Accueil F3 Pro Mazda 2013 à Mosport: il n’y a pas que Brabham, sur...

Pro Mazda 2013 à Mosport: il n’y a pas que Brabham, sur terre!

94
0
PARTAGER

Ce week-end, l’actualité est très, très calme. Même pas une petite course en Chine ou en Inde! Du coup, la course de Pro Mazda se retrouve en « une ». La discipline ne démérite pas, avec des surprises. Ainsi, Matthew Brabham (Andretti), jusqu’ici archi-dominateur, est chahuté. Le meeting à lieu au « Canadian Motorsport Park », mais on l’appellera par son petit nom, nettement plus légendaire: Mosport.Michele Bumgarner

Cet hiver, TrueCar (qui voulait soutenir des femme-pilotes) a lâché ses élèves en pleine nature. Donc plus de Star Mazda/Pro Mazda pour Ashley Freiberg. Elle court en Carrera Cup, où elle a remporté une victoire (une première pour une femme.)

Freiberg ne laissera pas de souvenirs impérissables en Star Mazda/Pro Mazda, mais elle était la seule femme présente… La bonne nouvelle, c’est qu’à partir de Trois Rivières, la Philippine Michele Bumgarner se joindra au peloton. Elle y avait déjà couru en 2008 et envisage un temps plein en 2014. Elle est soutenu par Mazda Philippines.

Les essais

A Mosport, la Pro Mazda entame la deuxième moitié de saison. Matthew Brabham (Andretti) fait figure d’épouvantail: il a remporté 7 des 8 courses; son avance est telle que même s’il ne marquait aucun point, il repartira de Mosport en tête! En attendant le titre, il vise le record de victoires (8) en une saison, de Jack Hawksworth.

Aux essais, surprise, c’est Shelby Blackstock (Andretti) le plus rapide. Il devance Spencer Pigot (Pelfrey) et Brabham III. De là à soupçonner qu’on a « Yvan Mullerisé » la monoplace de l’Australo-américain…

Course 1

Pigot, rival et équipier malheureux de Brabham en US F2000, veut saisir sa chance. Au feu vert, il dépose Blackstock et attaque au maximum pour creuser l’écart.
Hélas pour Pigot, Juan Piedrahita (JDC) se fait piéger. Plus de peur que de mal, mais sa monoplace, détruite, git au milieu de la piste. Le pace-car intervient.

Au restart, Brabham, qui a recollé à Blackstock et Pigot, met le turbo. Il essaye même de doubler ses deux adversaires d’un coup! Trop optimiste, il freine à « trotar » et visite les pelouses canadiennes. A son retour sur le bitume, les deux autres sont repassés.
Les derniers tours sont d’une rare intensité. Pigot, Blackstock et Brabham sont parfois à 3 de front (cf. photo en « une »)! Finalement, « 404 » s’impose d’un cheveu devant Blackstock et Brabham. C’est sa première victoire en Pro Mazda.

Course 2

Une épreuve avec d’emblée, beaucoup de bagarre. Blackstock met la pression au leader Pigot, tandis que Nicolas Costa (Pelfrey) veut chiper la 3e place de Brabham. Au 5e tour, Costa et Brabham se percutent. Les deux voitures sont immobilisées et le pace-car sort. Pour le petit-fils de « Black Jack », c’est la conclusion d’un week-end maudit.
Au restart, Pigot contrôle Blackstock, mais il en a plein dans ses rétros! Les sociétaires de Juncos, Scott Anderson et Diego Ferreira, se retrouvent 4e et 3e. Ferreira, 2e du championnat, veut faire le plein de points en l’absence de Brabham. Mais Anderson passe à l’attaque et le double. En tête, Pigot commet une erreur et Blackstock saisit sa chance. Pigot se loupe une deuxième fois, laissant passer le train Anderson-Ferreira.

Ainsi, Blackstock remporte sa première victoire et Anderson, son premier podium. Ferreira est 3e.

Pour la première fois de la saison, Brabham ne remporte aucune victoire lors d’un meeting! Un coup dur pour l’Australo-américain. Pour autant, avec 273 points, il est largement en tête du classement. Ferreira reste 2e, à 222 points. Grâce à son double-podium, Blackstock se rapproche du Colombien, à 203 points.

Prochaine étape: Mid-Ohio (en prologue de l’Indycar), dans 15 jours.

Crédits photos: Pro Mazda, sauf photo 2 (Mazda Philippines)

A lire également:
Indycar 2013: Toronto 1 & 2

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz