Accueil Actualités Entreprise « Affaire d’espionnage » : BMW contre-attaque

« Affaire d’espionnage » : BMW contre-attaque

128
19
PARTAGER

Vers une nouvelle affaire d’espionnage industriel (cf par exemple histoires dans le passé chez Renault ou Ford) ? Les enquêteurs enquêteront… La justice jugera si cette « affaire » est renvoyée devant une cour et la vérité sera faite. En attendant, BMW vient de publier un communiquer. Le ton est clair.

Alors que la dite affaire d’espionnage autour d’une trilogie composée de véhicules électriques / bornes de recharge / Bolloré vient de surgir sous les feux de l’actualité, BMW, pourtant pas directement mis en cause, sort de sa réserve.

BMW France vient ainsi de publier un communiqué précisant d’emblée « contester formellement toute accusation d’espionnage » (certes, publier un communiqué reconnaissant l’inverse eût été plus incroyable et croustillant).

« Dans le cadre du lancement prochain de la BMW i3, BMW Group effectue des tests de routine, à travers l’Europe, pour vérifier la compatibilité  des recharges accessibles sur la voie publique. Ces tests ont pour seul et unique but d’identifier les réseaux de bornes de recharge que les véhicules électriques BMW seraient en mesure d’utiliser« , détaille la marque précisant au passage que des tests ont été orchestrés les 21, 22 et 26 août au contraire du 5 septembre, BMW « n’ayant conduit ni mandaté aucun test« . Et de conclure évidemment coopérer « en toute transparence avec les autorités en charge d’une éventuelle enquête« .

Le 21 août fut la première fois où une suspicion d’espionnage fut mise en relief et le 5 septembre la seconde fois. A noter que dans ce communiqué, pas une seule allusion n’est faite à P3 Group dont le nom n’est jamais cité. « Affaire » à suivre.

A lire également. Une nouvelle affaire d’espionnage autour des véhicules électriques.

Source : BMW.

Crédit illustration : BMW.

 

Poster un Commentaire

19 Commentaires sur "« Affaire d’espionnage » : BMW contre-attaque"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
DAS
Invité

Bmw devrait se faire tout tout tout petit , c’est simple , personne ne les croit.

Sam Suphi
Invité

Ben bien sûr…
Et la marmotte elle met le chocolat dans le papier alu…

cestmoi
Invité

Oui le sous traitant a dit que le « test » du 5 septembre était pour un autre constructeur, VW ?

DAS
Invité

POUR BMW et VOLKSWAGEN……..ceux qui ont vingt ans de retard sur les Français.

La société P3-Group, accusée d’espionnage industriel par le groupe Bolloré après s’être intéressée de très près aux bornes de rechargement Autolib’ à Paris cet été, aurait travaillé non seulement pour BMW, mais aussi pour Volkswagen. VW a récusé toute accusation d’espionnage, mais a toutefois reconnu avoir testé la compatibilité des bornes de recharge avec son véhicule électrique. (Figaro)…………..monstrueux……….

http://www.ccfa.fr/La-Une-de-10h30?date_selectionnee=2013-09-11%2010%3A30%3A00#article125791

L'intrépide
Invité

Le plus incroyable dans cette affaire, c’est que BMW ait mené ces tests sans que visiblement Autolib’ n’en soit informé… Ce n’est pas parce que les bornes Autolib’ sont installées sur la voie publique que l’accès à leur contenu est autorisé, enfin il me semble.

wpDiscuz