Accueil F3 BTCC 2013 à Silverstone : MG, MG et… Honda

BTCC 2013 à Silverstone : MG, MG et… Honda

117
0
PARTAGER

A chaque manche de BTCC, on nous promet que les MG seront là. A Silverstone, Jason Plato se montre enfin. Et Sam Tordoff aussi. Mais les Honda Civic ne sont jamais bien loin…Formule Ford

A peine sacré, Dan Cammish (JTR) doit céder sa Mygale à Max Marshall. Le palmarès de ce dernier est plutôt mince et il n’a pas couru depuis 2011. Néanmoins, à la surprise générale, il décroche les 3 poles.

Au feu vert de la course 1, Sam Brabham (JTR) laisse Marshall sur place. Il se retrouve poursuivi par Juan Rosso (Jamun) et Jayde Kruger (Jamun.) Alors qu’il fait le break, Brabham commet une erreur, Rosso recolle et il y a un contact. L’Argentin passe en tête. Kruger doit virer large pour éviter Brabham et Harrison Scott (Jamun) doit partir en tête-à-queue. Camren Kaminsky (JTR) slalome au milieu du chaos et se retrouve 2e. Survolté, l’Américain fond sur Rosso et le double. C’est sa première victoire en FF. Il devance Rosso et Kruger.

Le dimanche matin, Marshall démarre mieux… Mais il se fait quand même doubler par Brabham, puis c’est l’ensemble du peloton qui le déboite au fil des tours. Un temps 2e, Kruger commet une erreur. Scott saisit l’opportunité, mais Kruger se dédouble peu après. Le Sud-africain remonte sur l’Australo-anglais, qui craque en vue de l’arrivée. Kruger s’impose, devant Rosso, tandis que Brabham sauve in extremis son podium face à Scott.

Dans la course 3, Brabham laisse encore une fois Marshall sur place. L’intérimaire est ensuite trahi par son Ecoboost. Kruger est alors 2e, devant Scott. Ce dernier attaque Kruger, qui finit par commettre une erreur. Scott revient ensuite sur Brabham et le passe. Scott s’impose donc, devant Brabham et Kruger.

Ainsi s’achève la Formule Ford 2013. Dan Cammish reste donc 1er à 739 points. 2e à 563 points, Scott repart avec le titre en « Scholarship ». Rosso est finalement 3e, à 499 points.

Protyre Formula Renault

Exceptionnellement, la FR Protyre se joint au BTCC et à la Formule Ford. Le titre est attribué à Chris Middlehurst (MTech) depuis Rockingham. Du coup, la finale de Protyre Formula Renault a des airs « d’Autumn Cup » : pilotes et écuries songent déjà à « l’après ».

Ainsi, MTech a recruté Alex Gill (ci-dessous.) Un kartman qui passe ainsi à l’automobile. Autre petit nouveau : Ashley Crossey, qui permet à Core de boucler la saison. Malgré son prénom, c’est bien un homme !

Ivan Taranov (Scorpio) ne dispute qu’un programme partiel. Silverstone marque son retour. Plus rapide le vendredi, il décroche la pole le lendemain.

Au feu vert, Taranov se retrouve pris en sandwich entre Sam MacLeod (Fortec) et Weiron Tan (Fortec.) Le Russe trouve l’ouverture sur MacLeod et essaye de s’échapper. Pendant ce temps Jake Cook (Hillspeed) s’invite dans la lutte entre les pilotes Fortec. Cook passe les deux pilotes, tandis que Cook est victime d’un contact. Suspension cassée, il doit renoncer. Cook tente de rattraper Taranov, en vain.
Le Russe décroche ainsi sa première victoire en FR, devant Cook et Tan.

Dans la course 2, Tan et Middlehurst se débarrassent d’emblée du poleman Wei Fung Thong (Fortec.) Le Malaisien et l’Anglais se présentent ensemble à la chicane et il y a contact. Tan limite les dégâts et se retrouve dans le peloton, quant à Middlehurst, il doit renoncer. Taranov est alors en tête, devant MacLeod. Derrière, Henrique Baptista (Scorpio) valse avec Thong. Safety car.
Au restart, Taranov mène devant MacLeod et Jorge Cevallos (MGR.) Le Russe s’envole et MacLeod attend vainement une erreur du leader. « Martin » Cao Hongwei (Fortec) profite du regroupement pour revenir dans le groupe de chasse. Il finit par dépasser Cevallos et s’offre ainsi la dernière marche du podium.

Au classement final, Middlehurst possède 408 points. Tan est 2e, à 331 points, devant Cevallos, 3e à 307 points.

Cette année l’Autumn Cup (ex-Winter Cup et ex-Formula Renault Finals) ne comptera qu’une seule manche : Rockingham, en novembre.

BTCC

Aiden Moffat est de retour ! Présent à Knockhill sur la Cruze d’Andy Neate, le plus jeune pilote de l’histoire du BTCC hérite de la Passat CC de Tom Onslow-Cole.

Il y a pile un an, Matt Neal (Honda Civic) était blessé à la main et frôlait le forfait. Rebelote cette année et là encore, Neal fait in extremis le voyage à Silverstone. Coup de bluff pour tromper ses rivaux ? Pression de Honda pour qu’il pilote coute que coute ? Ou simple hasard ?

Aux essais, les MG6 réalisent un nouveau doublé. Sam Tordoff et Jason Plato pourront-ils cette fois confirmer?

Au départ, Tordoff essaye d’attaquer son équipier. Le débutant se piège et Colin Turkington (BMW 125i M) en profite. La MG6 le repasse quelques hectomètres plus loin. Derrière, Will Bratt (Audi A4) et Nick Foster (BMW 125i M) se donnent des coups de portières. La béhème reste sur le carreau. Puis Andy Neate gare sa Cruze. Le safety-car sort.

Au restart, Plato s’échappe. Tordoff suit. En revanche, Turkington doit faire face à un groupe de furieux. Neal klaxonne et il décroche la 3e place au terme d’une arrivée au sprint.

Le midi, Turkington part comme une fusée et se retrouve derrière Plato. Derrière, c’est au tour de Frank Wrathall (Toyota Avensis), Rob Austin (Audi A4) et Tom Onslow-Cole (Ford Focus) de faire voler les panneaux de carrosserie. D’où un safety-car.
La stratégie de Turkington est ruinée et à force d’attaquer, ses Dunlop le sont aussi, ruinés. Tordoff le repasse. Andrew Jordan (Honda Civic) est l’homme de la 2e partie de course. Il remonte lui aussi Turkington et Tordoff, puis tente d’aller chercher Plato. Mais ce dernier tient le coup et s’offre sa 80e victoire en BTCC. Quant à Tordoff, il cède finalement la 3e marche à Aron Smith (Ford Focus.)

L’après-midi, Turkington fait figure de solide leader. Derrière, Tordoff et Neal se battent pour l’argent. Neal sort large et à son retour en piste, il envoie la MG6 dans le décor. Smith et Shedden en profitent pour passer. L’Ecossais double la Focus et vise la BMW. Un incident en queue de peloton entraine un safety-car. Au restart, Shedden double Turkington, qui s’effondre. Comme dans la course 2, il laisse filer Smith, Neal et d’autres.
Shedden s’impose ainsi devant Smith et Neal.

Au classement, Jordan fait un peu plus le break, avec 378 points. Neal et Shedden, à 344 et 343 points, essayeront chacun de briller pour la finale. Turkington, 4e à 330 points, ne vise plus que le podium final. Tout comme Plato, 5e à 329 points.

Crédits photos : BTCC (photos 1, 12 à 14 et 16 à 18), Formule Ford (photos 2 à 6), Renault Sport UK (photos 7 à 11) et MG (photo 15)

A lire également :
BTCC à Rockingham : Air Jordan

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz