Accueil Constructeurs Et le premier marché européen de Ferrari est…

Et le premier marché européen de Ferrari est…

93
11
PARTAGER

Avec 415 voitures livrées au cours des six premiers mois de l’année 2013, le Royaume-Uni devient le premier marché européen de Ferrari.

Le Royaume-Uni est désormais le plus grand marché de Ferrari en Europe. Durant le premier semestre, 415 voitures ont été reçues par leur nouveau (et heureux) propriétaire au Royaume-Uni. Derrière, les Allemands doivent se contenter de « seulement » 388 livraisons.

Les profits de Ferrari ont augmenté de 20 % durant cette période pour atteindre 116,2 millions d’euros. 3 767 voitures ont été livrées, soit une hausse de 2,8 %.

Le premier marché de Ferrari reste l’Amérique du Nord (Etats-Unis et Canada confondus) avec 1 048 voitures livrées. Le Moyen-Orient (264) et le Japon (172) sont en progression alors que le marché chinois est en baisse (350 véhicules). Ferrari indique que cette baisse est la conséquence d’une décision de réduire les exportations vers Hong Kong.

Et oui, il se vend davantage de Ferrari au Royaume-Uni qu’au Moyen-Orient ou en Chine !

Et aussi : 20 ans déjà : Jean Todt chez Ferrari

Source : Ferrari

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Et le premier marché européen de Ferrari est…"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
pedro
Invité

Mais non ce n’est pas possible.
Puisque l’on vous dit que le Royaume Uni est en crise car bien trop isole de l’Europe, et surtout que la City et ses salaires delirants ont disparu.
Suremment une erreur.

nouh
Invité

C’est surtout parce que les très riches de ce pays le sont encore plus et…….. les pauvres encore plus.. La grande égalité de la société de consommation dans toute sa splendeur.
Il vaut mieux construire pour les très riches que pour le petit peuple, c’est cela la vérité économique du moment en Europe et encore plus dans le monde.

Greenevans
Invité

C’est aussi parce que les Britanniques sont resté de grands passionnés d’automobiles malgré la vente de leurs joyaux à des roturiers étrangers…En France, on fait tout contre l’automobile, qui reste pourtant l’un des premiers employeurs et créateur de richesse du pays…Irréductibles gaulois…

Thibaut Emme
Admin

Bizarrement en Angleterre, les autoroutes sont limitées à 70 mph (113 km/h), les radars automatiques ont fleuri partout, les radars de tronçon existent depuis des années, les voitures avec « mobile-mobile » (+ lecture des plaques volées ou recherchées) sont aussi légion…
Bref l’Angleterre rigole encore moins que nous question PV et limitation de vitesse…et pourtant on peut toujours homologué un canapé roulant, ou une piscine roulante, une Noble sans airbag ni direction assistée, etc.

Paradoxe anglais.

JiFa
Membre
Il ssont plus stricts, plus ou moins. la plus part des caméra et radars non-automatiques servent à donner l’info qu’une voiture roule dangereusement, et ensuite seulement la patrouille intervient, ce qui laisse « libres » les conducteurs sérieux qui dépassent de 20 ou 30 km/h mais qui ne sont pas dangereux qui respectent les distances de sécurité etc…. Je rajouterai qu’il ne faut pas confondre application stricte des lois et autophobie. l’autophobie est générée par les gens, le fait qu’aujourd’hui une sportive arrive dans un village à allure escargotesque et se fasse mitrailler par des regards jaloux ou accusateurs de pollution sonore… Lire la suite >>
maurice
Invité

L’angleterre veux surtout augmenter sa limitation de vitesse sur autoroute

Bruce
Invité

Bravo les anglais 😉

Continuer comme ça !! C est sûrement aussi grâce a top gear 🙂

Les Ferrari y sont très bien présentée …FORZA england

wpDiscuz