Accueil F3 F3 2013 : du mouvement chez Fortec

F3 2013 : du mouvement chez Fortec

76
0
PARTAGER

En F3 comme partout, l’automne est synonyme de fin de saison. Pour Fortec, le titre britannique lui est passé sous le nez et il est trop tard pour décrocher un titre européen. Il s’agit donc de sauver sportivement et financièrement les meubles.Celis à Zandvoort

Pilote Fortec en FR 2.0, Alfonso Celis s’est essayé à la F3, sur le Nürburgring, pour la finale du championnat britannique. Les résultats sont moyens sans être exceptionnel (une 5e place dans la course 3, point.) Néanmoins, le Mexicain a un bon compte en banque. En plus, John Bryant-Meisner, la nouvelle recrue, est déjà pris cette fin de semaine (avec la finale du championnat allemand.) C’est donc Celis qui pilotera la 3e Dallara, pour la manche européenne de Zandvoort, ce week-end.

‘King Yee termine

Ouvrons une parenthèse avec la FR BARC. De son propre aveu, « Leo » Yee Hongli a été nul à Rockingham (3 courses, 3 abandons.) Néanmoins, il sera de retour ce week-end, chez Fortec, pour la finale de Silverstone. Comme Celis, le Chinois a des arguments sonnants et trébuchants. Depuis Rockingham, il s’est offert une sortie en FR Asia, soldée par une victoire. Décrochera-t-il aussi un podium à Silverstone ?

Buller de retour

Retour en F3. On pensait qu’au soir du Nürburgring, Will Buller en avait fini avec la discipline. Mais celui qui est désormais pilote Zeta Corse en FR 3.5 s’offre une ultime pige en F3 : Macao.
Le Nord-irlandais connait bien le tracé : il y est déjà venu 3 fois (dont 2 avec Fortec, en 2010-2011.) Son meilleur résultat est à ce jour une 6e place, en 2011.

Blomqvist, le 1er joker de Fortec

Tom Blomqvist a une carrière faite de hauts et de bas. Champion de FR 2.0 UK 2010 (avec Fortec), il « monte » ensuite en championnat allemand de F3. Brillant animateur, il est victime d’un accident violent en fin de saison. Il pense alors que son avenir en monoplace est bouché et il postule au « volant » de Carrera Cup Deutschland. Faute de 911, il trouve in extremis un volant en Euro F3. Il y est si brillant qu’EuroInternational lui offre un mi-temps en Allemagne, où il fait un festival. Tout semble aller pour le mieux, avec une intégration à la filière Red Bull.
L’erreur du fils du Stig est de faire confiance à EuroInternational pour une nouvelle saison européenne. L’équipe Italienne n’a pas les moyens d’y faire quoi que ce soit. Il est 6e du championnat, mais à des années-lumières des Rafaelle Marciello, Felix Rosenqvist et autres Lucas Auer…

Pour Macao, il rejoindra Fortec (dont il sera le 10e pilote, en F3, cette saison.) Il y a déjà roulé en 2010 (en Formule BMW) et en 2012.

Ainsi, entre Felix Serralles, Pipo Derani, Will Buller et Tom Blomqvist, Fortec mise sur l’expérience pour Macao. C’est le minimum, alors qu’on y annonce Daniil Kvyat, Alexander Sims et Kevin Korjus en pigistes de luxe. Rappelons que l’an dernier, c’est justement un intérimaire qui a triomphé : Antonio Felix da Costa. Fotec dispose d’une 5e voiture. Qui la pilotera ? Felipe Guimarães ? Bryant-Meisner ? Celis ? Obi-Wan Kenobi ?

Crédits photos : British F3 (photos 1, 2 et 4), Renault Sport UK (photo 3) et FIA F3 (photo 5.)

A lire également :
British F3 2013 sur le Nürburgring : god save the King !
Essais F3 2013 à Hockenheim : au bonheur des intérimaires

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz