Accueil Formula Nippon Super Formula 2013 – 4 : Nakajima se remet en selle

Super Formula 2013 – 4 : Nakajima se remet en selle

89
0
PARTAGER

Kazuki Nakajima, le champion 2012, n’a pas bien commencé la saison. Après les trois premières courses il traînait à une anonyme neuvième position du classement alors que son équipier André Lotterer était en tête. Motegi a été la course de la rédemption pour l’aîné des fils Nakajima avec une victoire très nette obtenue depuis la pole position.

Qualifications

Changement de format pour la séance de qualification à Motegi : alors que les épreuves précédentes préféraient le système de la qualification en trois parties de type F1, c’est cette fois le système du Special Stage qui était de mise. Après une séance de qualification commune, les huit premiers se départageaient ensuite chacun sur un tour chronométré. La première partie de la qualification était au net avantage de Loïc Duval, de plus en plus affamé de victoire après l’avoir touché du doigt sans pouvoir l’atteindre lors des deux dernières épreuves. Non seulement le pilote français faisait le meilleur temps, quatre dixièmes de mieux que son suivant, mais il s’offrait le record de la piste qui appartenait à André Lotterer depuis 2011.

Durant le Special Stage, disputé dans l’ordre inverse des temps de la Q1, la tension montait au fur et à mesure des passages. André Lotterer, le vainqueur des deux dernières courses, ne pouvait faire mieux que le cinquième temps, mais son coéquipier chez TOM’S, le champion en titre Kazuki Nakajima, se plaçait en haut du classement. Ne restait à passer que Loïc Duval. Sur la première moitié du tour Loïc battait les partiels de Nakajima mais faisait une petite erreur dans la dernière partie qui le reléguait en seconde position. Derrière les deux hommes, la deuxième ligne était occupée par JP de Oliveira et Yuji Kunimoto, avec un très bon résultat pour la seconde fois après Fuji en juillet.

Course

Twin Ring Motegi est l’endroit où Honda conserve ses collections, présentées en public dans le Honda Collection Hall en bordure du circuit. Régulièrement, le constructeur prend l’occasion d’une épreuve pour sortir des salles d’exposition un modèle et lui faire faire quelques tours. Cette fois, Satoru Nakajima a pris le volant de la très spectaculaire RA301 de 1968 et donné un récital de son V12 3 litres. Que du bonheur.

La période de la pré-grille était l’objet d’un épisode toujours redouté, comme à Autopolis en début de saison : alors que le week-end s’était déroulé jusque-là sur le sec, la pluie se mettait à tomber au moment même de la procédure de départ, laissant les équipes devant le choix cornélien des slicks ou des intermédiaires. Tout le monde décidait d’en rester aux slicks et le premier tour allait en être chaud, même si les nuages décidaient d’en rester là au bout de quelques minutes, le reste de la course se déroulant sur le sec.

Nakajima prenait le commandement sans difficulté devant Loïc Duval et André Lotterer, auteur d’un départ de derrière les fagots depuis la cinquième position. Le pilote allemand décidait de plonger sur Duval et le passait au virage 4 dans une manoeuvre virile mais correcte pour employer le terme consacré. Plus loin dans le peloton, la victime majeure de ce début de course sur des oeufs était Izawa qui s’accrochait avec Yamamoto mais ne pouvait repartir, contrairement au pilote Mugen. Parmi les autres victimes de la course, on retrouvera plus tard Yasuda, obligé d’abandonner suite à un contact avec Saga, et Hirate, dont le changement de museau provoque un retard irrattrapable.

La situation se décantait au fil des tours avec les quatre premiers pilotes se suivant à quelques longueurs les uns des autres, sans pouvoir inquiéter l’homme devant : Kazuki Nakajima devant André Lotterer devant Loïc Duval, le quatrième larron étant JP Oliveira un peu plus loin et esseulé, plus rapide que le reste du plateau mais ne pouvant revenir sur le trio de tête. Dans le peloton la cinquième position était l’enjeu d’une lutte entre Kunimoto, Kogure et un peu plus loin Hirakawa, l’impressionnant rookie qui continue sa série de courses sans faute.

