Accueil Ecologie Pour baisser les émissions de CO2, mettez des algues dans le pot...

Pour baisser les émissions de CO2, mettez des algues dans le pot d’échappement !

452
20
PARTAGER

Certes le titre est un peu réducteur, mais c’est pourtant la proposition de deux jeunes de 18 ans à peine qui proposent un adaptateur à mettre au bout de n’importe quel pot d’échappement. Ils recherchent actuellement des fonds pour lancer la production des premiers exemplaires.

Piéger le CO2 à la source

Le principe du « piège de carbone » n’est pas une nouveauté, mais c’est, sauf erreur, la première fois que l’on propose de piéger le CO2 dès sa production. L’embout adaptateur, appelé le C02ube, d’une trentaine de centimètres est composé de « chicanes » pour maximiser la surface d’échange avec les gaz.

A l’intérieur du CO2ube, on dispose des algues, spécialement développées et sélectionnées pour pouvoir « vivre » à l’intérieur et capter le CO2 tout en résistant aux conditions de chaleur et de pression à la sortie du pot d’échappement.

Photosynthèse et réaction chimique

Basé sur une « toute bête » photosynthèse, le CO2ube transforme le CO2 en sucre (énergie de l’algue) et rejette du di-oxygène. Une mini-forêt portative en quelque sorte. Ecoviate, la société fondée pour démarrer ce projet (et d’autres), promet 8 à 10 semaines d’action pour ce premier prototype.

Sur le papier, le CO2ube a tout pour fonctionner, reste à le prouver dans la réalité et surtout il reste à convaincre les conducteurs d’investir (à perte) dans un dispositif pour piéger le CO2. Il serait d’ailleurs intéressant de voir l’impact des chicanes du tube en matière de fonctionnement du moteur, car qui dit chicane dit pression des gaz augmentée (modifiée pour le moins) et donc potentiellement un fonctionnement différent. Aux USA le CO2ube pourrait recevoir un bonus écologique si son efficacité est prouvée.

Ecoviate est prise très au sérieux. Le fondateur Param Jaggi a été nommé par Forbes sur la liste des « 30 avant 30 » catégorie Energie. Cette liste regroupe 30 personnes influentes/à suivre de moins de 30 ans dans 15 catégories. Plus d’informations sur le CO2ube par ici.

Source et photo : Ecoviate

Poster un Commentaire

20 Commentaires sur "Pour baisser les émissions de CO2, mettez des algues dans le pot d’échappement !"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
seb
Invité

Il me semblait qu’il ne fallait pas que l’échappement dépasse de l’arrière de la carrosserie?
Je connais peu de voiture ayant 30cm de marge entre leur échappement et la carrosserie pour caser ce genre de chose.

8 à 10 semaines d’action, et après on en fait quoi? On recharge en algues mais celle déjà présente, elle se désintègre, on les mets dans les égouts, dans le jardin, l’aquarium?

Sunseeker
Invité

En lisant la page kickstarter il semble que les algues sont « éjectées » après un certain temps (outgrown, donc trop vieilles en gros) et de nouvelles algues poussent au sein du tube (pour faire super simple).

Lisez leur page, elle est très facile à comprendre.

Sunseeker
Invité

Ooops pardon il faut en effet pour le moment rejeter les algues dans la nature

arbracam
Membre

Sur un pot d’echappement de Tesla ca devrait marcher.

wizz
Membre

C’est surtout un piège….à cons

Oser utiliser le terme « photosynthèse » pour quelque chose qui se passe à l’intérieur d’un tube d’acier (opaque à la dernière nouvelle), c’est très gros comme pipeau. Et comme d’hab, plus c’est gros, et plus les gens gobent…

John
Invité

le terme photosynthèse est certes mal choisi, toujours est-il que des algues existantes dans la nature vivent sans lumière et transforme le CO2 en sucre.

Mais je suis aussi très sceptique quand à l’efficacité (on a aucune données chiffrées), l’incidence sur le fonctionnement du moteur (pas pour rien que quand on fait de la course ou du jackisme on met des tubes afriques et des silencieux plus permissifs), le devenir des algues…

wizz
Membre

tu en as des exemples d’algues sans lumière?

John
Invité

Fausses sous marines mais on en connais pas grand chose, après il est vrai que la plupart des micro algues auxquelles je pensais vivent à de très faibles luminosité mais avec qques Lux quand même.

wizz
Membre

une fosse sous-marine, je sais ce que c’est
mais des algues qui sont dans ces fosses profondes, là, je ne sais pas
donc si tu pouvais nous donner un exemple d’algue vivant à 4000m en profondeur, ça m’intéresse
je cite 4000m pour être sûr d’être dans le noir absolu, parce que c’est le cas dans un pot d’échappement

GregM
Invité

@Wizz:
Et qu’est ce qui empecherait d’amener de la lumiere sur ce catalyseur a algues? Simple question…

wizz
Membre

les rayons UV sont très énergétiques en effet, tellement énergétiques que ça détruit les organismes

http://www.formana.com/fr/forestry/physiologyphotosynthesis.aspx

un simple tee shirt atténue très fortement les rayons solaires sur la peau
alors 5 mm de plastique et acier opaque, à part les rayons X, gamma, neutrino….sinon y’a rien qui passe

GregM
Invité

Bref, il vaut mieux aller planter des arbres!

wpDiscuz