Accueil Glamour Souvenirs, souvenirs : le calendrier Pirelli a 50 ans

Souvenirs, souvenirs : le calendrier Pirelli a 50 ans

164
5
PARTAGER

En 2014, le calendrier Pirelli fêtera ses 50 ans. En exclusivité pour Le Blog Auto, le manufacturier fouille ses archives et nous présente quelques-unes de ses plus belles photos.

Normalement, là, tout le monde a cliqué sur les photos de la galerie, sans faire attention au texte. C’est bien dommage, car il existe une réelle esthétique de la photographie de charme.

En 1953, Hugh Heffner fonde Playboy, le premier magazine « pour adultes » moderne. Il impose une imagerie érotique haut de gamme. Les femmes nues sont associées à de superbes demeures, de grosses voitures, etc. En Europe, le puritanisme issu de l’après-guerre persiste jusque dans les années 60. On en reste aux pseudos-publications sur le naturisme ou les revues en petit-format, que l’on glisse dans une revue « sérieuse ». Les photographes sont soit des amateurs, soit des érotomanes, soit des artistes en quête de travaux alimentaires (voir les trois.)

Le premier calendrier Pirelli apparait en 1964. On sent à la fois l’influence de Playboy et de la pudibonderie ambiante. On suggère davantage qu’on ne montre, mais il y a l’envie de faire de belles images. Les shootings se font au soleil (Majorque, Côte d’Azur, Californie, Maroc…) pour une atmosphère paradisiaque.

Dans les années 70, c’est la libéralisation des mœurs. Les lois deviennent plus souples. On peut montrer une poitrine ou un fessier. Pirelli reste malgré tout dans la suggestion et la sensualité. Malheureusement, en 1974, suite au crash pétrolier (et les incertitudes sur l’avenir de l’automobile), la publication est interrompue.

Il revient en 1984. Entre temps, il y a eu une explosion de la pub et du clip vidéo. On passe d’Emmanuelle à 99 francs ! C’est le temps des couleurs flashy et les tout premiers trucages numériques. On remarque aussi l’arrivée des noires et des métisses. Jusqu’ici, elles se contentaient de l’arrière-plan ou de jouer les oiseaux exotiques. Désormais, les mannequins à la peau mate sont au même plan que leurs consœurs à la peau claire.

Les années 90, c’est d’abord les années sida. L’heure est grave. Au nom de la protection, le libertinage est montré du doigt; la fête est finie. Pirelli rhabille ses modèles. Les photos sont en noir et blanc, avec des mannequins aux visages fermés. Le calendrier se réoriente vers la photographie de mode. C’est l’arrivée des top-models superstars. Les Cindy Crawford, Kate Moss ou Helena Christensen sont omniprésentes dans les médias. A immortaliser les stars du moment, le calendrier en devient l’objet glamour par excellence. Pour un top-model, y figurer est un honneur; c’est un véritable baromètre. La mode s’essouffle et le calendrier s’ouvre aux actrices. On voit même apparaitre des hommes.

L’an 2000 débute avec la tendance « porno-chic ». Plus de suggestion, plus de sensualité, place aux poses « gynécologiques ». D’autres calendriers de nus apparaissent. Quelle doit être la place de celui de Pirelli ? On sent bien les errements : présence de top models ou d’actrices de cinéma, en studio ou en extérieur, photos classiques ou expérimentations par ordinateur, etc.

Malgré leurs diffusions confidentielles, ces calendriers sont très importants pour la communication du manufacturier. Les clichés sont largement repris dans les médias. Ils doivent donc véhiculer l’univers Pirelli et en même temps en enrichir le « mythe ».

Justement, aujourd’hui, le centre de gravité des clients s’est déplacé. Les deux dernières éditions montrent une volonté de se rapprocher des BRIC : des mannequins plus métissés, des photos plus soft (la clientèle des pays émergents étant plus conservatrice) et de nouveaux lieux pour les shootings. Le calendrier 2014 va-t-il s’inscrire dans cette tendance de « mondialisation » ? Réponse fin novembre…

Souvenirs souvenirs (1) calendrier pirelli juillet 1964Souvenirs souvenirs (2) calendrier pirelli septembre 1965Souvenirs souvenirs (3) calendrier pirelli septembre 1966Souvenirs souvenirs (4) calendrier pirelli octobre 1968Souvenirs souvenirs (5) calendrier pirelli décembre 1969Souvenirs souvenirs (6) calendrier pirelli mars 1970Souvenirs souvenirs (7) calendrier pirelli février 1971Souvenirs souvenirs (8) calendrier pirelli février 1972Souvenirs souvenirs (11) calendrier pirelli décembre 1984Souvenirs souvenirs (12) calendrier pirelli novembre 1985

Crédits photos: Pirelli, sauf photo 41 (Pirelli/Karl Lagerfeld) et photo 42 (Pirelli/Mario Sorrenti.)

A lire également:
50 ans de calendrier Pirelli
Le Blog Auto sort le soir: présentation « Live » du calendrier Pirelli 2013

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Souvenirs, souvenirs : le calendrier Pirelli a 50 ans"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Bruce
Invité

La calendrier pirelli est devenu une véritable institution ..

Les plus belles femmes du monde ..

Les mannequins les plus célèbres ..

Pirelli est partenaires des plus belles machines de courses …formule 1 ..rally ..

Des plus belles voitures du mondes ..Ferrari ..lambo..et autres Mercedes .

Pirelli est aussi une marque de prête à porter ..de bijoux ..

À l image de Michelin ..il diversifie son offre ..

Bravo

Tom
Invité

Ca n’a jamais été classe, mais tout à fait dans la lignée de la « mode italienne », pas classe. Quand aux pneus pirelli… comme continental, ça accroche 1000 kms, puis ça tient plus la route, puis il faut les changer à 7500 kms…

Bruce
Invité

Tom

Ta jalousie te rend aveugle ?!?

Moi pas 😉

Pirelli est une marque dans la marque …après ce que tu dis ..c est que toi qui le pense car ça te fait mal au cul de savoir que c est transalpin 🙂

Bruce
Invité

Merci pour la photo de Sophia à loren 😉

Elle est magnifique <3

dranseb
Invité

Bono est encore bien entouré… Il a posé pour le calendrier?

wpDiscuz