Accueil Général Jean Louis Clarr, le funambule en Opel

Jean Louis Clarr, le funambule en Opel

493
3
PARTAGER

Il est au Blitz ce que Jean Ragnotti est au Losange. De la même génération, ces deux pilotes généreux partagent le même goût pour le spectacle et les acrobaties. Si celui qui a fait danser les Kadett et Ascona revient de temps à autres en VHC, on aimerait le voir rouler plus encore…« Avec l’Opel Kadett GT/E, un amateur de talent a autant de chances qu’une équipe officielle », vante Jean-Louis Clarr dans les publicités de la marque allemande. Après des années derrière le volant de bien des autos, et déjà beaucoup d’Opel, il devient, de 1975 à 1979, monsieur GT/E. Des victoires au scratch, 3 victoires de classe consécutives (77/78/79) au Tour Auto et une année 78 en point d’orgue avec une place de second au général du Tour Auto et de vice champion de France! Le tout avec une simple  groupe 1 préparée par Simon et délivrant 120 modestes chevaux…Voilà de quoi laisser pantois, mais monsieur Clarr sait l’utiliser cette Kadett:  » Il me semble qu’on ne peut pas sortir avec une GT/E. On peut entrer 10, 20 km/h trop vite dans un virage et passer quand même » affirme t-il.  L’Opel colle au tempérament de ce challenger qui aime les choses simples et ne conçois pas le rallye sans spectacle. Après la GT/E, Jean Louis passe à l’Ascona 400, puis à l’Abarth 037. Avec de beaux succès, mais sans retrouver l’auréole des années GT/E. Il se range des voitures au début des années 80 en mettant fin brutalement à sa carrière. Après 25 ans d’abstinence, presque discrètement, il reprend le volant. Pour le Costa Brava 2007, il retrouve une Ascona identique à celle qu’il avait en 1980. A la Giraglia 2008, c’est une GT/E qu’il pilote. Boucles de Spa ou plus récemment Orange Ventoux Classic, Jean Louis prend gout aux épreuves historiques. « Mais c’est en VHC que je me sens bien, pas en régularité ou je n’éprouve guère de plaisir » confie t-il. La résurrection en cours d’une Ascona 400 pourrait être l’occasion de le voir sur d’autres rétrospectives. « Je n’ai conservé aucune de mes anciennes voitures, n’ai pas d’écurie, mais je connais très bien ces Opel. Je suis un bon metteur au point de l’auto…mais aussi du pilote! »  On espère voir Jean Louis au prochain Tour de Corse historique du 8 au 12 octobre prochain et pourquoi pas au Monte Carlo historique 2014…

Merci et à bientôt Mr Clarr!

Photos collection Jean Luc Chassaing/ Miniatures Cévenoles

 

 

 

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Jean Louis Clarr, le funambule en Opel"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Gallardo
Invité

Une ? Funambule

leelabradaauto
Invité
lui mettait une kadett gr 1 une flopée de gr3 et 4 dans le vent, pour finir 2ème ou 3ème au scratch et ce même sur des spéciales rapides de rallyes asphaltes, derrière Béguin en porsche gr 4 par ex. je songeais encore à lui cette semaine, à ces images laissées sur des routes ensoleillées, mais entre des murs de neige très hauts taillés à la fraise, impressionnants au mois de mai, avec les coulées d’eau . Ce Monsieur passait si vite , en dérive des 4 roues dans ces couloirs. : des instants qui figent la mémoire d’un pilote,… Lire la suite >>
wpDiscuz