Les ravitaillements ne changeaient rien et l’ordre restait le même jusqu’au drapeau, malgré quelques velléités des uns et des autres tel JP Oliveira qui sembla à un moment faire l’effort pour revenir sur Duval, sans résultat, et un ultime rush de André Lotterer à la toute fin de l’épreuve où le pilote allemand inscrivait le meilleur tour en course. Derrière les hommes de tête, Kogure, qu’on n’avait plus vu à pareille position depuis pas mal de temps, passait Kunimoto pour accrocher la cinquième position.

Au classement du championnat, André Lotterer se détache devant Loïc Duval. Les deux hommes savent cependant que rien n’est fait puisqu’il leur faudra laisser le volant pour cause de conflit de date avec le WEC pour la dernière épreuve de la saison, une situation complexe d’autant plus que l’épreuve qui devait avoir lieu en fin de mois en Corée à Inje a été annulée et qu’on est encore sans nouvelle d’une éventuelle course de remplacement. De ce fait, la prochaine étape du championnat devrait être normalement la course de Sugo les 28 et 29 septembre.

Crédit photos : Yuji Shimizu et PLR pour le blog auto.

Profitons-en pour saluer le 500ème post du site formula-nipponfr.com, le seul site francophone qui se consacre exclusivement à la discipline.

Classement

Pos No Driver Team Machine Laps
1 1 Kazuki Nakajima PETRONAS TEAM TOM’S SF13/TOYOTA 52
2 2 Andre Lotterer PETRONAS TEAM TOM’S SF13/TOYOTA 52
3 8 Loic Duval KYGNUS SUNOCO Team LeMans SF13/TOYOTA 52
4 19 Joao Paulo Lima de Oliveira Lenovo TEAM IMPUL SF13/TOYOTA 52
5 32 Takashi Kogure NAKAJIMA RACING SF13/HONDA 52
6 39 Yuji Kunimoto P.MU/CERUMO·INGING SF13/TOYOTA 52
7 7 Ryo Hirakawa KYGNUS SUNOCO Team LeMans SF13/TOYOTA 52
8 16 Naoki Yamamoto TEAM MUGEN SF13/HONDA 52
9 10 Koudai Tsukakoshi HP REAL RACING SF13/HONDA 52
10 31 Daisuke Nakajima NAKAJIMA RACING SF13/HONDA 52
11 11 Yuhki Nakayama HP REAL RACING SF13/HONDA 52
12 41 Hideki Mutoh DOCOMO TEAM DANDELION RACING SF13/HONDA 52
13 20 Tsugio Matsuda Lenovo TEAM IMPUL SF13/TOYOTA 52
14 18 Richard Bradley KCMG SF13/TOYOTA 51
15 38 Kohei Hirate P.MU/CERUMO·INGING SF13/TOYOTA 51
16 62 Koki Saga TOCHIGI Le Beausset Motorsports SF13/TOYOTA 49
Classified (46 Laps)
15 Takashi Kobayashi TEAM MUGENHonda HR12E SF13/HONDA 11
3 Hironobu Yasuda KONDO RACING SF13/TOYOTA 50
40 Takuya Izawa DOCOMO TEAM DANDELION RACING SF13/HONDA 52

Championnat

Pos. No. Nom Rd.1 Rd.2 Rd.3 Rd.4 Rd.5 Rd.6 Rd.7 Total
1 2 André Lotterer 11 10 8 29
2 8 Loïc Duval 8 6 6 20
3 16 Naoki Yamamoto 5 6 6  1 18
4 1 Kazuki Nakajima 4 0 1  11 16
4 19 Joao Paulo Lima de Oliveira 3 5 3  5 16
6 40 Takuya Izawa 11 0 4  0 15
7 20 Tsugio Matsuda 8 4 0  0 12
8 32 Takashi Kogure 6 0 0  4 10
9 38 Kohei Hirate 0 0 8  0 8
10 39 Yuji Kunimoto 0 0 2  3 5
10 7 Ryo Hirakawa 1 2 0  2 5
12 10 Koudai Tsukakoshi 0 3 0 0 3
13 8 Andrea Caldarelli 2  – 2
14 11 Yuhki Nakayama 0 1 0 0 1
31 Daisuke Nakajima 0 0 0 0 0
3 Hironobu Yasuda 0 0 0 0 0
41 Hideki Mutoh 0 0 0 0 0
15 Takashi Kobayashi 0 0 0 0
18 Richard Bradley 0 0 0 0 0
62 Koki Saga 0 0 0 0 0
2 James Rossiter 0 0
15 Takuma Sato 0 0

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz