Accueil Alfa Romeo Francfort 2013 : des doutes autour de FIAT

Francfort 2013 : des doutes autour de FIAT

111
24
PARTAGER

John Elkann et Sergio Marchionne ne seront pas présents au Salon de Francfort ! Le Président du Groupe a annulé son déplacement alors que l’Administrateur Délégué s’est désisté en raison d’engagements professionnels. De quoi donner beaucoup de doutes !

Chaque année, la rentrée du monde de l’industrie automobile est marquée par un grand salon européen. Paris les années paires, Francfort les années impairs, tous les grands constructeurs sont présents. Alors, lorsque Marchionne annonce qu’il ne viendra pas en Allemagne pour d’autres engagements professionnels, on peut craindre qu’il évite simplement le salon.

Car le Groupe FIAT fait face à de lourds programmes qui peinent à se concrétiser. D’un côté, le rachat / fusion de et avec Chrysler prend du retard. De nombreux problèmes juridiques dans le rachat des parts du fonds VEBA vont repousser les accords d’au moins deux ans.

L’autre grand chantier du Groupe FIAT, c’est le retour au premier plan de ses marques à forte valeur ajoutée. Si Lancia se sert de la production de Chrysler pour développer sa gamme, Alfa Romeo attend de nouveaux modèles.

Avec les seules Mito et Giulietta, la marque est sous-exploitée. L’arrivée prochaine de la 4C ne permettra pas de développer les ventes.

Et selon Reuters, les projets de démarrage de la construction des principaux modèles de la nouvelle gamme Alfa Romeo en Italie en 2014 prennent du retard. FIAT n’a pas encore lancé les investissements dans l’usine qui doit construire les nouveaux modèles considérés comme les plus prometteurs de la nouvelle gamme Alfa Romeo. La capacité du groupe à mettre ces voitures sur le marché dès l’an prochain, soit la prévision initialement, est mise en doute.

« Marchionne semble attendre indéfiniment que quelque chose se passe, » commente l’analyste d’IHS Automotive Ian Fletcher, cité par Reuters. « Il faudrait qu’il se décide à agir. »

En interne, on affirme que le plan produit est sur les rails et que le design de la prochaine grande berline a été approuvé…

Et aussi : Tout sur le Salon de Francfort

Source : Reuters
Photo : Alfa Romeo

Poster un Commentaire

24 Commentaires sur "Francfort 2013 : des doutes autour de FIAT"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Tom
Invité

En même temps ils n’ont rien à présenter, pourquoi venir ?

ogier
Invité

les cancans vont bon train!
ces pseudo- analystes prédicateurs qui n’ont vu la déferlante américaine s’abattre sur l’europe.
de quoi se poser des questions
pure spéculation, venant de personnes peu crédibles.

greg
Invité

Je présume que tu parles de la crise des subprimes? Dès 2005 je lisais des articles prédisant une bulle qui allait exploser.
Et quel est le rapport avec l´affaire présente?
L´annulation en tout cas de la présence du top management au plus grand salon européen est tout sauf anodin.
Donc soit:
-Il y a un déblocage dans l´affaire Chrysler et Sergio 1er s´en occupe.
-Soit c´est l´inverse et donc on est en droit de s´inquiéter.

Bruce
Invité

Fiat a débloqué 1 milliard de euro pour la réalisation du nouveau SUV maserati ..et il est très très probable que sur la chaîne de production voisine >>>> le nouveau SUV alfa Roméo 😉

Ensuite la formidable ghibli donnera lieu à la nouvelle grande limousine alfa >>> la 6C

Voilà

Après je trouve la mise à jour de la Mito et de la giulietta très réussi ..
Et la formidable 4C sulissime _<3

greg
Invité

Cet investissement n´a toujours pas été validé, et je ne vois pas le rapport avec le sujet qui nous occuppe, ainsi que tout le reste de ton commentaire.

pat d pau
Invité

Toujours en mode « pied de nez » aux teutons ce Sergio !

Lacomete
Invité

Et pourquoi venir puisqu’il n’a rien a présenter. encore des rumeurs pour rien

carcassor
Invité

bruce, une analyse ?……

wpDiscuz