » batterie lithium-ion, la Bluecar utilise la technologie dite sèche du Lithium Métal Polymère (LMP).

Déjà approché par Renault il y a quelque temps, Bolloré avait décidé de conserver jalousement sa technologie tant que l’investissement n’était pas rentabilisé. C’est désormais fait (merci Autolib’, Bluely et BlueCub) et Bolloré semble donc plus enclin à partager sa technologie. L’accord qui reste encore à officialiser, porterait sur l’utilisation étendue des bornes Autolib’ pour les véhicules électriques Renault, mais également sur l’exploitation des batteries Bolloré dans un véhicule au losange.

Des batteries « made in Finistère »

Un accord entre deux groupes français qui n’a pas manqué de réjouir Arnaud Montebourg. Les batteries Bolloré sont « made in France » et même « made in Bretagne ». L’usine Batscap sera inaugurée le 19 septembre à Ergué-Gabéric (Finistère). 250 millions d’investissement et 300 emplois à la clé, mais peut-être plus si les batteries LMP se retrouvent sous les châssis Renault. L’usine de batteries Renault prévue à Flins verra-t-elle le jour ?

A moyen terme, l’utilisation de batterie Lithium Metal Polymère pourrait permettre aux véhicules électriques d’avoir 30% d’autonomie en plus sans gréver le poids. En effet la batterie LMP a une densité énergétique massique supérieure à la Lithium-ion. La batterie reste pour autant une batterie dite « chaude » avec une température de fonctionnement interne entre 60 et 80° (et qui donc consomme de l’énergie pour son propre fonctionnement, d’où des vidages de batterie sans utilisation).

Une annonce officielle sur cet accord devrait intervenir dans les prochains jours.

Lire également : Espionnage dans les véhicules électriques ?

Source : Le Figaro, Europe 1, photo : Autolib

Poster un Commentaire

25 Commentaires sur "Renault et Bolloré s’allient dans le véhicule électrique"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Membre

Espérons qui vont régler le problème du déchargement de batterie en statique.
Les batteries se déchargent vite quand on ne s’en sert pas. Un week end sans rouler ni charger suffit à les vider complètement d’après le journal Auto Moto.
.

cestmoi
Invité

Pas beau de répéter surout si c’est faux.
Ce n’est pas une auto décharge, mais une consommation d’entretien et suiavnat l’utilisation cette consommation varie.

SGL
Membre

Ah bon ! (sincèrement) c’est faux ? Loin de mois de vouloir dénigrer Bolloré (une petite perle industrielle française)
Je ne demande qu’à vous croire @ cestmoi, mais ce semble être récurrente et pas démentie par des sources officiels
Pour rappel des faits :
https://www.leblogauto.com/2013/06/les-batteries-dautolib-se-dechargent-sans-rouler.html

SAM
Invité

« Le Breton Vincent Bolloré, héritier d’un empire familial – les papiers OCB NDLA – qu’il a su transformer pour en faire l’un des plus beaux fleurons de l’industrie française », est-ce vous qui pensez cela ou le communiqué de presse?

r.burns
Invité

Ah… On comprend maintenant le buzz du faux espionnage, fort opportun dans les dernières négociations…
La ficelle est tellement grosse…
BMW va demander des dommages intérêts, Renault risque de passer un peu pour le dindon de la farce de cette manipulation

DiZeL
Membre

Sont super fort les avocats de chez Renault et Bolloré ! Inclure la renégociation d’un contrat industriel en 2 jours, c’est du jamais vu !

pedro
Invité

Avec un thermos de cafe et une promesse de grosse carotte au bout, on a tendance a s’activer.
Mais la clairement ils sont forts…

Sam Suphi
Invité

T’es bien au courant de la non culpabilité de BM et VW… T’as des infos ? Car jusqu’à preuve du contraire, y’a une enquète en cours et qui n’a encore rien dévoilé.
Ha non ! c’est vrai, les allemands ne peuvent pas venir espionner en France, on est trop nuls par rapport à eux. Ils font des autos parfaites et nous on ne sort que des merdes.
Tiens, pour ton info, va voir à cette adresse : http://www.largus.fr/actualite-automobile/volkswagen-golf-volkswagen-golf-vii-quelques-rectificatifs-techniques-en-atelier-3069370.html?utm_medium=email&utm_campaign=newsletter_894803&utm_source=argus L’a pas l’air si fiable que çà la sainte Golf…
Alors arrétez vos commmentaires de partisans sans aucune objectivité. C’est de plus en plus nul.

DAS
Invité

Le diversifié Bolloré ( qui fait de tout TV presse….. ) est tout de meme quatre fois plus petit que Renault seul…..sans parler de l’Alliance.
Ne pas tout mélanger en taille d’entreprise industrielle , sans médire sur Bolloré.

sinon
La Renault Zoé vient de recevoir 5 étoiles aux essais de choc EuroNcap, tout comme la Nissan Leaf.

DAS
Invité

Je n’ai rien contre Bolloré , et c’est une réussite meme si c’est pas encore vraiment rentable Autolib !!!!

Je crois que Bolloré ( sans trop chercher) a un problème ? pour se présenter à l’Euroncap ?…….mais qui n’en a pas.
et ce n’est pas pour le mépriser , c’est juste un petit constructeur.

DAS
Invité

Moi non plus……mais sur TOUT l’article……Renault a besoin de Bolloré….. Bolloré n’a pas besoin de Renault.
Je viens de le relire…….

DAS
Invité

http://www.leblogenergie.com/files/2012/07/6a00d83451b18369e20133ec3ac73f970b-pi.jpg

il semblerait que l’Etat Major de Daimler soit arrivé à la conclusion que seule une alliance avec un fabricant de batteries japonais devrait lui permettre d’accéder dans les temps à la technologie des véhicules électriques. C’est la principale raison d’une probable alliance annoncée entre Nissan-Renault et Daimler qui va lui donner accès à la technologie des batteries NEC (SONY batteries).

wpDiscuz